Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La Cour suprême des Seychelles entendra l'affaire de l'ancien ministre du Tourisme à la fin du mois de janvier

Victoria, Seychelles | | January 18, 2019, Friday @ 18:58 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence Édité par: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 1268
La Cour suprême des Seychelles entendra l'affaire de l'ancien ministre du Tourisme à la fin du mois de janvier

Alain St Ange, ancien ministre du tourisme, de l'aviation civile, des ports et de la marine (Seychelles News Agency)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - La Cour suprême des Seychelles a annoncé mardi qu'elle entendrait le dossier de l'ancien ministre du Tourisme, Alain St Ange, à l'encontre du gouvernement de la nation insulaire à partir de fin janvier.

Trois témoins déposant au nom du gouvernement comparaîtront à l'audience devant le juge Melchior Vidot.

M. St Ange poursuit le gouvernement après le retrait de sa candidature au poste de secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies (OMT).

Il a démissionné de son poste ministériel au mois de décembre 2016 pour se porter candidat, mais sa candidature a été brusquement retirée de la course par le gouvernement des Seychelles à peine deux jours avant les élections, à la suite des demandes de l'Union africaine.

Le retrait de candidature avait été annoncé par le vice-président, Vincent Meriton, lors d’une réunion avec des journalistes.

M. Meriton a déclaré aux journalistes que: "Le gouvernement avait reçu une note verbale de l'Union africaine datée du 8 mai 2017 lui demandant de révoquer son candidat au poste de secrétaire général de l'OMT."

Dans une interview avec SNA au mois de mai 2017, M. St. Ange s'est dit déçu du ministère des Affaires étrangères, car certaines étapes auraient pu être suivies.

«À l'UA, il y a un comité des sanctions. Nous aurions pu demander à ce comité ce qu'il en était de la lettre et confirmer que oui, la note verbale venait du plus haut niveau de l'Union africaine », a déclaré M. St. Ange à la SNA.

Il a ajouté que le problème dans son ensemble était humiliant étant donné qu'il avait utilisé beaucoup de ses ressources afin de faire campagne pour le poste.

En tant que plaignant, M. St Ange demande des dommages et intérêts causés par la décision prise par le gouvernement. L'affaire met également en doute la valeur et l'engagement de la parole du gouvernement.

La SNA a contacté le bureau du procureur général pour un commentaire; il n'y a pas eu de réponse immédiate.

Les élections au poste de secrétaire général de l'OMT se sont tenues le vendredi 12 mai à Madrid, lors de la 105e session du Conseil exécutif de l'OMT. Les membres ont voté pour Zurab Pololikashvili de la Géorgie.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Alain St Ange, l'Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search