Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le président et l’ancien président des Seychelles – Faure et Michel - honorés par National Geographic Society pour leur leadership planétaire

Victoria, Seychelles | | June 14, 2019, Friday @ 00:22 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 2242
Le président et l’ancien président des Seychelles – Faure et Michel - honorés par National Geographic Society pour leur leadership planétaire

Le président Danny Faure et l'ancien président James Michel ont reçu mercredi le prix planétaire et leadership lors de la cérémonie de remise des prix National Geographic.  (State House)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Le président des Seychelles, Danny Faure, et l'ancien président, James Michel, ont reçu mercredi le prix planétaire et leadership lors de la cérémonie des National Geographic Awards à la George Washington University, à Washington, DC.

Le prix Planétaire et Leadership récompense un leader mondial qui a réussi à créer des zones protégées d'importance mondiale, telles que des parcs nationaux, des zones de nature vierge ou des réserves marines, qui sont totalement protégées de l'exploitation.

M. Faure a dédié ce prix à la population des Seychelles, a déclaré State House. Il a déclaré que les citoyens seychellois avaient un lien étroit avec la nature et restaient attachés à la protection et à la préservation de l'environnement.

«Avec ce prix, la National Geographic Society reconnaît le travail que nous avons accompli. C’est une reconnaissance puissante et émouvante de la vision de longue date des Seychelles et de notre parcours jusqu’à présent, pour moi d’être sur cette scène aujourd’hui», a-t-il déclaré.

Le prix Planétaire et Leadership récompense un leader mondial qui a réussi à créer des zones protégées d'importance mondiale, telles que des parcs nationaux, des zones de nature vierge ou des réserves marines, qui sont totalement protégées de l'exploitation.(State House) Photo license: CC-BY                    

Le chef de l’Etat des Seychelles a déclaré que la nation insulaire était un champion de la protection de l’environnement «parce que nous y croyons. Depuis 1977, nous sommes convaincus que la protection de notre environnement n’est pas simplement la bonne chose à faire, mais c’est nécessaire. »

M. Faure a conseillé aux gens et aux pays du monde entier de faire de même.

De son côté, l’ancien président James Michel a remercié National Geographic pour ce prix, affirmant qu’il s’agissait là d’une preuve et d’une reconnaissance du soutien de la société aux activités des Seychelles. Il a également répété qu'il y avait une direction à venir.

«Il n'y a qu'un seul message de guérison, de conservation et de durabilité. Notre avenir commun est bleu. Le prix que je reçois aujourd'hui témoigne de votre propre engagement. Cela donnera du cœur à de nombreuses personnes dans le monde qui croient en la même chose. Votre prévoyance est profondément valorisée. J'accepte mon prix avec fierté et humilité », a déclaré M. Michel.

Parmi les autres receveurs de la cérémonie figuraient des leaders novateurs dans les domaines de l'exploration, des sciences, de la technologie, de la narration et de la conservation. Deux nouvelles récompenses pour des réalisations exceptionnelles dans les domaines de l'éducation et de la philanthropie ont également été présentées.

M. Faure et M. Michel ont été reçus en tant qu'invités d'honneur lors d'une réception donnée par la Société mardi. (State House) Photo license: CC-BY

Un jour avant la cérémonie, M. Faure et M. Michel ont été reçus en tant qu'invités d'honneur lors d'une réception organisée par la National Geographic Society à Washington, DC, mardi.

L'événement a été organisé par la présidente et chef de la direction de la société, Tracy Wolstencroft, qui a félicité les Seychelles pour être à l'avant-garde de la lutte contre le changement climatique et pour être les défenseurs d'une économie bleue durable.

Les conférenciers présents à la cérémonie ont souligné les réalisations de l’ancien et actuel président des Seychelles dans le domaine de la conservation marine. Cela comprenait l’élargissement de la protection marine à 26% de la zone économique exclusive de la nation insulaire.

Lors de son séjour à Washington, le chef de l'État des Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, a rencontré mercredi Mathew Brown, directeur régional de The Nature Conservancy (TNC).

M. Faure a également rencontré le directeur général de TNC pour discuter de la voie à suivre. (State House) Photo license: CC-BY         

Les discussions ont porté sur l’engagement continu du TNC avec les Seychelles et sur la voie à suivre pour l’échange de la dette de la nation insulaire.

The Nature Conservancy a négocié un accord qui convertit une partie de la dette extérieure des Seychelles en un investissement de 22 millions de dollars dans la conservation marine élargie. L'accord permettra à la nation insulaire d'échanger des millions de dollars en dette souveraine pour protéger près du tiers de sa surface océanique.

Nature Conservancy - l'une des plus grandes organisations non gouvernementales de défense de l'environnement au monde - a apporté un soutien technique et financier à la conversion de la dette afin de protéger 30% du territoire océanique des Seychelles.

M. Faure a également fait appel au directeur général de la Société financière internationale (SFI), Philippe Le Houerou, qui a analysé son implication potentielle dans l'écologisation de l'économie des Seychelles.

Les domaines possibles de la participation de la SFI sont les énergies renouvelables et les économies d’énergie, la lutte contre le changement climatique, la protection de l’environnement et le renforcement des compétences des îles en matière de tourisme écologique.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: National Geographic Society, Danny Faure

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search