Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Don de la BAD pour soutenir les petites et moyennes entreprises de l'économie bleue aux Seychelles

Victoria, Seychelles | | April 3, 2020, Friday @ 22:17 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 601
Don de la BAD pour soutenir les petites et moyennes entreprises de l'économie bleue aux Seychelles

La subvention de la Banque africaine de développement sera utilisée pour le projet d'assistance technique et de renforcement des capacités visant à diversifier l'économie des Seychelles. (Rassin Vannier Seychelles News Agency)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Une nouvelle subvention de 800 000 $ permettra aux Seychelles de soutenir et de développer les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) dans son secteur de l'économie bleue.

Selon le Département de l'économie bleue, la subvention de la Banque africaine de développement sera utilisée pour le projet d'assistance technique et de renforcement des capacités afin de diversifier l'économie des Seychelles, en particulier dans le secteur de la biotechnologie.

Cela contribuera à créer des emplois et de la richesse à forte valeur ajoutée dans le secteur. Le projet contribuera également à accentuer les opportunités de développement dans le secteur de l'économie bleue, à consolider la recherche et le développement des capacités techniques et à mettre en place un incubateur pour les micro, petites et moyennes entreprises.

Devant être mis en œuvre sur une période de trois ans, le projet sera entrepris par le Département de l'économie bleue en collaboration avec le Département de l'industrie et de l'entrepreneuriat et l'Institut national des sciences et de la technologie (NISTI).

Une centaine d'entrepreneurs, 85 formateurs d'enseignants et 50 utilisateurs d'incubateurs recevront une formation dans le cadre du projet. La subvention soutiendra également la création de 20 MPME dans le secteur de la biotechnologie marine et la mise en place d'une stratégie de développement de l'entrepreneuriat en biotechnologie.

Le gouvernement des Seychelles bénéficiera également d'un cadre réglementaire indispensable.

Les dépenses totales devraient s'élever à 1 million de dollars, dont 800 000 sont financés par une subvention du Fonds d'aide au secteur privé africain (FAPA) et 200 000 du gouvernement des Seychelles.

Le FAPA est un fonds fiduciaire thématique multidonateurs qui fournit des financements, une assistance technique et un renforcement des capacités pour soutenir la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur privé de la Banque.

L'accord a été signé le 13 mars dans le pays insulaire par le ministre des Finances, du Commerce, de l'Investissement et de la Planification économique des Seychelles, Maurice Loustau-Lalanne. Nnenna Nwabufo, directrice générale par intérim du Bureau régional pour l'Afrique de l'Est, a signé pour la Banque africaine de développement.

L'économie bleue des Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental est une pièce maîtresse importante de la stratégie nationale de développement 2019-2023.

La politique stratégique et la feuille de route de l'économie bleue du pays accordent la priorité au développement de secteurs maritimes nouveaux et émergents, y compris l'aquaculture marine, les énergies renouvelables, le pétrole offshore et la biotechnologie marine, les MPME étant un important vecteur de croissance.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Banque africaine de développement, économie bleue

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search