Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Une session de formation montre aux artistes comment fabriquer ce que les touristes aiment acheter aux Seychelles

Victoria, Seychelles | | June 11, 2019, Tuesday @ 19:06 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sasha Marivel, edité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 2083
Une session de formation montre aux artistes comment fabriquer ce que les touristes aiment acheter aux Seychelles

Une des participantes, Vanessa Songoire, avec ses vêtements d’hôtel achevés. . (Marivel Media) 

 

(Seychelles News Agency) - Les chapeaux de paille, les vêtements de plage et les bijoux sont quelques-uns des articles que les artisans aux Seychelles ont appris à confectionner à partir de rien lors d'un atelier de quatre jours organisé dans la nation insulaire la semaine dernière.

L’atelier, organisé du 28 au 31 mai au Centre d’apprentissage ouvert et à distance des Seychelles, avait pour objectif de montrer aux artisans comment utiliser les matières premières pour créer des tenues d’hôtel attrayantes pour les touristes.

Environ 10 artisans locaux ont appris des techniques de production telles que la couture, la confection et la teinture de tissus pour fabriquer des produits finis dans le segment artisanal de l'atelier organisé par le ministère de l'Éducation en collaboration avec la marque internationale Phemke.

Lors de l'atelier, Femke Speelman, fondatrice et directrice de Phemke, a déclaré qu'il existait un grand besoin en ressources et en hospitalité aux Seychelles.

«Pourtant, il existe de nombreuses compétences et formes d'art ici aux Seychelles qui peuvent être exploitées. Les visiteurs veulent des produits fabriqués localement, et j'ai donné aux artisans une plate-forme pour montrer ce qu'ils peuvent faire », a-t-elle ajouté.

Femke Speelman (au centre), directrice de Phemke, avec les participants à l'atelier. (Marivel Media) Photo License: CC-BY       

Cet événement a été rendu possible grâce à la coordination de la Fondation du tourisme durable des Seychelles (SSTF), une organisation non gouvernementale qui promeut des pratiques durables à travers la culture, la protection de l'environnement et les meilleures pratiques en matière de tourisme. 

«Nous nous sommes assurés qu'il y avait un espace pour l'atelier, que nous avons contacté nos partenaires du tourisme et nos artisans, et avons apporté certains des matériaux utilisés, tels que le tissu, la paille, la ficelle et autres», a déclaré le coordinateur du projet de l'organisation, Rossetta Alcindor.

Les produits fabriqués seront exposés et en vente dans les boutiques d'hôtels et dans d'autres établissements de tourisme afin de stimuler l'économie locale et de soutenir l'artisanat traditionnel.

Gemma Dubel, une des participantes à l'atelier, est propriétaire de son propre magasin et possède une certaine expérience dans le commerce de détail, mais elle était ravie de pouvoir créer ses propres produits et de puiser dans un marché plus vaste.

«En tant qu’artisans, il est difficile de trouver des matières premières avec lesquelles travailler ou de savoir où vendre. Femke nous montre également comment commercialiser nos produits et elle nous aidera également dans les ventes. Je suis heureux de pouvoir toucher un public plus large », a déclaré Mme. Dubel.

 

Photo : Mme. Dubel était enthousiaste à l'idée de créer ses propres produits et d'exploiter un marché plus vaste.  (Marivel Media) Photo License: CC-BY             

Mme. Speelman a déclaré qu'elle créerait un lien entre les directeurs d'hôtels, les propriétaires de boutiques et les artisans. Elle exploitera également le réseau déjà existant de Phemke sur la scène internationale pour aider les artisans à vendre leurs produits.

«Une fois que les artisans auront développé suffisamment de produits pour être vendus, l'un des membres de mon équipe ou moi-même retournerons aux Seychelles pour discuter de la marche à suivre pour la vente d'articles, le contrôle de la qualité et les prix», a-t-elle déclaré.

Des détails tels que la stratégie de marque, la logistique, la demande et l'offre et le style seront également déterminés. L'essentiel est que l'approvisionnement en produits sur le marché du tourisme crée des salaires équitables pour les femmes qui fabriquent ces produits.
La formation des artisans locaux permettra de réduire la dépendance vis-à-vis du tourisme en favorisant le développement de la fabrication artisanale.

Les Seychelles, un groupe de 115 îles situées dans l’océan Indien occidental, dépendent du tourisme qui contribue le plus à son économie.

Les objectifs à long terme de cette initiative sont de préserver l'artisanat traditionnel, d'impliquer les communautés, de donner aux femmes locales les moyens de défendre l'égalité des sexes et de proposer une offre de vente au détail durable qui réduise la contribution à la mise en décharge.

Phemke a travaillé avec succès avec des femmes dans des pays comme Madagascar, les Émirats arabes unis, les Maldives et Oman pour créer des vêtements d’hôtel élégants qui soutiennent les artisanes par le biais d'une formation et d'un salaire équitable pour leurs produits.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Phemke

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search