Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles bloquent les importations de porc en provenance de Belgique en raison d'une épidémie de peste porcine

Victoria, Seychelles | | July 6, 2019, Saturday @ 20:35 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Patsy Athanase , Betymie Bonnelame et Rudie Bastienne | Views: 976
Les Seychelles bloquent les importations de porc en provenance de Belgique en raison d'une épidémie de peste porcine

Le directeur général a déclaré que bien que l'interdiction ait été imposée pour la viande de porc en provenance de Belgique uniquement, l'Agence surveillait de près les autres pays européens. (Stuart Webster, Flickr) Photo License: CC BY 2.0

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles ont temporairement suspendu les importations de viande de porc en provenance de Belgique à la suite d'une épidémie de peste porcine africaine dans le pays européen.

L’Agence nationale de biosécurité du pays insulaire a déclaré que l’interdiction, entrée en vigueur le 2 juillet, était une mesure de précaution jusqu’à ce que la situation soit réglée.

Le directeur général de l'Agence, Marc Naiken, a déclaré aux journalistes vendredi que toutes les demandes d'importation de viande en provenance de Belgique seraient rejetées aux termes de la nouvelle mesure.

Beaucoup d'hommes d'affaires locaux importent de la viande de porc de pays européen.

«Nous suivons de près la situation qui affecte certains pays européens. Bien que le virus ne touche pas les porcs domestiques en Belgique, nous émettons l'interdiction temporaire par mesure de précaution pendant que nous continuons à surveiller la situation là-bas », a déclaré M. Naiken.

La peste porcine africaine est une maladie virale grave qui affecte les porcs domestiques et sauvages. Elle peut être transmise par des porcs morts ou vivants, des produits domestiques ou sauvages et des produits dérivés du porc.

«Le virus est très résistant et peut se propager à un rythme alarmant. S'il devait atteindre nos côtes, il serait difficile de contrôler sa propagation, car nos fermes sont proches les unes des autres et nous disposons également de ressources limitées pour faire face à une telle épidémie », a-t-il ajouté.

Le directeur général a déclaré que bien que l'interdiction ait été imposée pour la viande de porc en provenance de Belgique uniquement, l'Agence surveillait de près les autres pays européens.

«Nous importons des produits dérivés du porc tels que le sang provenant de France et le pays est proche de la Belgique. Donc, s’il y a des préoccupations concernant les produits français, nous réagirons en conséquence », a déclaré M. Naiken.

Le chef des services vétérinaires, Jimmy Melanie, a assuré au public que le virus n'était pas transmissible à l'homme et que les chances que le virus atteigne les Seychelles étaient minimes.

La maladie qui affecte les porcs domestiques et sauvages peut être transmise par des porcs vivants ou morts. (Romano Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY            

Il a expliqué que le virus se transmettait par contact par des porcs et des produits dérivés du porc vivants ou morts.

La transmission peut également se produire via des aliments contaminés et des objets non vivants, tels que des véhicules, se déplaçant d'une zone infectée à une autre, ainsi que des chaussures et du matériel ayant été en contact avec une zone infectée.

«Le virus provient de porcs sauvages et touche maintenant aussi les porcs domestiques. Il provoque une fièvre hémorragique avec un taux de mortalité élevé et peut entraîner la mort d'animaux aussi rapidement qu'une semaine après l'infection », a déclaré M. Melanie.

Il a ajouté qu'en Belgique, l'infection est actuellement limitée aux sangliers et que les animaux sont abattus et éliminés pour éviter que le virus ne parvienne aux élevages de porcs domestiques.

«Il y a des contrôles sanitaires rigoureux en place, ce qui rend très peu probable que le virus atteigne les porcs domestiques. Notez également que si le virus devait atteindre les porcs élevés pour la consommation, il serait difficile pour le virus de se propager, car des tests sont effectués sur tous les animaux avant de les tuer pour la consommation afin de s'assurer qu'ils sont sains et sans danger pour les humains » à déclaré M. Mélanie.

Aux Seychelles, un groupe de 115 îles situées dans l’océan Indien occidental, tous les permis d’importation de viande doivent passer par l’Agence nationale de biosécurité.

Un permis est délivré uniquement lorsque l'Agence est convaincue que les produits à base de viande provenant d'un pays donné sont sans danger pour la consommation.

«Les produits sont inspectés avant leur importation et à leur arrivée afin de s’assurer qu’ils répondent aux critères spécifiés dans le permis d’importation. Nous surveillons également le pays d'origine », a déclaré M. Naiken.

Il n'existe actuellement aucun vaccin approuvé contre la peste porcine africaine et des pays tels que la Belgique et la Chine éliminent les animaux comme moyen de contrôle.

L'Agence nationale de biosécurité a annoncé que l'interdiction serait en vigueur jusqu'à ce qu'elle soit convaincue que la peste porcine africaine est sous contrôle en Belgique.

Dans le même temps, les autorités locales encouragent les fermes locales à augmenter la production de porc afin de contrer tout impact négatif que l'interdiction peut avoir sur la consommation locale.

Les Seychelles produisent environ 20% de la viande de porc destinée à la consommation locale.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: peste porcine, viande

More from Actualités Nationales →

Environment →

Top news


Archives

» Advanced search