Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L’agence de notation Fitch a relevé la note des Seychelles à B+

Mahé | August 9, 2014, Saturday @ 15:23 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: John Lablache et Rassin Vannier | Views: 877
L’agence de notation Fitch a relevé la note des Seychelles à B+

Victoria la capitale des Seychelles, le centre des affaires (Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - L’agence de notation Fitch a relevé la note des Seychelles, archipel de l’Océan Indien à long terme de B à B +, alors que la monnaie locale passe de B + à BB, qui reflète les perspectives de stable.

Le ministre des Finances des Seychelles Pierre Laporte, a dit que les notations de Fitch sont fondées sur un certain nombre de facteurs, y compris le développement de la croissance, la discipline budgétaire et les réserves de change.

"cela montre aussi que la réaction du gouvernement, d’ajuster les taux de change, chaque fois que le besoin se fait ressentir est bien accueillie », a-t-il dit, se référant aux mesures annoncées lundi pour réduire la liquidité et alléger la pression sur la demande de devises.

Selon un communiqué du ministère des Finances, la situation financière des Seychelles s'est nettement améliorée en vertu d'un programme de cinq ans du Fonds monétaire international (FMI) à travers son mécanisme élargi de crédit (EEF), qui a été achevé en décembre 2013.

Laporte a fait remarquer que lors du lancement du programme en octobre 2008, la notation de Fitch pour les Seychelles était "défaut". Elle a ensuite évolué vers C puis B.

Après avoir connu une sévère crise de la balance des paiements et de l’endettement en 2008, les Seychelles, avec une population d’environ 90,000 habitants, sont parvenues à stabiliser leur situation macroéconomique grâce à des réformes budgétaires courageuses et à la libéralisation des changes, avec le soutien du Fonds Monétaire International (FMI).

Les notes étaient jusqu'en 2012, émis annuellement, mais maintenant elles sont émises tous les six mois.

La déclaration affirme également que l'ajustement budgétaire est le résultat de réformes structurelles, notamment une baisse marquée de l'emploi dans le secteur public, l'augmentation de l'efficacité de l'administration fiscale, un contrôle plus strict sur les dépenses et la réforme des entreprises publiques.

La dynamique de la dette publique s'améliore également. En 2008, Le ratio était d'environ 130 %. La dette publique s'élève à 60% du PIB en 2013, contre 70% un an plus tôt.

Fitch prévoit une baisse du ratio de la dette publique en dessous de 50% du PIB en 2018.

Laporte a expliqué que depuis le début de l’année, le gouvernement avait commencé à repayer les intérêts et les prêts, qu’il avait pris.

Il a également noté que les réserves en devises se situent actuellement à 475 millions de dollars l'équivalent de quatre mois d'importations.

« La Banque centrale des Seychelles (CBS) peut se permettre d'intervenir, si nécessaire sur le marché monétaire » a dit Laporte.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Fitch, FMI, Pierre Laporte, endettement

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search