Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le président des Seychelles s'exprime sur le droit de vote pour les seychellois à l'étranger, l'augmentation des salaires et la politique

Victoria, Seychelles | | June 7, 2019, Friday @ 22:30 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence Édité par Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 2276
Le président des Seychelles s'exprime sur le droit de vote pour les seychellois à l'étranger, l'augmentation des salaires et la politique

Le président Danny Faure a donné sa deuxième conférence de presse en direct de l'année, jeudi. . (State House/Facebook)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Le président des Seychelles, Danny Faure, a donné sa deuxième conférence de presse en direct de l'année à State House jeudi. La SNA donne un aperçu des problèmes soulevés.

Les liens du président avec le parti United Seychelles et sa candidature à la prochaine élection

La réponse de M. Faure fut qu’il n’avait jamais dit qu’il n’était pas membre du parti.

En mai 2017, M. Faure avait déclaré qu'en tant que président des Seychelles, il ne serait pas à la tête du Parti Lepep - l'ancien nom du parti United Seychelles.

«Je reste membre du parti. Je suis fidèle aux principes du parti. J'ai consacré toute mon énergie à travailler pour le peuple des Seychelles », a-t-il déclaré.

M. Faure a ajouté: «J'ai choisi d'informer les gens de ma position pour se présenter à la présidence lors des prochaines élections. J'attends que le congrès du parti se prononce sur ma candidature. Je suis confiant. Ce sont les Seychellois qui vont juger de ma performance et décider qui est le mieux à même de diriger le pays. "

Augmentation des salaires et performance économique du pays

Plus tôt cette année, le gouvernement a présenté une augmentation de salaire de 5% pour les employés de la fonction publique à l'Assemblée nationale des Seychelles à un point tel que l'affaire se trouvait dans l'impasse et avait été renvoyée devant le tribunal.

M. Faure a déclaré que l'argent avait déjà été budgétisé et que si la coalition de l'opposition -Linyon Demokratik Seselwa (LDS) - avait bien compris la raison de la décision, les travailleurs qualifiés se seraient déjà vus octroyer cette augmentation.

«Le gouvernement s'est engagé et dès que cette affaire sera résolue, les travailleurs recevront leur augmentation. Je ne veux pas en dire plus, car la question est maintenant entre les mains du tribunal », a déclaré M. Faure.

En ce qui concerne la performance économique, M. Faure a déclaré que l’inflation est restée stable à 2%.
«Nous avons la Banque centrale pour réglementer les choses. Je peux dire que le budget et les dépenses du pays sont sur la bonne voie. L’économie des Seychelles se porte très bien. L'arrivée touristique est en augmentation. Cependant, les Seychelles restent vulnérables aux chocs internationaux, mais nous pouvons manœuvrer », a-t-il déclaré.

Délivrance de la citoyenneté seychelloise

M. Faure a déclaré que l'Assemblée nationale avait le pouvoir de légiférer et de changer quoi que ce soit à cet égard.

«S'ils veulent changer quoi que ce soit en ce qui concerne le traitement de la citoyenneté, la responsabilité ne concerne pas que le gouvernement, tout membre de l'Assemblée nationale peut le faire», a déclaré M. Faure.

Il a ajouté que «nous étions un peu en retard avec la révision de la Constitution. Des experts sont arrivés dans le pays et une révision de la Constitution est en cours. Un élément de la loi permettra de révoquer la citoyenneté si une personne est jugée coupable d'inconduite et met en péril la réputation du pays. »

Un référendum sur le vote des non-résidents

M. Faure a déclaré qu'il avait suivi les différents points de vue sur ce sujet et avait décidé de le présenter comme loi à l'Assemblée nationale.

«Je souhaite que ce ne soit pas moi qui prenne la décision finale à ce sujet ni les membres de l'Assemblée nationale. La loi qui sera adoptée aura une voix populaire dans la mesure où elle aura la participation directe du public. Cela ne signifie pas que nous n’avons pas de direction à ce sujet, mais nous voulons aborder les choses de manière dynamique », a déclaré M. Faure.

L'avenir d'Air Seychelles

À propos de l'annonce récente du retour d'Air Mauritius aux Seychelles, M. Faure a déclaré que cela avait toujours été possible compte tenu de l'accord bilatéral entre les deux pays.

«Nous ne pouvons pas dire à Air Mauritius de ne pas venir aux Seychelles. Ils s'étaient arrêtés, mais maintenant ils veulent revenir car ils estiment que le moment est opportun. Cependant, notre compagnie aérienne nationale suivra de près cette évolution ", a-t-il déclaré.

Présence militaire sur l'île d’Assumption

Commentant le dernier développement concernant l'île d’Assomption, M. Faure a déclaré que ce qui se passait autour de ce sujet ne sont que des rumeurs.

«Tout ce qu'on dit à propos d'une base militaire construite sur l'île jusqu'à présent n'est que des rumeurs. Nous n'avons que deux soldats sur l'île. S'il y a du développement sur l'île, nous serons les premiers à le dire à la population », a déclaré M. Faure.

En ce qui concerne la question de la tenue d’un référendum pour que les citoyens se prononcent sur cette question, le président a déclaré qu’il n’y aura pas de base militaire, un référendum n’est donc pas nécessaire.

Nomination à la Commission de vérité, réconciliation et unité nationale

Lorsqu'on lui a demandé pourquoi un non-Seychellois avait été nommé à la tête de la Commission, M. Faure a déclaré qu'il avait été poursuivi en justice pour cette affaire.

«Je ne veux pas entrer beaucoup dans ce sujet, je voudrais laisser le tribunal décider. Je voudrais dire que c'est le premier comité de ce genre. Il traitera de questions sensibles. Nous sommes un petit pays. Nous nous connaissons tous. À mon avis, si nous voulons bien le faire, nous devons le faire de cette manière. Mais le tribunal décidera », a déclaré M. Faure.

La visite présidentielle en Arabie Saoudite

Sa visite a été condamnée par l'association locale des professionnels des médias (AMPS) à la suite du décès du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

M. Faure a déclaré qu'il avait eu une invitation officielle du roi.

«Lors de ma visite, nous avons discuté de la coopération et des relations avec un petit pays comme les Seychelles. L’Arabie saoudite a aidé les Seychelles à bien des égards. Les Seychelles leur ont emprunté de l'argent pour construire des écoles. C'est un pays qui a aidé de nombreux pays. Je ne me mêle pas des affaires intérieures d’aucun pays », a-t-il déclaré.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Danny Faure, Assomption

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search