Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L’accord pour la première ferme solaire flottante en Afrique, va être signé ce trimestre, aux Seychelles

Victoria, Seychelles | | January 9, 2020, Thursday @ 20:16 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 380
L’accord pour la première ferme solaire flottante en Afrique, va être signé ce trimestre, aux Seychelles

Le système sera situé sur la lagune de Providence . (SolarWriter, Wikipedia) Photo License: CC BY-SA 3.0

 

(Seychelles News Agency) - Des accords clés pour la construction du premier système solaire photovoltaïque flottant (PV) à l'échelle des services publics aux Seychelles devraient être signés à la fin du premier trimestre de cette année, a déclaré la Commission de l'énergie.

La Commission seychelloise de l'énergie a déclaré jeudi dans un communiqué de presse qu'elle avait publié un avis d'attribution de contrat à Quadran Seychelles Ltd, la succursale locale de Quadran - une société internationale d'énergie renouvelable opérant en Afrique, en Europe et en Asie.

Une fois les accords d'achat d'électricité et de soutien gouvernemental signés, la construction de la centrale électrique d'environ quatre mégawatts dans la lagune de Providence à Mahé, l'île principale, débutera. La centrale devrait fournir une électricité abordable et propre au réseau national.

Les soumissionnaires ont soumis des propositions financières avec une offre pour le tarif en dollars américains par kilowattheure à laquelle ils fourniraient de l'électricité à la Public Utilities Corporation (PUC) dans le cadre d'un contrat d'achat d'électricité de 25 ans.

Quadran a été le soumissionnaire le mieux évalué pour le projet, à 9,5 cents le kilowatt-heure, ce qui représente une économie financière importante par rapport au coût actuel de production d'électricité aux Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental.

Lors d'un précédent entretien avec la SNA, le directeur général de la Commission, Tony Imaduwa, avait déclaré que le projet devrait "contribuer environ 5,8 gigawatt heures par an. Cette nouvelle initiative contribuera également à réduire les importations de combustibles fossiles, ce qui se traduit par des économies en devises pour le pays. "

L'énergie du nouveau projet devrait représenter 1,6% de l'objectif énergétique des Seychelles fixé pour 2030.

Selon le communiqué, M. Imaduwa a déclaré que "le PV marin flottant possède un immense potentiel pour les îles et les autres pays pauvres en terres, qui peuvent avoir un excellent potentiel solaire mais manquent de terres disponibles pour le PV solaire traditionnel au sol".

Le PV solaire flottant a été déployé à grande échelle sur des marchés tels que l'Asie et l'Europe, mais ces installations ont été installées sur des sites d'eau douce tels que des lacs et des réservoirs. Aucun PV solaire flottant n'a encore été mis en œuvre dans un environnement d'eau de mer à l'échelle des services publics.

Le projet innovant des Seychelles représente une avancée importante pour la technologie, car la centrale électrique sera située dans un environnement d'eau salée et sera conçue pour faire face à des défis tels que la salinité, les fluctuations des marées et les courants d'eau.

"Nous sommes ravis de diriger un projet aussi innovant et sommes convaincus qu'il s'agit du premier parmi tant d'autres à venir", a déclaré M. Imaduwa.

Le projet est soutenu par la Facilité africaine de soutien juridique et la Fondation Clinton, Trinity International LLP et Multiconsult Norge AS servant de conseillers en transactions et en appels d'offres.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

national →

Top news


Archives

» Advanced search