Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Des efforts en cours pour un plan d'urgence en cas d'incendie pour l'île de Praslin aux Seychelles

Praslin, Seychelles | | March 11, 2019, Monday @ 21:35 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sharon Ernesta et Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 644
Des efforts en cours pour un plan d'urgence en cas d'incendie pour l'île de Praslin aux Seychelles

Les experts ont mené une enquête sur les parcs nationaux et la réserve spéciale de Praslin, qui abrite la noix de coco de mer endémique et la Vallée de Mai. (Johan Mendez)  

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Des efforts sont en cours pour élaborer un plan d'urgence en cas d'incendie pour la deuxième île la plus peuplée des Seychelles, Praslin.

Deux pompiers réunionnais - un département français de l'océan Indien - ont réalisé un inventaire d'audit et d'évaluation des besoins et lacunes des agences sur l'île fin février.

Les experts ont également effectué des observations sur le sol et sur le terrain des sites touchés, ainsi qu'une étude des parcs nationaux et de la réserve spéciale de Praslin, qui abrite le coco de mer endémique et la Vallée de Mai, site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

C'est une adaptation éco systémique (EBA) au changement climatique dans le projet des Seychelles soutenant la mise en œuvre du plan d'urgence en cas d'incendie.

Le Parc national et la Vallée de Mai sont des écosystèmes critiques pour l'île en termes d'approvisionnement en eau, de stabilité des sols, de biodiversité, de patrimoine mondial et de revenus du tourisme, a déclaré Johan Mendez, consultant du projet EBA. "Comme nous le savons, l'incendie est une menace historique majeure pour les forêts de Praslin et le changement climatique aggravera le risque", a-t-il déclaré.

Les experts ont également effectué des observations de terrain et au sol sur les sites touchés. (Johan Mendez) Photo License: CC-BY  

Selon M. Mendez, "dans cette optique et dans le cas d'un incendie majeur se produisant ici, le pays demanderait de l'aide avec son partenaire voisin, membre de la Commission de l'océan Indien dans la région".

Selon M. Mendez, les pompiers de la Réunion ont déjà été confrontés à d'importants incendies de forêt. «En 2011, la Réunion a dû faire face à un important incendie de forêt sur son site de l’UNESCO situé dans la forêt de Maido, où la superficie brûlée représentait la taille de Praslin», a déclaré le consultant.

M. Mendez a ajouté que "la Réunion à l'expérience des feux de forêt sensibles dans les parcs nationaux, ce qui inclut la coordination entre des services tels que les pompiers, les autorités des parcs nationaux, entre autres".

Les deux experts, le lieutenant-colonel Henri-Claude Pothin et le capitaine Christian Martin, ont déclaré qu'il était important que les Seychelles - 115 îles de l'océan Indien occidental - tirent les leçons de leur expérience.

«Nous voulons que les Seychelles tirent parti de notre expérience: nous avons perdu 2 800 hectares dans notre parc national, également classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, afin que ce type d'incident ne se reproduise plus.»

M. Pothin a ajouté que «cela va engager une réflexion dynamique et collective sur le risque d'incendies de forêt et sur la nécessité de mettre en place les moyens de protéger au maximum les belles forêts de Praslin. En conséquence, évitez les problèmes d'érosion, la perte de la biodiversité de votre patrimoine et des services éco systémiques qui auraient un impact irréversible sur le tourisme, la pêche et les moyens de subsistance. "

Les deux experts réunionnais, le lieutenant-colonel Henri-Claude Pothin et le capitaine Christian Martin se sont rencontrés et ont discuté avec les pompiers locaux (Johan Mendez) Photo License: CC-BY  

Les experts ont déclaré que les énormes incendies de forêt tels que le Maido à la Réunion avaient eu un impact sur les revenus issu du tourisme et l'approvisionnement en eau.

M. Mendez a déclaré que l'expertise des deux pompiers est indispensable, car le projet EBA cherche à mettre en place des mesures de protection des bassins hydrographiques et à réhabiliter les écosystèmes forestiers sur des terres brûlées et dégradées.

«En outre, le projet cherche à créer des communautés résilientes en renforçant les capacités des parties prenantes et des partenaires du projet en matière de gestion des bassins versants. Le contexte des incendies à Praslin rend indispensable l’élaboration d’un plan complet d’intervention en cas d’incendie, ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle », a déclaré M. Mendez.

Au cours de leur visite, M. Martin et M. Pothin ont rencontré des pompiers locaux, ainsi que d’autres agences compétentes telles que l’autorité des parcs nationaux des Seychelles et la Fondation des îles des Seychelles.

Outre la réalisation d’analyses institutionnelles, d’audits et de visites de sites pour comprendre le contexte de l’île. Les experts ont également participé à un atelier consultatif organisé pour fournir une plate-forme de discussion et de coordination du renforcement des capacités à long terme des partenaires concernés dans la lutte contre les incendies de forêt.

«Nous attendons les recommandations de cette mission d’audit, mais pour aller de l’avant, nous espérons former des pompiers aux interventions en forêt, acquérir du matériel pour les différents partenaires et organiser des exercices communs», a conclu M. Mendez.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Vallee de Mai, UNESCO

More from Environnement →

Related Articles

national →

Top news


Archives

» Advanced search