Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Deux études réalisées par des experts afin d’aider les Seychelles à élaborer un plan directeur à long terme pour ses déchets

Victoria, Seychelles | | January 25, 2019, Friday @ 17:58 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence Édité par: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 1077
Deux études réalisées par des experts afin d’aider les Seychelles à élaborer un plan directeur à long terme pour ses déchets

Une équipe de recherche allemande a mené une recherche en 2016 sur le tri des déchets de 23 catégories différentes. (Seychelles News Agency)

(Seychelles News Agency) - Des experts européens et japonais assisteront le ministère de l’Environnement des Seychelles dans deux études, l’une sur l’infrastructure existante de gestion des déchets côtiers et l’autre sur l’élaboration d’un plan directeur pour les déchets aux Seychelles.

Le secrétaire principal à l'Environnement, Alain Decommarmond, a déclaré que les études se focaliseraient davantage sur la manière dont les Seychelles pourraient traiter leurs déchets au niveau national. Il a ajouté que certains gros importateurs de déchets, tels que la Chine, sont entrain de bloquer ces importations.

«Les Seychelles sont un petit pays aux ressources très limitées. L'économie est ouverte à un certain nombre de produits importés et nous devons trouver des points de vente pratiques sur le marché national pour traiter nos déchets. C'est pourquoi nous pensons à l’extraction d'énergie à partir de déchets », a déclaré M. Decommarmond.

Les deux études, qui ont été présentées aux partenaires locaux lors d'un atelier jeudi, sont exécutées simultanément par deux sociétés différentes. Les deux études dureront jusqu'à six mois.

L’atelier avait pour but de présenter les tâches que les experts entreprennent dans ces études et de faire participer les institutions locales impliquées directement ou indirectement dans la gestion des déchets afin de contribuer à l’élaboration du plan directeur pour les déchets solides.

La première étude sur la gestion des déchets côtiers est financée par l'Union européenne et sera réalisée par COWI, un groupe international de consultants spécialisé en ingénierie, sciences de l'environnement et économie basé à Lyngby, au Danemark.

Andrick Mols, l'un des experts de COWI, a déclaré à la SNA que son équipe examinerait de près les mesures concrètes à prendre pour améliorer la gestion des déchets aux Seychelles.

M. Mols a déclaré: "Jusqu'à présent, je peux constater que les Seychelles sont très attachées au sujet en examen, dans la mesure où le gouvernement a été capable d'élaborer une politique nationale en matière de déchets."

Une société japonaise, Nippon Koei, mène actuellement une étude sur l’élaboration du plan directeur des déchets financé par la Banque mondiale.

Fredrick Kinloch, directeur de la gestion des déchets, a déclaré à la SNA que les résultats de l'étude fourniraient au ministère «un moyen de mettre en œuvre ses politiques et de donner des orientations sur la manière de mieux gérer les déchets dans le pays».

M. Decommarmond a déclaré que ces études se penchent également sur la manière dont les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, sont engagés dans la gestion des déchets et sur la manière dont ils peuvent être triés correctement.

«Pour avoir un plan efficace, les ménages individuels doivent commencer à réfléchir à la manière de trier leurs déchets. Tout commence à la maison », a-t-il déclaré.

Le tri des déchets n’est pas une nouveauté aux Seychelles, car un système de traitement et d’exportation des bouteilles et des canettes en PET est en place. Ceux-ci sont vendus dans des centres de remboursement par des collectionneurs informels.

Une participante, Victoria Alis, de la Sustainable Tourism Foundation, a déclaré que si l'étude examinera la possibilité d'imposer des frais aux ménages pour l'élimination des déchets municipaux, elle s'inquiète de l'augmentation du nombre de déchets. Elle a dit que seules quelques personnes voudraient payer les frais et être responsables de leurs déchets.

Selon la stratégie de développement durable des Seychelles (2012-2020), les 95 000 habitants de la nation insulaire génèrent environ 48 000 tonnes de déchets par an.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search