Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Mieux comprendre les eaux des Seychelles, la mission Nekton va étudier l ‘écosystèmes de l’océan Indien

Victoria, Seychelles | | January 28, 2019, Monday @ 13:53 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon Ernesta et Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 800
Mieux comprendre les eaux des Seychelles, la mission Nekton va étudier l ‘écosystèmes de l’océan Indien

L'explorateur des mers immaculées du National Geographic, Paul Rose, pose à côté d'une énorme morue patate dans les profondeurs des eaux entourant les îles périphériques des Seychelles. s (Pristine Seas/Manu San Felix)

 

(Seychelles News Agency) - L’océan profond autour des îles Seychelles sera exploré dans le cadre d’une expédition plus vaste visant à étudier et à mieux comprendre l’écosystème de l’océan Indien. La mission dirigée par le Nekton Deep Ocean Research Institute devrait avoir lieu au mois de mars.

Selon Ronny Jumeau, ambassadeur permanent des Seychelles auprès des Nations Unies, ces recherches sont essentielles pour aider le pays insulaire à comprendre son vaste territoire océanique, qui s'étend sur 1,4 million de kilomètres carrés.

«Les Seychelles ont pour objectif de devenir un leader dans le développement d'une" économie bleue "qui exploite les ressources de l'océan. L'archipel repose sur la pêche et le tourisme, mais explore depuis peu la possibilité d'extraire du pétrole et du gaz de ses fonds marins », a expliqué M. Jumeau.

L'ancien ministre de l'Environnement a déclaré que "la clé pour ce faire est de savoir non seulement ce que vous avez dans l'océan, mais aussi où il se trouve et quelle est sa valeur", ajoutant "ce n'est que lorsque vous savez cela que vous pourriez correctement décider sur quoi exploiter et quoi protéger et laisser intact ".

La nouvelle de l'exploration a été rapportée par ABC News jeudi et Your Subsea News il y a 10 jours. Selon les articles, des scientifiques et des chercheurs quitteront Bremerhaven, en Allemagne, cette semaine à bord de l'Ocean Zephyr pour se rendre dans l'océan Indien.

La mission de Nekton aurait pour tâche d'explorer l'océan Indien et de documenter les changements se produisant sous les vagues et qui pourraient toucher 2,5 milliards de personnes dans la région environnante au cours des prochaines décennies.

L'océan Indien, vaste étendue d'eau qui subit déjà les effets du réchauffement planétaire, est considéré comme l'une des dernières grandes frontières inexplorées de la planète.

L’enquête triennale contribuera également au sommet sur l’état de l’océan Indien prévu pour la fin de 2021.

La mission de Nekton, appuyée par plus de 40 organisations, passera sept semaines à étudier la vie sous-marine, cartographier le fond de la mer et poser des capteurs à des profondeurs allant jusqu'à 2 000 mètres dans les mers autour des Seychelles - 115 îles dans l'océan Indien occidental.

"Les expéditions de recherche telles que la mission de Nekton sont donc essentielles pour nous aider à combler ces lacunes et à mieux connaître notre espace océanique et nos ressources marines afin de prendre des décisions judicieuses dans la planification de l'avenir de notre économie bleue", a déclaré M. Jumeau.

La nation insulaire de moins de 100 000 habitants ressent déjà les effets du changement climatique, la hausse des températures de l’eau blanchissant ses récifs coralliens.

"Notre océan subit une transformation écologique rapide due aux activités humaines", a déclaré Callum Roberts, biologiste de la conservation marine à l'Université de York, en Angleterre, qui est administrateur de la mission.

"Les Seychelles sont un guide essentiel pour la conservation marine dans l'océan Indien et dans le monde", a-t-il déclaré.

M. Stefanoudis, chef d'équipe, le secrétaire principal M. Decomarmond et le scientifique principal Mme. Woodall lors d'une réunion avec la presse l'année dernière.  (Seychelles Nation) Photo License: CC-BY  

Lucy Woodall, de l'Université d'Oxford, responsable scientifique de la mission, a déclaré que les chercheurs s'attendent à découvrir des dizaines de nouvelles espèces, allant des coraux aux éponges, en passant par les plus grandes créatures, comme des requins-chiens.

Bibby HydroMap - des experts dans l’acquisition, l’interprétation et la présentation de données extrêmement précises et soigneusement positionnées sur les fonds marins et sous-marins - fournira un levé hydrographique pour l’exploration.

«Nous sommes ravis d’avoir la possibilité de collaborer avec Nekton sur un programme de recherche scientifique aussi passionnant. Il nous a offert une merveilleuse opportunité à un membre du personnel de participer et de démontrer ce que Bibby HydroMap peut offrir sur la scène internationale. Nous sommes impatients de commencer et de partager des mises à jour sur les progrès de la mission ", a déclaré Mick Slater, directeur des opérations. .

Le secrétaire principal du ministère de l’Energie, de l’Environnement et du Changement climatique des Seychelles, Alain Decomarmond, a déclaré à la SNA que le ministère était en discussion avec les chercheurs. "Nous travaillons actuellement sur un document afin de mieux informer le Conseil des ministres des Seychelles sur les résultats positifs de l'exploration", a déclaré M. Decomarmond.

Associated Press accompagne l'expédition et fournira une vidéo en direct des plongées, utilisant la nouvelle technologie de transmission optique pour envoyer des images des sous-marins au navire et, de là, par satellite, au monde entier.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Nekton Deep Ocean Research Institute, Ocean Zephyr

More from Environnement →

national →

Top news


Archives

» Advanced search