Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

50 000 sandales sur les 25 tonnes de déchets nettoyés sur l’atoll des Seychelles, Aldabra

Victoria, Seychelles | | April 10, 2019, Wednesday @ 21:37 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Sasha Marivel, edité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 2994
50 000 sandales sur les 25 tonnes de déchets nettoyés sur l’atoll des Seychelles, Aldabra

Les centaines de sacs ont été placés sur les bateaux de SIF qui ont transporté les déchets sur le bateau Spirit of Ton Joe.  (Seychelles Islands Foundation)

 

(Seychelles News Agency) - Photo : Les centaines de sacs ont été placés sur les bateaux de SIF qui ont transporté les déchets sur le bateau Spirit of Ton Joe.

Vingt-cinq tonnes de déchets, dont environ 50 000 sandales, ont été ramassées au cours d’un nettoyage de cinq semaines sur l’atoll d’Aldabra, aux Seychelles.

Cinq volontaires de l’Université d’Oxford et sept des Seychelles ont rejoint l’équipe de la Seychelles Islands Foundation (SIF) à Aldabra pour le projet de nettoyage visant à nettoyer l’île de déchets fabriqués par l’homme, tout en quantifiant la quantité et les types de plastique et en trouvant un moyen durable de les traiter.

Le co-responsable de l'initiative, Jeremy Raguain, un officier du SIF, a déclaré à la SNA que le nettoyage avait eu lieu en trois phases.

«Au cours de la première phase, nous nous sommes concentrés sur la collecte du maximum de déchets, en effectuant des enquêtes sur la composition et le poids des déchets à la fin de chaque session. Au cours de la deuxième phase, nous avons dû transporter tous les déchets collectés à divers endroits sur l’ensemble du littoral, accessibles aux petits bateaux. Cela signifiait porter des sacs pesant jusqu'à 15 kg et des harnais pesant jusqu'à 60 kg », a-t-il déclaré.

Les déchets les plus couramment collectés lors du nettoyage étaient des tongs et des engins de pêche. (Seychelles Islands Foundation) Photo License: CC-BY 

À la troisième phase, tout était sur le pont, l’ensemble de l’équipe du SIF à Aldabra, les garde-côtes et les volontaires ont dû déplacer des centaines de sacs en jute des plages. Les sacs ont été placés sur les bateaux SIF qui ont transporté les déchets sur le navire Spirit of Ton Joe.

En raison des ressources et de l'espace limités dans les camps, deux équipes ont été formées; l'une dirigée par April Burt de l'Université de Oxford et l'autre par M. Raguain.

L’équipe de Mme. Burt a été déployée à Dune D 'Messe et à Cinq Cases, deux longues et périlleuses promenades du côté de la lagune où le bateau lâche et récupère les équipes et jusqu’à la côte où se trouvaient les campements.

L’équipe de M. Raguain était basée à Dune Jean Louis le long du littoral.

Aldabra, l’un des plus grands atolls du monde, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO aux Seychelles, un groupe d’îles de l’océan Indien occidental. L'atoll, situé à 1 000 km de Mahé, l'île principale, est composé de quatre îles principales de calcaire corallien séparées par des passages étroits et entourant un grand lagon peu profond.

Le nettoyage a présenté certains défis, notamment «travailler de la première à la dernière lumière, car la chaleur et la lumière intenses posent le risque d’une insolation et d’une déshydratation toujours présentes», a déclaré Mme. Burt, co-responsable de l’initiative.

Elle a ajouté qu'il y avait également des dangers immédiats comme marcher sur le calcaire tranchant et impitoyable qui entoure tout l'atoll pour retirer les filets de pêche et les lignes à l'aide de couteaux.

«Un mauvais placement du pied aurait pu entraîner une coupure ou une perforation grave, nous avons donc dû travailler avec précaution. L’un des plus grands problème mental était également le fait qu’en tant qu’êtres humains, nous n’avions que la capacité de nettoyer la couche supérieure des déchets que nous trouvions sur les plages, même si nous étions à quatre pattes en train de ratisser dans le sable nous n’avons pas pu faire plus, dit-elle.

Sur une note plus positive, les chefs d’équipe d’expédition ont déclaré à la SNA que, malgré les difficultés, les volontaires avaient trouvé le temps de plonger en plongée libre, de voir des tortues et des requins et d’admirer la nature incroyable d’Aldabra.

À son retour sur l'île principale, le groupe a rencontré le président des Seychelles, Danny Faure, la semaine dernière.

S'adressant au groupe au cours de la réunion, Frauke Fleischer-Dogley, directrice générale de SIF, a déclaré: «Même si cela peut sembler être futile alors que de plus en plus de débris marins envahissent Aldabra au moment où nous parlons, il est vital de savoir que nous faisons tous parti de ce changement nécessaire pour le rétablissement des liens de l'humanité avec la nature, afin de s'assurer que le plastique et les autres polluants cessent de pénétrer dans notre environnement. "

«Malgré les coupures, les brûlures, les maux de tête, les douleurs dans les muscles et les journées où vous ne vouliez plus vous lever, vous êtes tous devenus une seule équipe avec l'histoire la plus stimulante: ce changement est possible. Donc, dire merci à cette équipe remarquable ne suffit pas, mais sachez que la SIF a le plus profond respect pour votre engagement et vous sont redevables », a-t-elle ajouté.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: déchets, Aldabra

More from Environnement →

Related Articles

arts&culture →

Top news


Archives

» Advanced search