Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

116-6 Les Nations Unies votent une victoire diplomatique pour les Chagossiens et la défaite cuisante pour la Grande-Bretagne

Victoria, Seychelles | | May 24, 2019, Friday @ 10:36 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta et Traduit par Rudie Bastienne | Views: 1146
116-6 Les Nations Unies votent une victoire diplomatique pour les Chagossiens et la défaite cuisante pour la Grande-Bretagne

Le vote était favorable à une motion fixant à la Grande-Bretagne un délai de six mois pour se retirer de la chaîne d'îles Chagos. . (Pierre Prosper) 

 

(Seychelles News Agency) - Dans un vote écrasant en faveur des droits des Chagossiens, l’Assemblée générale des Nations Unies a voté par 116 voix contre 6, condamnant l’occupation britannique des îles Chagos, une défaite diplomatique cinglante pour le Royaume-Uni.

Le vote était en faveur d'une motion fixant un délai de six mois au Royaume-Uni pour se retirer de la chaîne d'île des Chagos et à la réunification des îles avec l'île Maurice voisine, selon le journal Guardian. Cependant, les diplomates britanniques ont déclaré que la résolution non contraignante aurait peu d'impact pratique.

Le Royaume-Uni et les États-Unis, qui utilisent Diego Garcia, l'une des îles, comme base militaire, se sont battus avec acharnement pour empêcher une telle rébellion politique. Cependant, le mieux que les deux pouvoirs ont pu faire était de persuader 56 États membres de s’abstenir de voter.

Cette victoire des Chagossiens, bien que sur papier, vient après 50 ans de lutte pour le retour des insulaires dans leur foyer. Les batailles qui se déroulent devant les tribunaux britanniques et devant la Cour internationale de La Haye ont pris tellement de temps que certains insulaires sont décédés sans avoir pu retourner sur leurs îles après une expulsion forcée.

Pierre Prosper, président du groupe des Chagossiens aux Seychelles, a déclaré que la lutte des insulaires pour récupérer leur foyer n'était pas totalement terminée.

"Alors que nous considérons que la victoire du gouvernement Mauricien à l’Assemblée générale des Nations Unies est un développement potentiellement positif pour les Chagossiens, le gouvernement britannique ayant toujours maintenu des positions négatives à notre égard (...), nous sommes toutefois très méfiants quant à la sincérité de la revendication du gouvernement mauricien de répondre aux aspirations des Chagossiens. Le gouvernement mauricien n'a jamais promu ni soutenu le bien-être des Chagossiens, en particulier ceux de Maurice », a déclaré M. Prosper.

Le président a ajouté qu'il s'agissait d'une préséance triste et dangereuse. "Dans cette perspective, le comité local des Chagossians entamera des discussions avec le gouvernement mauricien, avec, on l’espère, l'aide du gouvernement des Seychelles."

Selon M. Prosper, les Chagossiens vont maintenant demander un "territoire autonome" gouverné par des Chagossiens sous le drapeau mauricien. «Notre propre gouvernement, notre propre législation, notre propre budget et notre propre contrôle aux frontières. Les îles Chagos devraient être un "protectorat". Les citoyens mauriciens pourront, par défaut, s'établir et exercer des activités commerciales, mais avec l'autorisation du "gouvernement régional des Chagossiens".

Le groupe a déclaré qu'il demanderait également au gouvernement mauricien de reconnaître les Chagossiens en tant que groupe autochtone.

«Nous ne voulons pas être intégrés à la société mauricienne en tant que citoyen générique mauricien sans droits spéciaux. Nous espérons que tous les Chagossiens comprennent et soutiennent cette position, en particulier ceux de Maurice », a déclaré M. Prosper.

De plus, M. Prosper a déclaré que "nous demanderons en outre au gouvernement mauricien, dans ses négociations avec le Royaume-Uni, de parler d'une indemnisation équitable pour tous les Chagossiens, et en particulier pour ceux, disposés aux Seychelles, qui n'ont jamais reçu aucune forme de compensation".

"Enfin, nous aimerions toujours laisser la porte ouverte à des discussions directes avec le gouvernement britannique, en vue d'un changement d'attitude envers les Chagossiens."

The Guardian a également rapporté ce qui suit: À Londres, le Foreign Office a souligné l'importance du partenariat avec les États-Unis pour la base militaire de Diego Garcia. "Les installations de défense communes du Royaume-Uni et des États-Unis dans le territoire britannique de l'océan Indien aident à protéger les citoyens britanniques et mondiaux du terrorisme, du crime organisé et de la piraterie", a déclaré une porte-parole.

"Comme le gouvernement américain l'a clairement expliqué, le statut du BIOT en tant que territoire britannique est essentiel à la valeur de l'installation commune et à nos intérêts communs - un arrangement qui ne peut être reproduit."

Le vote à l'Assemblée générale des Nations Unies a entériné un avis consultatif rendu par la Cour internationale de Justice (CIJ) au mois de février, appelant le Royaume-Uni à renoncer à son emprise sur le territoire afin d'achever le processus de décolonisation.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Diego Garcia, Pierre Prosper, Nations unies

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search