Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Des funérailles nationales pour l’ancien président France Albert René, le 7 mars

Victoria, Seychelles | | February 27, 2019, Wednesday @ 17:08 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta et Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 979
Des funérailles nationales pour l’ancien président France Albert René, le 7 mars

Le président René a exercé ses fonctions de 1977 à sa retraite en 2004. . (Seychelles Nation)

 

(Seychelles News Agency) - La présidence des Seychelles a annoncé que des funérailles nationales auront lieu le jeudi 7 mars, et que cette journée sera décrétée jour de deuil national.

France Albert René, le président le plus ancien des Seychelles, qui a dirigé le pays insulaire pendant plus d’un quart de siècle sous le régime du parti unique, est décédé mercredi matin à l’hôpital des Seychelles. Il avait 83 ans.

C’est le président des Seychelles Danny Faure qui a officiellement annonce la mort du président René.

M. René, qui a exercé ses fonctions de 1977 à sa retraite en 2004, a pris le pouvoir à la suite d’un coup d’État qui a renversé James Mancham.

L'héritage de l'ancien président restera probablement complexe, voire controversé. On se souvient de lui comme d'un dirigeant puissant avec une vision forte pour les Seychelles, qui incluait une éducation et des soins de santé gratuits, mais aussi pour diriger un gouvernement responsable des morts non résolues et des disparitions de ses citoyens.

Né le 16 novembre 1935 de Price Rene, gestionnaire d’île, et Louisa Rene, couturière, M. René, adolescent, a de bons résultats scolaires et une bourse lui a été offerte par l’Église catholique. À l’âge de 17 ans, il quitte les Seychelles pour se rendre au séminaire de capucin à St Maurice, dans le canton du Valais en Suisse. Après sa première année, M. René a été transféré au St Mary’s College en Angleterre où il a commencé ses études de droit.

Son entré dans la politique

M. René est revenu aux Seychelles pour travailler en tant qu'avocat en 1957 et s'est immédiatement senti déçu des politiques sociales du colonialisme britannique, qui, selon lui, ont créé une injustice flagrante au sein de la population.

En 1964, M. René a formé le Parti du peuple unifié des Seychelles (SPUP) dans le but de participer au développement politique de son pays et de représenter les aspirations de nombreux habitants dont les conditions étaient déplorables. Il a également lancé son propre journal "The People".

En 1966, M. René a été élu membre du Conseil législatif de Praslin et de La Digue.

En 1970, il a été élu à la nouvelle Assemblée législative d'East Mahe. Sa croisade acharnée pour l'indépendance a été récompensée en 1975 lorsqu'il s'est rendu à Londres pour participer à la Conférence constitutionnelle en tant que chef de l'opposition.

La même année, les Seychelles, 115 îles de l'océan Indien occidental, sont devenues une colonie autonome dotée d'un conseil des ministres et M. René a été nommé ministre des Travaux publics et de l'Aménagement du territoire.

Le 29 juin 1976, les Seychelles sont devenues indépendantes et M. René a été nommé Premier ministre du président James Mancham, son rival politique. Après un coup d’État le 5 juin 1977, M. René s’est installé en tant que Président de la République des Seychelles.

 France Albert René a prêté serment d'allégeance en tant que nouveau Premier ministre aux côtés du nouveau président des Seychelles, James Mancham, le jour de l'indépendance, le 29 juin 1976.  (Mahe Publications Ltd) Photo License: All Rights Reserved

Pendant plusieurs décennies, M. René gouverna sous un État à parti unique, conformément aux principes égalitaires du socialisme. Au cours de sa présidence, il a créé diverses institutions sociales, des ensembles de logements et des services médicaux et a veillé à ce que tous les segments de la société aient accès à une éducation et à des soins de santé gratuits.

Dolor Ernesta, qui a exercé les fonctions de ministre dans le gouvernement de M. René, a déclaré avoir rencontré ce dernier pour la première fois en 1978.

"On se souviendra du président comme d'un véritable dirigeant qui a mené la lutte pour l'indépendance. Je me souviendrai également de lui comme ayant une grande vision du développement du nouveau Seychelles telles que nous le connaissons aujourd'hui, car il aimait vraiment son pays."

Paul Chow, ancien député de l’opposition, contraint de s'exiler sous le régime de M. René, a déclaré que deux hommes ont marqué l'histoire des Seychelles, deux ex-présidents. "Et ce sont James Mancham et France Albert Rene. Pour M. René, que nous l'aimions ou non, l'histoire le jugera."

M. Chow a ajouté que «la vision de M. René n’était rien de moins que d’acquérir et de conserver à tout prix un pouvoir absolu. Il devrait être jugé non sur ce qu'il a dit mais sur ce qu'il a fait. "

Après le retour de la politique multipartite en 1993, M. René a remporté les élections présidentielles de 1998 et 2001. En 2004, il a démissionné et a transféré le pouvoir à son vice-président, James Alix Michel. Il a toutefois continué à occuper le poste de chef du Front progressiste du peuple des Seychelles, qui a remplacé SPUP en juin 1978.

Après avoir pris sa retraite à la tête de l'État, M. René est resté actif au sein de son parti, où il a été honoré en tant que père fondateur. Jusqu'en 2018, l'ancien président continuait de se rendre à son bureau au siège du parti à Maison du Peuple. M. René laisse dans le deuil son épouse Sarah et ses enfants.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: France Albert Rene

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search