Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les organismes du COMESA, des sages et de la gestion des élections se réunissent aux Seychelles

Mahé | July 23, 2014, Wednesday @ 18:15 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: John Lablache et Rassin Vannier | Views: 1373
Les organismes du COMESA, des sages et de la gestion des élections se réunissent aux Seychelles

Élection à Madagascar dont le COMESA a surveillé le déroulement en 2013
ALEXANDER JOE / AFP

Photo license  Purchase photo

(Seychelles News Agency) - L'observation des élections est considérée comme un outil précieux pour améliorer la crédibilité des élections qui garantissent la paix et la sécurité.

A l’ouverture de la rencontre conjointe du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA) des organes de gestion des élections et le Comité des aînés, le ministre des Seychelles pour les ressources naturelles, Peter Sinon a déclaré que les observateurs aident à bâtir la confiance du public dans l'honnêteté du processus électoral.

S'adressant aux représentants des 19 pays membres, dont l'ancien président des Seychelles James Mancham, lui-même membre du Comité des Sages du COMESA, Sinon a dit: «Il contribue à promouvoir et à protéger les droits civils et politiques des participants aux élections."

Sinon a également déclaré que le rôle des aînés dans notre communauté est sans aucun doute l'un des piliers les plus vitaux pour le développement de nos nations.

Il a également cité le proverbe "Qu'est-ce qu’un vieil homme peut voir assis, un jeune ne peut pas voir debout."
Avant lui, Elizabeth Mutunga à la tête du conseil , de la paix et de la sécurité du COMESA, a dit que depuis la création du Comité des Sages du COMESA, en 2006, il y a eu un changement important dans la nature des conflits dans notre région.

Elle a dit que dans 75% des cas, des personnalités ont été déployées pour les élections et la consolidation de la démocratie.

Il s'agit notamment du déploiement d'observateurs de la mission du COMESA lors des élections en Zambie en 2008, au Rwanda en 2009 et 2013, l'Ouganda et la République démocratique du Congo en 2011 et le Kenya, le Zimbabwe, le Swaziland et Madagascar en 2013.

La présidente de la Commission électorale nationale indépendante pour la transition à Madagascar, Béatrice Atallah a rendu hommage au rôle joué par les Seychelles dans cette crise, ouvrant la voie à des élections pacifiques l'an dernier.

S'adressant à la SNA, elle a évoqué, le rôle joué par le président James Michel qui a accueilli deux fois les deux protagonistes, l'ex-président Marc Ravalomanana et le président du gouvernement de transition Andrey Rajoelina, aux Seychelles, en ajoutant "Les Seychelles occupent une place particulière dans l'histoire de Madagascar.

Atallah a noté qu'à la suite des deux réunions des Seychelles, les deux dirigeants ont convenu de ne pas se présenter aux élections, ouvrant la voie à des élections pacifiques, dans lesquelles le COMESA a joué un rôle dans la surveillance.

L'élection présidentielle a été remportée par Hery Rajaonarimanpianina, avec 53%, tandis que son principal adversaire Jean-Louis Robinson a reconnu sa défaite et a même assisté à la prestation de serment du président élu.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: COMESA, James Mancham, conflits, elections

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search