Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Deux tunnels proposés sur l'île principale des Seychelles sont réalisables, selon le rapport d’un expert externe

Victoria, Seychelles | | July 5, 2019, Friday @ 18:20 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence Édité par Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 1868
Deux tunnels proposés sur l'île principale des Seychelles sont réalisables, selon le rapport d’un expert externe

Il est prévu de construire deux tunnels sur Mahé - l'un reliant la côte ouest à la côte est et l'autre reliant Victoria à Beau Vallon. (Seychelles Nation)

 

(Seychelles News Agency) - Un rapport préliminaire indique que la construction de deux tunnels sur l'île principale de Mahé, aux Seychelles, est réalisable, a déclaré jeudi un haut responsable gouvernemental.

Yves Choppy, secrétaire principal aux infrastructures, a présenté un résumé du projet à la Commission des assurances du gouvernement (COGA) à l'Assemblée nationale.

Le Comité est chargé de superviser et de rendre le gouvernement responsable de ses engagements.

«Fin 2017, nous avons chargé un consultant norvégien de mener une étude de préfaisabilité. Cela incluait de trouver l'estimation du coût, la durée et d'autres études à mener avant de lancer le projet », a déclaré M. Choppy.

Dans son discours sur l'état de la nation l'année dernière, le président Danny Faure a annoncé la construction de deux tunnels sur Mahé. Le principal devrait relier Grand Anse, à l'ouest, à Providence, à l'est. L'autre tunnel serait entre le district nord de Beau Vallon et English River, un district central.

«Nous avons reçu un rapport préliminaire de l’étude l’année dernière et un rapport final sera publié d’ici à la fin du mois de juillet. Le rapport montre que le projet est techniquement réalisable. La situation géologique que nous avons ici a été rencontrée dans d'autres projets de tunnels réalisés dans d'autres pays. L'étude nous guide également sur la méthode de construction à privilégier et la taille à laquelle nous pouvons construire le tunnel », a-t-il ajouté.

Lors d'une interview l'année dernière, Bertrand Belle, conseiller économique au bureau du président, a déclaré que la construction d'un tunnel réduirait les coûts liés au transport de marchandises ou de personnes.
«Premièrement, vous gagnerez du temps et sur la quantité de carburant utilisée. Cela permettra également de réduire l'usure des véhicules et de la route si vous construisez un tunnel », a déclaré M. Belle.

M. Choppy a également évoqué les avantages du tunnel en expliquant que, la partie est de Mahe étant plus développée, une route reliant directement la partie opposée entraînera un développement plus important dans la partie occidentale, le transport des marchandises s'effectuant dans moins de temps.

«Cela réduira davantage le coût de la vie pour les habitants de l'ouest du pays, car les prix des marchandises resteront raisonnables. La partie occidentale étant une zone agricole, les agriculteurs bénéficieront également des faibles coûts opérationnels car le transport sera plus facile et moins coûteux. Les bénéfices seront ensuite répercutés sur les consommateurs », a-t-il ajouté.

L’étude estime qu’une fois le projet démarré, il faudra environ trois ans pour le mener à bien et qu’il devrait coûter 63,14 millions de dollars. Selon l'autorité, aucune étude d'impact sur l'environnement (EIE) n'a encore été réalisée.

M. Choppy a déclaré qu'un mécanisme de financement n'a pas encore été décidé, mais que le projet sollicitera le soutien du secteur privé.

«Si le secteur privé investit dans le projet de tunnel, la seule façon pour la partie privée d'obtenir un retour sur investissement est de faire payer les utilisateurs du tunnel», a déclaré M. Choppy.

En conséquence, il est possible que le tunnel fonctionne comme une route à péage - une route publique ou privée pour laquelle un droit de passage est demandé. Actuellement, le côté ouest de Mahé est relié aux côtés est et central par quatre routes principales traversant les îles: Sans Soucis, La Misère, Montagne Posee et Les Canelles.

Au cours de la session avec la COGA également, le secrétaire principal a résumé les différents projets liés à la mise en valeur des terres. Le gouvernement a décidé de recouvrer cinq domaines spécifiques.

Les projets de réhabilitation, comprenant une réserve de «remplissage de corail» de 600 000 mètres cubes, coûteront 67 millions d’euros.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: tunnel

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search