Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Pékin dénonce une "provocation" américaine en mer de Chine

Chine | November 22, 2019, Friday @ 19:02 in En français » MONDE | By: AFP | Views: 2185
Pékin dénonce une "provocation" américaine en mer de Chine

Pékin revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, une vaste zone également convoitée par Taïwan, les Philippines, Brunei, la Malaisie et le Vietnam. (Ted ALJIBE / AFP)

 

Photo license  Purchase photo

(Seychelles News Agency) - La Chine a accusé vendredi les Etats-Unis de "provocation" après le passage cette semaine de deux navires de guerre près d'archipels revendiqués par Pékin en mer de Chine méridionale, sur fond de tensions entre les deux pays.

Pékin revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, une vaste zone également convoitée par Taïwan, les Philippines, Brunei, la Malaisie et le Vietnam.

La Marine américaine y mène régulièrement des opérations pour affirmer la "liberté de navigation" dans cette région.

Les Etats-Unis ont indiqué qu'un de leurs bâtiments, le Gabrielle Giffords, avait croisé mercredi à proximité du récif Mischief, dans l'archipel des Spratleys.

De son côté, le destroyer Wayne E. Meyer a navigué jeudi à proximité des îles Paracels, a précisé à l'AFP le commandant Reann Mommsen, porte-parole de la 7e Flotte, basée au Japon.

La Chine a envoyé des navires militaires pour identifier et surveiller les navires américains et leur a demandé de partir, a déclaré dans un communiqué le commandement sud de l'Armée populaire de libération (APL).

"Nous exhortons les Etats-Unis à cesser ce genre de comportement provocateur et risqué, pour éviter des incidents imprévus", a-t-il prévenu, qualifiant de "prétexte" l'argument de la liberté de navigation avancé par Washington.

Pékin délimite traditionnellement sur ses cartes par une "ligne de neuf traits" la portion de la mer de Chine méridionale sur laquelle il affirme avoir une  souveraineté territoriale.

Le commandant Mommsen a assuré que les Etats-Unis continueraient "à voler, à naviguer et à agir partout où cela est autorisé par le droit international, quelles que soient les revendications maritimes abusives et le contexte général".

La Chine et les Etats-Unis sont aux prises avec une guerre commerciale depuis un an et demi et s'affrontent diplomatiquement ces derniers mois autour de la situation à Hong Kong, territoire autonome chinois secoué par des manifestations en faveur de la démocratie.

tjx/sbr/bar/hh

Monde » Be a reporter: Write and send your article

More from Monde →

general →

Top news


Archives

» Advanced search