Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

A combien les touristes deviennent-ils trop nombreux? Les Seychelles se fixent comme objectif de comprendre cela

Victoria, Seychelles | | February 8, 2020, Saturday @ 16:50 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence Édité par Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 523
A combien les touristes deviennent-ils trop nombreux? Les Seychelles se fixent comme objectif de comprendre cela

Une nouvelle étude est en cours pour répondre au nombre croissant de touristes visitant les Seychelles  (Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - Est-il possible que les Seychelles deviennent trop populaires? L'infrastructure et l'écologie de la nation insulaire peuvent-elles faire face au nombre croissant de touristes?

Une nouvelle étude en réponse au nombre croissant de touristes visitant les Seychelles à pour but de répondre à ces questions.

Il est mené par le ministère du Tourisme, de l'Aviation civile, des Ports et de la Marine en partenariat avec des consultants d'une entreprise américaine, Sustainable Travel International et la Seychelles Sustainable Tourism Foundation.

"Le rapport fournira des recommandations et nous donnera notre statut actuel pour que nous adoptions des mesures pour l'avenir afin que les trois îles restent durables", a déclaré Anne Lafortune, secrétaire principale du département du tourisme.

Le tourisme est le principal contributeur à l'économie des Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'ouest de l'océan Indien. Les chiffres publiés par le Bureau national des statistiques des Seychelles montrent que les arrivées de visiteurs pour 2019 sont passées à 384’204, un record, contre 351’235 en 2018.

L'étude, attendue fin avril, est conforme au schéma directeur du tourisme des Seychelles de 2018 qui prévoit des études régulières de la capacité touristique des principaux sites touristiques afin d'examiner régulièrement les implications de la croissance du nombre de touristes et de mesurer leur impact potentiel. .

Une consultante locale impliquée dans le projet, Daniella Larue, a déclaré aux journalistes que l'étude se penchera sur des données telles que le nombre de chambres disponibles et de nouvelles entrées sur le marché pour les cinq prochaines années.

Selon les statistiques du ministère du Tourisme, il y a environ 589 établissements touristiques en activité représentant 6 332 chambres. Actuellement, il existe des espaces disponibles pour 3000 chambres supplémentaires dans le secteur du tourisme.

L'étude, centrée sur les trois îles principales du pays, examinera également l'aspect écologique et l'impact du développement touristique sur celle-ci.

"Il y a eu des études antérieures menées dans le nord de Mahé, en particulier à Beau Vallon. Maintenant, nous devons examiner l'ensemble de Mahé s'il n'y a pas de développement excessif des établissements touristiques", a déclaré Mme. Larue.

Outre l'écologie, l'étude portera sur d'autres infrastructures telles que le port et l'aéroport, principal point d'entrée de la ville pour les touristes.

Les différentes politiques et services offerts par les différents établissements touristiques pour garantir un maximum de revenus collectés auprès des vacanciers seront également examinés.

Mme. Lafortune a déclaré que l'étude sur La Digue, la troisième île la plus peuplée, sera réalisée séparément car l'île a son propre charme, sa tranquillité et ses attentes des vacanciers.

Une étude distincte sera réalisée sur La Digue. (Gerard Larose, Seychelles Tourism Board) Photo License: CC-BY    

"Les attentes se dégradent-t-elles? Faisons-nous les choses d’une façon durable pour l'avenir? Le développement est-il trop sur La Digue? Ce sont des questions auxquelles l'étude répondra pour nous", a expliqué Mme. Lafortune.

L'étude tiendra également compte du moratoire interdisant la construction de grands hôtels actuellement en place jusqu'à la fin de 2020. Les grands hôtels sont définis comme ceux de 25 chambres ou plus.

"Les données recueillies tout au long de l'étude nous donneront également une indication sur la levée ou non du moratoire", a expliqué Mme. Lafortune.

Une représentante de la Fondation du tourisme durable des Seychelles, Daniella Payet Alis, a déclaré que le rôle de la Fondation était de fournir au consultant des connaissances de base locales sur l'industrie du tourisme.

"Notre équipe est connue pour ce type de travail. Nous allons aider le consultant avec les conseils techniques et les données que nous avons collectés dans les études précédentes", a déclaré Mme. Payet Alis.

Une réunion de consultation est prévue le samedi 8 février avec le public pour connaître son opinion "car nous ne pouvons pas nous fier uniquement aux données scientifiques", a déclaré Mme. Lafortune.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: tourisme, Anne Lafortune

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search