Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La surveillance des plages aux Seychelles augmentera après le braconnage des tortues vertes

Victoria, Seychelles | | November 18, 2018, Sunday @ 17:55 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Daniel Laurence Édité par: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 398
La surveillance des plages aux Seychelles augmentera après le braconnage des tortues vertes

Une photo d’une tortue imbriquée prise le 9 décembre 2010.  (Gerwin Sturm/Flickr) Photo License: (CC BY-SA 2.0)

 

(Seychelles News Agency) - Les autorités aux Seychelles intensifient leurs efforts de suivi et de surveillance après la détection de cas de braconnage de tortues vertes, a déclaré un haut responsable de l'environnement.

Les cas de braconnage ont été enregistrés sur la plage de Grand Police dans la partie sud de l'île principale de Mahé.

Ashley Pothin, responsable de la protection de l'environnement, a déclaré à la SNA qu'il s'agissait d'un sujet de préoccupation majeure car, dans le passé, les braconniers ont fortement ciblé cette zone.

«En raison du fait que la région est isolée, c'est l'un des sites de nidification où nous avons eu beaucoup de difficultés, car c'est une cible facile pour les braconniers», a déclaré Mme. Pothin.

Surveillance of beach in Seychelles to increase after green turtles are poached
Des officiers de l'environnement et la Société de conservation marine des Seychelles enquêtant sur un incident de braconnage l'année dernière.  (Ministry of Environment, Energy and Climate Change)Photo License: CC-BY         

Les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, abrite l'une des plus grandes populations de tortues vertes et de tortues imbriquées du monde.

La tortue verte se reproduit dans les îles tout au long de l'année, contrairement aux tortues imbriquées qui se reproduisent principalement entre la mi-octobre et la mi-janvier. Les deux espèces figurent sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Les tortues vertes sont classées comme étant en voie de disparition, tandis que les tortues imbriquées sont en danger critique.

Lorsque la saison de la tortue imbriquée commence chaque année, les efforts de surveillance et d’observation s’intensifient. Au cours de la surveillance, les défenseurs de l'environnement patrouillent sur les plages où ils savent que des tortues pourraient nidifier.

Mme. Pothin a déclaré que les braconniers n'avaient pas été découragés, car ils accomplissaient toujours leurs actes ignobles en particulier lorsque les tortues venaient pondre leurs œufs.

Avec les récents cas, a déclaré Mme. Pothin, "cela signifie que nous allons renforcer la surveillance et les patrouilles après la tombée de la nuit".

L'agent de protection de la nature a déclaré qu'au fil des ans, beaucoup avait été fait pour protéger les tortues de mer. Même si «nous avons constaté une diminution du nombre d'incidents de braconnage, il y a toujours quelques individus qui prennent ce risque».

Aux Seychelles, les tortues de mer sont protégées par la loi sur la protection des animaux sauvages et des oiseaux. La peine encourue est de deux ans d'emprisonnement et de 37 000 dollars d’amende. Malgré les lois strictes, le braconnage reste une préoccupation majeure en raison de l'appétit traditionnel du pays pour la viande de tortue. Dans la plupart des cas, comme ce sont eux qui pondent, les femelles sont plus vulnérables.

Outre les menaces liées à l’activité humaine, le succès de la nidification est affecté par les œufs emportés par les vagues, les crêtes abruptes et les obstacles empêchant les femelles de pondre sur les plages. Une fois éclos, les bébés constituent un aliment de choix pour les crabes fantômes, les oiseaux et les poissons. Une autre menace émergente concerne les chiens fréquentant les plages et ramassant les œufs des nids.

Les tortues de mer pondent environ 150 à 200 œufs selon les espèces et cela leur prend environ 2 à 3 heures. Les nouveau-nés émergeront après 8 semaines d'incubation.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: tortue, UICN

More from Environnement →

Related Articles

arts&culture →

Top news


Archives

» Advanced search