Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Le gouvernement des Seychelles présentera le budget modifié en raison du COVID-19 à l'Assemblée nationale la semaine prochaine

Victoria, Seychelles | | March 31, 2020, Tuesday @ 20:53 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 1355
Le gouvernement des Seychelles présentera le budget modifié en raison du COVID-19 à l'Assemblée nationale la semaine prochaine

(Archives) Le bâtiment de l'Assemblée nationale.  (Joena Meme)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Le gouvernement des Seychelles présentera un budget 2020 modifié à l'Assemblée nationale la semaine prochaine, après la clôture prématurée de la session de mardi.

La majorité de l'opposition à l'Assemblée nationale a voté contre la suspension de l'ordre permanent pour une deuxième lecture qui aurait permis au ministre des Finances, Maurice Loustau-Lalanne, de présenter le budget.

Le vote a eu lieu après que le leader des affaires gouvernementales, Charles De Commarmond, a présenté une motion visant à suspendre le règlement, qui prévoit sept jours de la première lecture à la deuxième lecture.

«La position du gouvernement est que nous attendrons sept jours, ce qui est le délai requis avant la deuxième lecture. A l’ordre du jour de l'Assemblée nationale, l'amendement que nous proposons au projet de loi des crédits 2020 est toujours d'actualité», M. Loustau-Lalanne a déclaré lors d'une conférence de presse.

Le budget modifié a été annoncé par le président Danny Faure le 20 mars dans le cadre des mesures gouvernementales visant à freiner la propagation du COVID-19 aux Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'ouest de l'océan Indien.

"A la lumière de ces temps exceptionnels, le gouvernement présentera un nouveau budget pour 2020 le 31 mars. Nos priorités ont changé. J'appelle l'Assemblée nationale à approuver ce nouveau budget", avait déclaré le président.

Le chef de l'opposition à l'Assemblée nationale, Wavel Ramkalawan, a déclaré que la modification de la loi des crédits n'est pas la bonne façon pour le gouvernement de rechercher les fonds supplémentaires dont il a besoin.

"Nous sommes dans une situation où il est vrai que le gouvernement cherche des fonds supplémentaires spécifiquement pour le COVID-19. Il veut lever des fonds qu'il n'a pas et qui n'ont pas été budgétisés. Dans ce cas, n'est-ce pas un crédit supplémentaire la procédure à suivre pour obtenir le fonds supplémentaire du fonds consolidé? " demanda M. Ramkalawan.

"Cela signifiera que nous pourrons toucher spécifiquement les domaines en relation avec les objectifs que nous voulons atteindre et en outre, cela garantira que cela se situe dans nos procédures légales", a-t-il ajouté.

M. Loustau-Lalanne a déclaré que tous les conseils juridiques demandés montraient que la modification du projet de loi de crédits 2020 est la meilleure façon, d'autant plus que les revenus sont également inclus et qu'ils doivent être supprimés des différentes rubriques du budget.

Il a ajouté que cela sera expliqué lors de la présentation du budget la semaine prochaine.

"Je me présenterai à l'Assemblée nationale mardi 7 avril prochain pour que je prononce mon discours sur le budget et nous pourrons alors commencer à discuter des détails sur lesquels je m'attends à ce qu'il y ait des délibérations importantes concernant les mesures que nous proposons", dit M. Loustau-Lalanne.

Sur la question de savoir si le report à la semaine prochaine entraînera un retard dans l'exécution du budget, il a déclaré: "Nous avons un budget approuvé de plus de 9 milliards de roupies pour 2020, nous continuerons donc à utiliser ces fonds comme il convient et de faire rapport au L'Assemblée nationale comme l'exige la loi. "

 

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: COVID-19, Wavel Ramkalawan

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search