Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Seychelles et COVID-19: fermeture des magasins à 18h30; Les rassemblements publics limités à 4 personnes

Victoria, Seychelles | March 28, 2020, Saturday @ 14:32 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rassin Vannier | Views: 910
Seychelles et COVID-19: fermeture des magasins à 18h30; Les rassemblements publics limités à 4 personnes

Le président Danny Faure a annoncé des mesures supplémentaires pour empêcher la propagation du COVID-19 aux Seychelles.

Photo license  Purchase photo

(Seychelles News Agency) - Vendredi, le président des Seychelles, Danny Faure, a annoncé que désormais les magasins fermeront plus tôt et que les rassemblements publics seront limités à 4 personnes, des mesures du gouvernement pour empêcher la propagation du COVID-19 dans le pays insulaire.

M. Faure a noté que le nombre de patients ayant été testés positifs pour le coronavirus aux Seychelles est resté à sept au cours de la semaine dernière, une bonne nouvelle et une preuve que les mesures sociales et de voyages stricts ont leur effet.

"Ce virus ne connaît pas les frontières, la race, la religion ou les moyens financiers: c'est un ennemi invisible. Dans une telle situation, pour que nous puissions affronter ce virus et sortir victorieux, nous devons toujours être sur nos gardes. Il est impératif que nous respections l'autorité et les mesures en place ", a-t-il déclaré.

Avec le virus aux Seychelles, M. Faure a déclaré que "nous devons réorienter nos habitudes de vie quotidiennes afin de maintenir la distance physique. Les pratiques de distanciation sociale sont des changements de comportement qui peuvent aider à stopper la propagation des infections".

Dans ce sens, le président a déclaré qu'à partir du lundi 30 mars, tous les magasins seront fermés à partir de 18h30 comme mesure pour éviter les rassemblements de personnes en dehors de ces établissements.

Une autre mesure prenant effet à partir de lundi est l'interdiction des rassemblements de plus de quatre personnes dans les lieux publics.

"Compte tenu de cette urgence de santé publique, nous continuerons de revoir les lois existantes pour nous assurer que le commissaire à la santé publique est en mesure de continuer à prendre les mesures nécessaires pour protéger notre santé", a déclaré le président.

Il a annoncé que le gouvernement avait approuvé une allocation spéciale pour tous les agents de santé travaillant en première ligne de cette pandémie. Cela s'appliquera également au personnel de l'immigration et des douanes du port et de l'aéroport.

"Nous avons 3 800 soignants à domicile qui s'occupent de nos personnes âgées. Ils recevront également une allocation spéciale pendant cette période à condition qu'ils continuent à travailler et continuent à prodiguer des soins et de l'attention à nos personnes âgées", a-t-il ajouté.

Pour les enfants qui reçoivent une aide financière via le fonds dédié, l'Agence pour la protection sociale effectuera un transfert direct aux parents pendant cette période pour s'assurer qu'aucun enfant n'est affecté.

Alors que pour les citoyens bénéficiant de l'aide sociale avec une carte spéciale, la Seychelles Trading Company (STC) a pris des dispositions pour que la même carte puisse être utilisée pour acheter du gaz.

M. Faure a déclaré qu'il était "satisfait de voir que nos concitoyens déployaient de grands efforts pour s'adapter et adopter de nouvelles mesures face à cette situation dans laquelle nous nous trouvons. Nous devons rester cohérents avec nos efforts. Nous devons tous continuer à maintenir notre discipline et notre coopération.'

Il a également évoqué les répercussions économiques de la pandémie et déclaré qu'il est clair "que même si nous traversons les prochains mois sans la propagation du COVID-19 parmi notre population, les Seychelles entrent dans une nouvelle réalité pleine d'incertitudes".

Il a déclaré qu'en 2008, les Seychelles se trouvaient dans une situation précaire lorsque les réserves étaient très faibles et les niveaux d'endettement extrêmement élevés.

En novembre 2008, au début de la crise financière mondiale, les Seychelles ont lancé leurs réformes économiques.

«Nous avons travaillé très dur ensemble, nous tous, pour amener notre économie où elle est aujourd'hui. Nous avons sacrifié, nous avons persévéré et nous avons progressé. C'est comme si pendant 12 ans, nous étions en train de gravir une montagne et étions arrivés presque au sommet. En moins de deux semaines, nous nous regardons glisser vers le bas, et aujourd'hui, le sommet de la montagne semble beaucoup plus loin. Ce coronavirus nous a fait reculer. Mais cela ne nous arrêtera pas ", a expliqué M. Faure.

«Nous devons revoir nos dépenses. Revoir nos priorités. C'est dans ce contexte que le ministre des Finances présentera un nouveau budget le 31 mars pour répondre à cette nouvelle réalité à laquelle nous sommes confrontés. Nous devrons tous faire des sacrifices dans le futur Nous devons tous prendre nos responsabilités. En tant que président de la République, j'ai choisi de ne pas prendre de salaire pour les trois prochains mois ", a ajouté le président.

M. Faure a déclaré qu'il était confiant de la capacité du peuple seychellois à surmonter ces temps difficiles.

"Ensemble, nous passerons à travers cela. Nous l'avons fait en 2008 et nous le ferons en 2020. Maintenons cet esprit de travailler dur. Maintenons cet esprit de travailler ensemble. Maintenons notre unité", a-t-il déclaré.

M. Faure a conclu en remerciant "tous ceux qui travaillent en première ligne de cette pandémie. Nous devons une sincère gratitude à tous nos professionnels de la santé et à tous nos bénévoles. Mes remerciements égaux à tous les autres travailleurs qui contribuent à cet effort national pour le professionnalisme et le dévouement manifestés chaque jour."

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search