Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Incursion d'avions militaires chinois dans l'espace aérien taïwanais, selon Taipei

Chine | February 10, 2020, Monday @ 15:39 in En français » MONDE | By: AFP | Views: 292
Incursion d'avions militaires chinois dans l'espace aérien taïwanais, selon Taipei

Des avions militaires chinois ont fait une brève incursion lundi dans l'espace aérien de Taïwan (NOEL CELIS / AFP)

 

(AFP) - Des avions militaires chinois ont fait une brève incursion lundi dans l'espace aérien de Taïwan, a indiqué Taipei, la première intrusion de ce type depuis la réélection en janvier de la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen, farouche critique de Pékin.

Le ministère taïwanais de la Défense a indiqué avoir dû faire décoller ses propres avions et diffuser des avertissements après qu'un bombardier chinois H-6 et des appareils l'accompagnant ont franchi la "ligne médiane" séparant la Chine populaire de l'île dans le détroit de Taïwan.

La Chine a multiplié ces dernières années le nombre de vols d'avions de combats et augmenté la présence de navires de guerre près de Taiwan, enchaînant les démonstrations de force depuis l'arrivée au pouvoir en 2016 du parti de la présidente Tsai Ing-wen.

Celle-ci est opposée au principe de "la Chine unique", selon lequel Pékin interdit à tout pays d'entretenir des relations officielles avec Taïwan. Mme Tsai a été réélue en janvier après une campagne où elle s'est posée en héraut des valeurs démocratiques face à l'autoritarisme de Pékin.

Depuis la prise du pouvoir par les communistes à Pékin en 1949 et la fuite des nationalistes à Taïwan, la Chine populaire considère toujours l'île, administrée de façon indépendante, comme une partie intégrante de son territoire susceptible d'être reprise par la force.

Pour autant, le survol de la "ligne médiane", reconnue tacitement comme une frontière entre les deux parties, reste extrêmement inhabituel.

En mars 2019, deux avions de combat J-11 chinois avaient également franchi la "ligne médiane", amenant Taipei à dénoncer alors "une action intentionnelle, dangereuse et provocatrice".  L'incident était jugé sans précédent depuis une incursion chinoise de 2011, décrite elle comme accidentelle de part et d'autre.

aw-jug/soo

Monde » Be a reporter: Write and send your article

More from Monde →

general →

Top news


Archives

» Advanced search