Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Seychelles et COVID-19: le chef de l'opposition à l'Assemblée nationale plaide pour un confinement de deux semaines

Victoria, Seychelles | | March 23, 2020, Monday @ 21:49 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence Édité par Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 1914
Seychelles et COVID-19: le chef de l'opposition à l'Assemblée nationale plaide pour un confinement de deux semaines

M. Ramkalawan (2e depuis la droite) a déclaré qu'une fermeture fournirait au ministère de la Santé et à d'autres autorités l'occasion d'évaluer correctement la situation. (Rassin Vannier, Seychelles News Agency).

 

(Seychelles News Agency) - Le chef de l'opposition des Seychelles à l'Assemblée nationale a déclaré que la nation insulaire devrait procéder à une fermeture de deux semaines pour aider à lutter contre la propagation du COVID-19.

Wavel Ramkalawan, chef du Linyon Demokratik Seselwa (LDS) à l'Assemblée nationale, a déclaré samedi lors d'une conférence de presse qu'une fermeture permettrait au ministère de la Santé et à d'autres autorités d'évaluer correctement la situation et de veiller à ce que des mesures telles que la distanciation sociale deviennent plus efficace.

La fermeture proposé a été approuvé par le chef du parti Lalyans Seselwa, Patrick Pillay, qui a déclaré qu'un "verrouillage de 14 jours permettrait au moins à toutes les autorités concernées de se réunir pour un dialogue urgent sur la meilleure façon de mettre en œuvre les mesures d'urgence."

Le ministère de la Santé, dans son dernier avis dimanche, a déclaré que tous les rassemblements publics qui attirent des foules ou compromettent l'éloignement social sont strictement interdits et qu'aucune autorisation ne sera accordée par la police pour tout rassemblement public.

Une autre mesure proposée par M. Ramkalawan est la nécessité d'une autorité de coordination globale pour développer les stratégies et coordonner la réponse à cette urgence.

"La manière la plus directe d'y parvenir est de créer un fonds COVID-19 en vertu de la loi sur les finances publiques qui sera géré par un conseil d'administration. Le conseil d'administration gérera toutes les demandes financières de tous les secteurs", a déclaré M. Ramkalawan.

Dans son discours de vendredi, le président Danny Faure a déclaré que 1,2 milliard de SCR (88 millions de dollars) seront débloqués pour soutenir les entreprises et que le gouvernement n'acceptera aucun licenciement.

"Bien que nous soutenions le gouvernement pour qu'il aide les opérateurs économiques à rester viables et qu'aucun employé ne reste coincé, la proposition de sauvetage public devrait être bien calculée", a déclaré M. Ramkalawan.

Il a ajouté que "les entreprises avec de grandes liquidités n'ont pas besoin du même niveau d'assistance que les particuliers, les travailleurs indépendants et les petites et moyennes entreprises. Les Seychellois devraient être prioritaire quant aux paiement des salaire ".

S'exprimant lors de la conférence de presse de LDS, Ahmed Afif, membre élu du district d'Anse Etoile et vice-président de l'Assemblée nationale, a déclaré que l'impact se fera surtout sentir sur le tourisme.

Il a dit que du tourisme seulement, les Seychelles gagnent environ 600 millions de dollars et que l'impact sera significatif sur l'économie.

Le tourisme est le premier contributeur au groupe de 115 îles de l'ouest de l'océan Indien.

Les Seychelles ont sept cas positifs de COVID-19 en cours de traitement au centre d'isolement de l'hôpital familial sur l'île artificielle de Persévérance. Un patient est dans un état critique tandis que les autres sont stables.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Wavel Ramkalawan, COVID-19

More from Actualités Nationales →

Related Articles

buisness →

Top news


Archives

» Advanced search