Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La première série de négociations UE-Seychelles sur l'accord de pêche s'achève; prochain tour à Bruxelles

Victoria, Seychelles | | August 21, 2019, Wednesday @ 22:20 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 1128
La première série de négociations UE-Seychelles sur l'accord de pêche s'achève; prochain tour à Bruxelles

Photo : Le ministre Bastienne a déclaré que les deux parties parlaient de durabilité pour s'assurer que les ressources, dans ce contexte, le thon, ont le temps de se reproduire et que tout cela est correctement géré.

 

(Seychelles News Agency) - La première série de négociations en vue d’un nouvel "accord de partenariat et d'un protocole pour une pêche durable " entre les Seychelles et l'Union européenne s'est terminée mercredi.

Le prochain cycle de négociations aura lieu dans deux semaines à Bruxelles, en Belgique.

Le ministre de la Pêche et de l'Agriculture, Charles Bastienne, a déclaré à la presse que la durabilité des ressources était un élément clé de la table.

"Le titre de l'accord est" Accord et protocole de partenariat pour une pêche durable "et nous parlons bien de durabilité afin de nous assurer que nos ressources, dans ce contexte, le thon, ont le temps de se reproduire, et que tout cela est géré de manière telle pour ne pas détruire l’environnement », a déclaré M. Bastienne.

L'accord de partenariat pour une pêche durable est un accord de coopération de longue date entre l'UE et les Seychelles, permettant aux navires de l'UE de pêcher dans les eaux relevant de la juridiction des Seychelles.

“L'UE veut également la durabilité pour que le secteur reste en existence et que les générations futures puissent en profiter. Nous sommes tous conscients du problème du thon Albacore, qui restera en vigueur jusqu'à ce que la IOTC (Commission du thon de l'océan Indien), par l'intermédiaire de son comité scientifique, en décide autrement », a déclaré le ministre.

M. Bastienne a déclaré que lors du premier tour de discussion, les deux parties ont commencé à parler de la question des dispositifs de concentration de poissons (DCP) et des marins locaux.

La première série de discussions a débuté lundi jusqu'à mercredi. Le deuxième tour aura lieu à Bruxelles, en Belgique, dans deux semaines.  (Ministry of Fisheries and Agriculture) Photo License: CC-BY 

«Nous entamons ces discussions aujourd'hui et pourrions les conclure au deuxième tour. La question des contributions financières intervient généralement vers la fin des discussions », a déclaré M. Bastienne.

Il a ajouté que les discussions prenaient en compte le plan spatial marin, dans lequel les Seychelles avaient promis 30% de leur zone économique exclusive (ZEE) à la conservation. Des négociations doivent être menées à ce sujet "dans la mesure où cela affectera la pêche de l'UE".
Mardi, la Commission des affaires internationales de l’Assemblée nationale a exprimé sa déception devant le fait que le ministère ait entamé les négociations sans représentation des membres de la commission.

«L'UE est ici avec cinq membres de l'Union européenne, trois de la Commission européenne et un représentant de la France et de l'Espagne, les deux principaux pays pêchant dans les eaux des Seychelles. Il n'y a pas de représentant du Parlement européen, nous ne voyons donc pas pourquoi nous devrions faire participer notre parlement aux négociations », a déclaré M. Bastienne.

Il a ajouté que le comité avait eu l'occasion de présenter ses arguments et ses suggestions lors d'une réunion entre le ministre et le Comité des affaires internationales.

L'accord actuel entre l'UE et les Seychelles est entré en vigueur en 2007 et dure jusqu'au mois de novembre. En vertu du protocole sur la pêche, l’UE fournit aux Seychelles une contribution financière totale de 30 millions d’euros, frais d’accès compris, pour les navires de pêche opérant dans les eaux de la nation insulaire.

Le protocole actuel, d'une durée de six ans, expirera le 17 janvier de l'année prochaine. La durée du prochain accord n'a pas encore été définie.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: pêche, Union européenne, DCP

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search