Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

COVID-19: Les Seychelles s’isolent de l’Europe; 4ème cas signalé

Victoria, Seychelles | | March 17, 2020, Tuesday @ 00:06 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 2093
COVID-19: Les Seychelles s’isolent de l’Europe; 4ème cas signalé

Dès mercredi, les Seychelles interdiront les visiteurs d'Europe, Mayotte et Reunion

 

(Seychelles News Agency) - Accélérant sa réponse au COVID-19, les Seychelles interdiront mercredi les visiteurs d'Europe, de Mayotte et de la Réunion, deux départements français d'outre-mer de l'océan Indien.

Cette décision s'inscrit dans le cadre d'une réponse mondiale de plus en plus soucieuse de prévenir une vague massive d'infections qui submerge les établissements médicaux.

"Les Seychellois qui sont actuellement en Europe et qui souhaitent rentrer aux Seychelles pourront le faire, mais ils entreront en quarantaine obligatoire pendant 14 jours", a déclaré Jude Gedeon, le commissaire à la santé à la suite d'un forum économique de haut niveau à State House.

Les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, ont déjà une interdiction de voyager (en dehors des résidents de retour) vers la Chine, y compris la région administrative spéciale (SAR), la Corée du Sud et l'Iran.

Il a ajouté que dimanche, les Seychelles avaient trois cas confirmés et cet après-midi "nous avons obtenu le résultat d'un Néerlandais qui porte le nombre total de cas à quatre. Toutes les quatre personnes sont dans le centre d'isolement en cours de traitement et leurs états ne sont pas critiques."

Le Forum économique a réuni les sept secteurs les plus importants de l'économie pour examiner les mesures que les Seychelles doivent prendre alors que le monde fait face à la pandémie de COVID-19.

"Nous avons examiné ce que nous pouvons faire de plus pour protéger les Seychellois, notre santé et la sécurité alimentaire du pays. Nous devons concentrer nos efforts et notre argent dans ces domaines", a déclaré Maurice Loustau-Lalanne, ministre des Finances, du Commerce, de l'Investissement et Planification économique.

Photo : Le ministère pour l'Agriculture a vu et analysé le potentiel d'importation de marchandises dans certains pays de la région. (Seychelles Trading Company) Photo License: CC-BY

Il a déclaré qu'il était nécessaire que son ministère revoie le budget actuel et que "en tant que ministre des Finances, je devrai soumettre un nouveau budget à l'Assemblée nationale pour approbation".

M. Loustau-Lalanne a déclaré que le budget approuvé pour 2020 devra changer pour prioriser la santé et la sécurité alimentaire, entre autres.

"Nous voulons nous assurer que les Seychellois restent dans leur emploi, nous voulons nous assurer que si les entreprises ont des problèmes, nous pouvons les aider avec un certain moratoire dans certains domaines que nous annoncerons plus tard, et en même temps, nous voulons nous assurer que la santé et la sécurité alimentaire passent avant tout ", a-t-il déclaré.

M. Loustau-Lalanne a déclaré que le président Danny Faure annoncera de nouveaux changements dans une adresse vendredi.

Le secrétaire principal pour l'agriculture, Antoine Marie Moustache, a déclaré que le ministère a vu et analysé le potentiel d'importer des marchandises dans certains pays de la région.

«Nous devons importer des aliments essentiels à notre survie. Nous avons examiné l'Éthiopie, le Kenya, l'Afrique du Sud et Maurice. Ces pays sont proches de nous et cela facilitera le transport. Nous avons vu qu'il y a des choses que nous pouvons importer s'il y a un manque de nourriture dans le pays ", a-t-il dit.

La viande peut être importée d'Afrique du Sud et d'Ethiopie, les légumes du Kenya et le riz de Madagascar ont indiqué le secrétaire principal.

"Le deuxième facteur que nous avons examiné en termes de sécurité alimentaire est la capacité d'assurer la production nationale. Il y a peu de participation du secteur privé dans l'agriculture au niveau local. Par conséquent, nous devons rechercher notre stock d'engrais", a-t-il déclaré.

M. Moustache a déclaré que le stock durera trois mois et que les demandes ont été faites pour plus et devraient arriver dans le pays dans les 25 prochains jours.

Selon le ministère de l'Agriculture, il y a environ 492 agriculteurs opérant dans la nation insulaire.

"Nous avons déjà interagi avec une entreprise locale de production d'aliments pour animaux pour voir comment ils peuvent aider en cette période de crise. Ils ont suffisamment de stocks pour nous soutenir dans les mois à venir", a expliqué M. Marie-Moustache.

De son côté, le président de la Chambre de commerce des Seychelles (SCCI), Oliver Bastienne, membres du secteur privé, a soulevé de nombreuses implications du COVID-19 dans une enquête menée.

Il a déclaré que le secteur privé aimerait que le gouvernement comprenne les implications de ce qui se passe pour les flux de trésorerie des entreprises et les employés.

"Avec la Banque centrale, nous avons parlé de la question d'un éventuel régime de prêt. Pouvons-nous avoir un moratoire sur le paiement des intérêts et le remboursement du capital et, encore une fois, ce sont des discussions que nous devons avoir avec l'Association des banquiers parce que nous devons tous jouer notre rôle, "dit M. Bastienne.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: COVID-19

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search