Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La FAO aide les Seychelles à adopter une nouvelle politique forestière nationale

Victoria, Seychelles | | October 29, 2019, Tuesday @ 22:22 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta et Traduit par Rudie Bastienne | Views: 1967
La FAO aide les Seychelles à adopter une nouvelle politique forestière nationale

Le dernier projet concerne le bien-être de la population de la nation insulaire, car il est important de protéger la forêt pour préserver sa riche biodiversité. (Gerard Larose)

 

(Seychelles News Agency) - L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) aide les Seychelles à élaborer un projet de politique forestière nationale.

Le projet d'une valeur de 275 000 dollars devrait être mis en œuvre sur une période de 18 mois. Il comprendra une formation, une analyse des politiques forestières et des consultations publiques.

La cérémonie de signature du projet a eu lieu lundi entre le ministre de l'Énergie, de l'Environnement et du Changement climatique des Seychelles - Wallace Cosgrow - et le représentant de la FAO - Patrice Talla Takoukam.

S'adressant à la presse après la signature, le ministre Cosgrow a expliqué que ce projet servirait également d'éducation aux programmes forestiers nationaux et à la gestion durable des forêts.

«Le projet soutiendra également la mise en œuvre de la politique nationale, la mise en œuvre du plan d’action et de sa feuille de route, des consultations publiques, des discussions avec des parties prenantes gouvernementales et non gouvernementales et la finalisation de la politique nationale de validation», a déclaré M. Cosgrow.

Selon le ministre, le renforcement des capacités en matière de législation sera également accordé aux différents acteurs impliqués dans la gestion des forêts par le biais d'ateliers de formation et de séminaires.

Photo : La cérémonie de signature du projet a eu lieu lundi entre le ministre de l’énergie, de l’environnement et du changement climatique des Seychelles, Wallace Cosgrow, et le représentant de la FAO, Patrice Talla Takoukam.(Seychelles Nation) Photo License: CC-BY             

M. Takoukma est le représentant de la FAO pour les Seychelles, les Comores, Maurice et Madagascar - où il est basé.

«Le dernier projet concerne le bien-être de la population de la nation insulaire, car il est important de protéger la forêt pour préserver sa riche biodiversité. Il est également bon de veiller à ce que les ressources forestières contribuent au bien-être de la population seychelloise », a déclaré M. Takoukam.

C’est la troisième fois que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture apporte son soutien au Ministère de l’environnement des Seychelles.

Le premier était un inventaire forestier national destiné à fournir des informations précises et à jour sur l’état des forêts de la nation insulaire, y compris des données sur les espèces endémiques et indigènes. L'exercice a été initié l'année dernière.

L'autre projet entrepris aux Seychelles - 115 îles de l'océan Indien occidental - avec le soutien de la FAO concerne le domaine de la bioénergie.

John Quilindo - responsable des forêts - au ministère a déclaré que les gardes forestiers du ministère et des autorités des parcs nationaux des Seychelles seraient à l'avant-garde de la gestion forestière et bénéficieraient du renforcement des capacités, en particulier en ce qui concerne les lois.

«À la fin, tout sera couvert par une politique qui prend en compte la gestion, la politique ainsi que les législations de toutes les forêts, que ce soit sur des terres gouvernementales ou privées.»

Les deux parties ont également souligné les liens cruciaux et importants qui existent entre l'agriculture et la gestion durable des forêts.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: FAO, changement climatique

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search