Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La piraterie dans le monde reste stable en 2019

Monde | January 7, 2020, Tuesday @ 14:07 in En français » MONDE | By: AFP | Views: 282
La piraterie dans le monde reste stable en 2019

La piraterie au large de la Corne de l'Afrique se maintient à un niveau faible avec 25 actes et aucun navire détourné en 2019,  SIMON MAINA / AFP

 

(AFP) - Le nombre d'actes de piraterie et de brigandage dans le monde reste stable depuis quatre ans, avec 360 événements reportés en 2019, selon un bilan publié mardi par le MICA Center, le pôle d'expertise français dédié à la sûreté maritime.

Ce nombre "reste près de deux fois inférieur aux sommets atteints en 2011 au plus fort des attaques au large de la Somalie", souligne ce premier bilan du Maritime Information Cooperation & Awareness Center, créé en 2016 à Brest.

En 2018, 380 actes de piratage et de brigandage avaient été recensés dans le monde, contre 366 au cours de chacune des deux années précédentes. En 2011, le nombre d'événements s'élevait à 668, selon le rapport d'une trentaine de pages.

En 2019, le MICA Center constate une légère hausse (111 contre 90 en 2018) du nombre d'attaques dans le golfe de Guinée, principalement en raison de l'augmentation des vols commis au mouillage ou dans les ports. 

Il révèle également une augmentation sensible du nombre d'enlèvements dans cette zone, une tendance qui se confirme depuis trois ans. En 2019, 146 personnes ont été enlevées, contre 99 en 2018 et 60 en 2017. 

Le rapport note une légère hausse des actes en Asie du Sud-Est, avec 86 événements de piratage et de brigandage, contre 81 un an plus tôt. Ce chiffre reste cependant inférieur à la moyenne annuelle constatée depuis 2010. Malgré une baisse constante relevée dans la ZEE de l'Indonésie depuis trois ans, les actes dans cette zone représentent encore 59% des faits reportés dans le Sud-Est asiatique. 

La piraterie au large de la Corne de l'Afrique se maintient à un niveau faible avec 25 actes et aucun navire détourné en 2019, tandis que dans l'arc des Caraïbes le brigandage est en hausse, essentiellement sur les navires de plaisance. Saint Vincent, les Grenadines et la Grenade figurent parmi les îles les plus touchées.

Le rapport recense les enlèvements à des fins de rançon, le détournement de navires et les vols de cargaison, d'éléments d'accastillage et de biens personnels.

Le MICA Center, hébergé au sein de la préfecture maritime de l'Atlantique, a été créé pour répondre aux enjeux stratégiques posés par les menaces affectant la sûreté des espaces maritimes. Composé d'une trentaine de personnes de la Marine nationale et de marines de pays partenaires, il veille 7j/7 et 24h/24 sur le trafic maritime mondial.

sf/hdu/rhl

Monde » Be a reporter: Write and send your article

More from Monde →

national →

Top news


Archives

» Advanced search