Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

De nouvelles subventions pour la flotte de pêche de l'UE pourraient dévaster les stocks de thon des Seychelles

Victoria, Seychelles | | April 26, 2019, Friday @ 17:58 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sasha Marivel, edité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 1320
De nouvelles subventions pour la flotte de pêche de l'UE pourraient dévaster les stocks de thon des Seychelles

M. Shah a déclaré que pour l'océan Indien occidental (WIO), d'où proviennent 40% des captures de thon dans l'UE, cela pourrait signifier la fin des stocks de thon.  (Joe Laurence)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Dans une décision qualifiée de «dévastatrice» pour les Seychelles, une nouvelle décision du Parlement européen pourrait améliorer la flotte de pêche européenne, menaçant le secteur de la pêche de la nation insulaire, ont déclaré des experts.

Selon Undercurrent News Service, "lors d'un vote en plénière le 4 avril, le Parlement européen a confirmé une proposition visant à réintroduire les subventions à la pêche pour l'après-2020 du Fonds européen pour les affaires maritimes et de la pêche".

"De nombreux groupes écologistes se sont opposés à cette décision, le vote garantissant un soutien financier public à l'achat de nouveaux navires de pêche et à la modernisation des anciens, augmentant ainsi la capacité de la flotte de l'UE à pêcher qui, dans certaines eaux, est déjà bien supérieure qu’une pêche durable le permettrait », a ajouté le service de presse.

Nirmal Shah, directeur de Nature Seychelles, organisation à but non lucratif et président de l’Autorité de la pêche des Seychelles, a déclaré que cette décision était source de problèmes pour les petits États insulaires où la capacité de la flotte de l’UE est déjà bien supérieure à celle permise pour une pêche durable.

Sur son site Internet sur l’environnement des Seychelles, M. Shah a déclaré que les pays côtiers de l'océan Indien devraient être très inquiets.

«Pour nous, dans l'océan Indien occidental (OIO), d'où proviennent 40 pour cent des captures de thon de l'UE, cela pourrait signifier la fin de nos stocks de thon. Actuellement, la stratégie de l'UE à la Commission des thons de l'océan Indien en termes d'allocation de thon, si elle aboutit, sera dévastatrice pour les pays côtiers de l'OIO, en particulier pour les Seychelles », a déclaré M. Shah.

Il a ajouté que "les nouvelles subventions aideront à construire de nouveaux navires de pêche, plus grands et plus efficaces, qui vont maintenant venir dans nos eaux pour capturer nos poisson encore plus rapidement que les années précédentes."

Les subventions aideront la flotte de pêche de l'UE à construire de nouveaux navires de pêche, plus grands et plus efficaces. (Joe Laurence)  Photo License: CC-BY  

Keith André, président de la Fédération des pêcheurs artisanaux de l'océan Indien, a déclaré à la SNA qu'il trouvait la décision choquante et qu'elle laissait tant d'incertitudes aux Seychelles et aux îles voisines.

«Les autorités ont tout fait pour supprimer les subventions pour la pêche localement, mais la pression vient maintenant de l'étranger. Ils ne réintroduisent pas de subventions pour pêcher dans leurs propres eaux mais dans les nôtres. L'UE est plus attachée à la sécurité alimentaire dans sa propre région et nous pénalisons notre industrie simplement parce que nous voulons faire partie de la communauté internationale », a déclaré M. André.

M. André pense que le gouvernement des Seychelles devrait réagir rapidement ou prendre position sur le sujet.

M. Shah a conclu en disant que "avec cette dernière initiative, le Parlement européen a envoyé exactement le mauvais message au reste du monde: nous ne nous soucions pas de ce que vous faites pour protéger vos ressources marines, car nous donnons des milliards d'euros à des Européens afin qu’il soit plus facile pour eux de venir prendre ce qui reste de votre poisson. Que ferons-nous aux Seychelles?

Les Seychelles et l'UE ont signé un protocole sur la pêche en vertu duquel l'UE fournit une contribution financière totale de 30 millions d'euros, frais d’accès compris, pour les navires de pêche opérant dans les eaux des Seychelles.

Les deux parties ont également conclu un accord de partenariat dans le secteur de la pêche durable, qui est un accord de coopération de longue date entre les Seychelles et l'UE, permettant aux navires de l'UE de pêcher dans les eaux relevant de la juridiction des Seychelles.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search