Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles présentent quatre propositions majeures pour le développement durable des PIED, à l’ouverture de la conférence de Samoa.

Seychelles – Samoa | September 1, 2014, Monday @ 15:52 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rassin Vannier | Views: 1604
Les Seychelles présentent quatre propositions majeures pour le développement durable des PIED, à l’ouverture de la conférence de Samoa.

Le président des Seychelles James Michel a appelé à une action plus décisive contre le changement climatique. (Mervin Marie Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Lors de l'ouverture lundi de la conférence internationale sur les petits États insulaires en développement (PIED) dans la capitale des Samoa, Apia, le président des Seychelles James Michel a appelé à une action plus décisive contre le changement climatique.

La conférence est organisée dans la région du Pacifique afin de montrer les défis et les opportunités des nations du groupe des petits États insulaires en développement. Parmi ces défis sont les coûts élevés de l'énergie et du transport, la vulnérabilité aux catastrophes naturelles et la vulnérabilité aux chocs extérieurs.

"Nous sommes venus ici non pas pour prier, mais pour faire valoir nos droits. Notre droit à une vie décente. Notre droit à la survie dans un monde de plus en plus cynique et manipulateur, dominé par les grandes entreprises. Notre mode de vie que nous voulons léguer aux enfants de nos îles et de leurs enfants. Notre droit au développement qui enrichit notre qualité de vie. Notre droit d'exister a déclaré le président James Michel, dans sa déclaration.

 Président James Michel (Mervin Marie Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

D’après un communiqué de la présidence, Michel a noté que la mondialisation mesure la richesse et oublie les gens, par des indices tels que le PIB par habitant.

Le président seychellois a présenté quatre propositions majeures pour le développement durable des PEID.

Tout d'abord, il a dit que la réunion de Samoa devrait veiller à ce que les îles deviennent des options de développement qui sont adaptés à leurs besoins en adoptant des critères de vulnérabilité pour permettre aux îles d'investir et renforcer la résilience face aux chocs mondiaux.

Deuxièmement, le président Michel a déclaré que le développement des PEID peut être transformé grâce à un modèle de développement qui est fondé sur l’océan plutôt que basées à la terre vu que les insulaires sont des nations de l'océan.

"Nous sommes les enfants des océans. Les océans sont notre source de vie, le pouls de notre survie, et le catalyseur pour la construction d'un nouveau modèle de développement qui s'appuie sur nos points forts tous en réduisant nos faiblesses. Les Seychelles ont été fières d'accueillir le premier sommet de l’économie bleue en partenariat avec les Émirats Arabes Unis à Abu Dhabi en janvier de cette année. Lors de ce sommet, nous sommes convenu d'exploiter nos océans pour accélérer notre capacité à produire de la nourriture et de l'énergie, tout en diversifiant nos économies. Pour ce faire, nous avons besoin de transfert de technologie et de la recherche " a dit Michel.

Troisièmement, Michel a parlé de la question de la viabilité de la dette des nations insulaires, car il y a un manque de financements abordables pour les PEID, qui sont souvent confrontés à des dettes commerciales insoutenables.

Quatrièmement, le président a déclaré que 2015 doit être l'année où le monde termine le débat et la rhétorique sur le changement climatique et agit à la place décisive.

"Il est temps que nous reconnaissions le changement climatique pour ce qu'il est: un crime collectif contre l'humanité. Le changement climatique sera le plus grand motif de déplacement des populations dans les 50 prochaines années. Le changement climatique prive les nations insulaires de leur droit d'exister. Nous devons sauver notre avenir ensemble » a dit le président Michel.

Avant son intervention à l'ouverture de la conférence des PEID, le président Michel a assisté à l'Alliance des petits États insulaires réunion des dirigeants, ainsi que le secrétaire général Nations unies Ban Ki-moon.

Les dirigeants de l'AOSIS ont adopté une déclaration d'une forte position sur le programme de développement post-2015, l'économie bleue et contre le changement climatique. 

 Les dirigeants de l'AOSIS ont adopté une déclaration d'une forte position sur le programme de développement post-2015. (Mervin Marie Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY
Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: PIED, Samoa, économie bleue, changement climatique, Ban Ki-moon

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search