Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Surveillance du coronavirus: des seychellois étudiant à Wuhan, en Chine, arrivent en bonne santé en France

Victoria, Seychelles | | February 4, 2020, Tuesday @ 22:45 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Shaorn Ernesta, traduit par Rudie Bastienne | Views: 1038
Surveillance du coronavirus: des seychellois étudiant à Wuhan, en Chine, arrivent en bonne santé en France

Imagerie numérique du coronavirus MERS.. (US National Institute of Allergy and Infectious Diseases, Flickr) Photo License: CC BY 2.0

 

(Seychelles News Agency) - Deux étudiants seychellois qui se sont retrouvés bloqués à Wuhan, en Chine, après l'éclatement du nouveau coronavirus, ont été transportés par avion à Marseille, en France, ont annoncé mardi des responsables.

Les étudiants seraient en bonne santé et resteraient en quarantaine pendant 14 jours, après quoi ils devraient rentrer aux Seychelles.

Les étudiants se trouvent dans un centre d’isolement à Marseille depuis leur arrivée en France dimanche, ont déclaré des responsables lors d'une conférence de presse conjointe du ministère des Affaires étrangères, de l'Autorité de santé publique et de l'Agence nationale de développement des ressources humaines à la Maison Queau de Quincy.

Le nouveau coronavirus, une nouvelle souche du virus qui n'a pas été identifiée auparavant chez l'homme, a été détecté pour la première fois à Wuhan, en Chine, fin décembre.

Selon le rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) du 3 février, il y a dans le monde 17 238 cas confirmés en Chine, dont 361 décès et 2 296 cas classés comme graves. En dehors de la Chine, il y a 153 cas confirmés dans 23 pays avec un décès enregistré.

Une cinquantaine d'étudiants seychellois étudient en Chine cette année académique, dont seulement deux à Wuhan. "Le rapatriement a été effectué au moment le plus approprié avec le soutien du gouvernement chinois qui facilite le processus, et de la France, qui les a rapatriés", a expliqué Marina Confait, secrétaire principale aux Affaires étrangères.

Mme. Confait a ajouté qu'au début, il n'était pas possible de retirer les étudiants car il y avait des exigences en place qui rendaient la procédure très difficile car Wuhan était verrouillé.

«De plus, aucun vol n’était prêt à emmener les étudiants, ils auraient du prendre leurs propres dispositions pour voyager de l'université à l'aéroport et ce n'était pas possible», a expliqué Mme. Confait.

Dans d'autres cas, même s'il y avait eu une possibilité pour les étudiants d’obtenir un vol, ils auraient été bloqués dans le pays de la compagnie aérienne, s'ils ne s'étaient pas rendus directement aux Seychelles.

Grâce aux relations amicales qui existent entre la France et les Seychelles, le gouvernement français a pu transporter les étudiants.
De l'université, ils se sont rendus au bureau consulaire des Seychelles d'où ils ont été transférés à l'aéroport et ont été transportés par avion en toute sécurité en France.

Les Seychelles n'ont engagé aucun coût pour cette mission car cela a été fait sur une base humanitaire où d'autres ressortissants européens ont également été évacués.

Jude Gedeon de la Public Health Authority a déclaré que les étudiants ne sont pas malades.

Ils vont bien, et cela a été vérifié, mais les 14 jours sont obligatoires pour vérifier s'ils ne développent pas de symptômes. Si pendant les 14 jours en quarantaine ils développent les symptômes, ils seront testés pour voir s'ils ont le virus », a expliqué Dr. Gedeon.

Selon le médecin, si les étudiants ne développent aucun symptôme, ils pourront prendre un vol commercial vers les Seychelles.

La directrice générale de l'Agence pour le développement national des ressources humaines, Nadia Lauricourt, a déclaré à la presse que sur les 51 étudiants seychellois, seuls quatre sont encore en Chine.

Les autres sont de retour aux Seychelles - 115 îles de l'ouest de l'océan Indien - ou en vacances dans d'autres pays. «Les quatre, ils ont exprimé leur souhait de rester là où ils sont car ils ont dit qu'ils allaient bien et qu'ils se sentaient en sécurité», a expliqué Mme. Lauricourt.

Interrogé sur l’effet que cela aura sur les études des étudiants, Mme. Lauricourt a déclaré que la plupart des établissements d'enseignement sont fermés.

«Maintenant, certains ont envoyé de la correspondance pour nous informer qu'ils prolongeraient cette période alors que d'autres ne l'ont pas fait. Mais nous observerons la situation de près et respecterons les avis des autorités sanitaires. »

Les autorités locales ont félicité tous ceux qui ont travaillé pour assurer la sécurité des étudiants seychellois en remerciant tout particulièrement les deux ambassadeurs, Vivienne Focktave en Chine et Sylvestre Radegonde en France.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: coronavirus

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search