Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L’homme d'affaires multimillionnaire « Siva » reconnut insolvable par la cour suprême des Seychelles

Victoria, Seychelles | September 2, 2014, Tuesday @ 09:18 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Rassin Vannier | Views: 1333
L’homme d'affaires multimillionnaire « Siva » reconnut insolvable par la cour suprême des Seychelles

Le Palais de Justice ou siège la cour suprême des Seychelles située a l’île du Port.(Seychelles News Agency)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Le multimillionnaire C. Sivasankaran mieux connu aux Seychelles sous le nom de Siva a demandé la protection de la faillite par la justice des Seychelles pour éviter une demande de Batelco, son partenaire des  télécommunications basée à Bahreïn, qui a remporté un jugement de la cour pour une créance 212 millions $ sur son investissement dans S Tel, que Sivasankaran avait apporté une garantie personnelle.

Il est un citoyen des Seychelles d’origine indienne qui a de nombreuses entreprises aux Seychelles et a acquis de nombreux terrains à travers le pays.

D’après le journal indien The Times of India les licences de télécommunications de S Tel en Inde ont été annulées, par la Cour suprême, ainsi que 121 autres licences dans l'affaire 2G. 

« Sivasankaran, où Siva, 58 ans, a déposé son bilan devant un tribunal aux Seychelles au début du mois d’août, précise le journal.

Il avait ete nommé ambassadeur extraordinaire des Seychelles, archipel de l'Ocean Indien en 2008.

La Cour suprême des Seychelles a reconnu que Siva était insolvable le 26 août (mercredi dernier) et a depuis nommé un administrateur judiciaire.

Le chef juge par intérim, de la Cour suprême des Seychelles D Karunakaran a confirmé au téléphone à la SNA qu’il avait rendu un verdict dans cette affaire.

"Il est déclaré que le débiteur Chinnakannan Sivasankaran est en faillite et une ordonnance de faillite est rendue en conséquence en termes de l'article 14 (1) de la loi sur l'insolvabilité 2013. La déclaration et le début de la faillite prennent effet immédiatement", a écrit le chef juge par intérim D Karunakaran dans son verdict. 

Le tribunal a nommé Bernard Pool piscine pour étudier les affaires financières de Siva et de déposer un rapport préliminaire dans trois mois.

"La faillite de Sivasankaran ne nous contrarie pas, dans notre détermination à recouvrer les sommes importantes qu'il nous doit», a déclaré le chef Batelco Alan Whelan dans un communiqué de la compagnie.

"La faillite ne porte atteinte à aucune des opérations indiennes du groupe Siva comme il n'est que l'un des fondateurs et pas un actionnaire ou un administrateur dans l'une des sociétés», selon des sources.

Batelco a annoncé qu'il vendait sa participation dans S Tél à Siva. En octobre 2011, à la fois Batelco et Siva se sont mis d'accord sur le rachat, à la condition que Siva transfère près de 79 millions d'actions Tata Tele qu'il possédait à Batelco, les évaluant à 174,50 millions de dollars.

"Batelco avait accepté un règlement quand Siva promit ses actions. Un délai de 28 jours pour obtenir les autorisations nécessaires pour cette transaction a été utilisé par Batelco afin de s'éloigner de l'accord après que l'évaluation de Tata Tele fut tombé d'ici là," a dit des sources d’après le journal.

La quasi-totalité des entreprises indiennes de Siva se sont essoufflées, son entreprise éolienne WinWind, l’entreprise de l'eau de source de montagne et sa ligne de transport en Norvège.

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Siva, Karunakaran

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search