Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L’opposition proteste contre une fouille malintentionnée d’un policier de la brigade anti-drogue, contre son candidat présidentiel aux Seychelles

Victoria, Seychelles | | February 12, 2020, Wednesday @ 22:36 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence Édité par Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 440
L’opposition proteste contre une fouille malintentionnée d’un policier de la brigade anti-drogue, contre son candidat présidentiel aux Seychelles

M. Ramkalan (à droite) s'exprimant lors de la conférence de presse de mercredi. (Rassin Vannier, Seychelles News Agency)

 

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Le candidat à la présidence du parti Linyon Demokratik Seselwa (LDS), Wavel Ramkalawan, a déclaré qu'une fouille effectuée dans l'un de ses sacs à l'aéroport international des Seychelles par le Bureau anti-stupéfiants (ANB) était préméditée, malveillante et destinée à ternir son image.

M. Ramkalawan a déclaré mercredi lors d'une conférence de presse que "depuis 25 ans que je fais de la politique et que je suis membre de l'Assemblée, je n'ai jamais rencontré une telle situation. Mon problème survient chaque fois que la loi n'est pas respectée. Ce qui m'est arrivé" samedi, je dirais que la loi n'a pas été respectée. "

Un fonctionnaire du Bureau de lutte contre les stupéfiants a effectué une fouille sur M. Ramkalawan, chef de l'opposition à l'Assemblée nationale des Seychelles, à son retour d'un voyage officiel en Afrique du Sud. Son passeport diplomatique a également été pris temporairement pour vérification.

M. Ramkalawan a déclaré qu'il estimait que ses droits avaient été violés du fait qu'on ne lui avait pas expliqué pourquoi il avait été arrêté pour être fouillé.

"Je crois en la loi et cela reste l'un de mes principes fondamentaux en vertu desquels j'opère. Je dis cela parce qu'on peut interpréter que je ne fais que me plaindre par plaisir. Je tiens à préciser que je ne n'ai aucun problème avec la police qui fouille mes bagages, et cela tant qu'ils font leur travail correctement ", a-t-il déclaré.

M. Ramkalawan a porté plainte le même jour, ce qui a été confirmé par le Bureau anti-stupéfiants dans un communiqué mardi.

"À la suite de la plainte, le jour même de sa réception et de son enregistrement, une enquête a été ouverte pour établir les circonstances et l'élément de la nature de la plainte. L'enquête sur cette affaire est toujours en cours", a indiqué le bureau.

Il y a généralement trois principales autorités présentes à l'aéroport pour les passagers entrants: l'autorité sanitaire, l'immigration et les douanes.

"Si une personne arrive avec une chose ou un objet illégal dans ses bagages, normalement c’est la douane qui s’occupe de cette personne. Encore une fois, si cette personne est détectée avec de la drogue, les douanes appellent un agent de l'ANB pour effectuer une recherche et faire le procédures nécessaires ", a déclaré M. Ramkalawan.

Il a dit que le jour de la perquisition, il y avait d'autres fonctionnaires de l'Assemblée nationale des Seychelles avec lesquels il avait voyagé d'Afrique du Sud. Il a dit qu’eux, n'avaient pas été fouillés.

"Étant donné que j'ai été trié sur le volet, cela envoie un mauvais message au public car je suis perçu comme un trafiquant de drogue et ça, pendant une année ou il y a des élections. Je suis pas un trafiquant de drogue et j'ai envoyé un message fort lors de ma campagne contre la drogue ", a déclaré M. Ramkalawan.

Il a ajouté qu'il trouvait que tout le scénario était clairement prémédité car, après l'incident, son chauffeur lui a dit qu'il avait été prévenu que l'ANB prévoyait de le fouiller à son arrivée à l'aéroport international des Seychelles, un archipel de l'ouest de l'Océan Indien.

Le chef du LDS, Roger Mancienne, a déclaré que leur parti politique protestait dans les termes les plus forts pour garantir que l'autorité de l'ANB en tant que branche des forces de police ne soit pas utilisée pour aucune action inappropriée, en particulier tout ce qui a un lien politique.

"Il faut noter que dans le passé, des tentatives ont été faites pour salir les candidats aux élections, y compris avec l'accusation d'implication dans la drogue", a déclaré M. Mancienne dans un communiqué de presse.

Il a ajouté que l'ANB avait une tâche cruciale dans l'effort de lutter contre le trafic de drogue et que son pouvoir de procéder à des perquisitions n'est pas en cause, mais ces actions doivent dans tous les cas être fondées sur des motifs légitimes sinon elles vont à l'encontre du but même qu'elles sont censées servir.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Linyon Demokratik Seselwa, Wavel Ramkalawan, Roger Mancienne

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search