Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La cote de crédit des Seychelles abaissée en raison de la fermeture au tourisme

Victoria, Seychelles | | May 8, 2020, Friday @ 21:24 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 399
La cote de crédit des Seychelles abaissée en raison de la fermeture au tourisme

Fitch a calculé que nous perdrons de l'argent dans notre réserve par rapport au niveau que nous étions fin 2019  (Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles ont perdu deux places de leur note `` BB '' en 2019 à une note `` B + '' avec une perspective stable cette année, selon les dernières notes de Fitch Ratings publiées cette semaine.  

Le ministre des Finances, Maurice Loustau-Lalanne, a déclaré vendredi lors d'une conférence de presse que le gouvernement s'attendait à cette baisse de note car "elle reflète la réalité" du pays en ce moment. 

L'industrie du tourisme des Seychelles, qui est le principal contributeur économique, est presque à l'arrêt en raison de la pandémie de COVID-19. 

Le ministre a déclaré que la nouvelle note attribuée par Fitch n'est pas loin de ce que son ministère avait prévu lors de la présentation du budget 2020 actualisé pour le pays. 

Publié le 6 mai, le rapport prévoit que l'économie des Seychelles se contractera de 14% cette année, principalement en raison de l'impact du secteur du tourisme.

"Lorsque nous présentions le budget 2020 l'année dernière, nous avions dit que nous aurions une croissance économique de 3,5% par PIB. Cependant, en regardant la nouvelle réalité, nous avons dit qu'il y aura une contraction, ce qui signifie que nous aurons un déficit dans notre budget de 10,8 pour cent ", a déclaré M. Loustau-Lalanne. 

En examinant le solde budgétaire, l'agence de notation prévoit que celui-ci devrait se dégrader, passant d'un excédent de 0,2% du PIB en 2019 à un déficit de 15,1% du PIB cette année.

 "Nous avions prévu que notre solde primaire de 2,5% du PIB, ce qui représente environ 600 millions de roupies, baisserait et nous aurions un déficit budgétaire de 14%", a déclaré M. Loustau-Lalanne. 

Il a souligné que la note la plus basse jamais enregistrée par les Seychelles était en 2008 lorsque le pays avait une note CCC avec une perspective négative. La meilleure note a été enregistrée en 2019, lorsque la nation insulaire a été classée deux fois à BB perspective stable. 

Fitch Ratings prévoit que la dette publique générale du pays passera de 52% à 79,2% du PIB à la fin de 2020. Le ministère des Finances a fait une prévision plus élevée de 85,1%. 

M. Loustau-Lalanne a expliqué que les chiffres diffèrent car "Fitch ne prend pas en compte la dette monétaire" du pays. Il a déclaré que les Seychelles continueraient de rembourser les prêts - un total de 51,1 millions de dollars pour 2020 - aux créanciers internationaux. 

Le gouverneur de la Banque centrale des Seychelles (CBS), Caroline Abel, également présente à la conférence de presse, a déclaré que "la résilience extérieure - notre réserve - diminuera si la situation ne s'améliore pas".

"Fitch a calculé que nous perdrons de l'argent dans notre réserve par rapport au niveau que nous étions à la fin de 2019. Nous devenons plus vulnérables à ce sujet car nous perdons les ressources que nous avons économisées au fil des ans et nous les perdons plutôt vite ", a expliqué Mme. Abel. 

La prochaine date de révision prévue de la note souveraine de Fitch sur les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, sera le 19 juin. 

Vendredi, lors d'une autre conférence de presse, Mme. Abel a déclaré qu'au 7 mai, le solde de la réserve restait le même, à 579 millions de dollars. CBS peut utiliser 428 millions de dollars de ce montant qui durera 17,8 mois. Depuis lors, la Banque centrale n'a plus injecté d'argent de la réserve dans le système. 

"La réserve du secteur privé s'élève à 563 millions de dollars selon les informations que nous avons recueillies auprès des banques commerciales, ce qui nous montre une réduction de 9 millions de dollars et représente des transactions que différents acteurs ont dû effectuer, comme le paiement des fournisseurs et des employés", dit Mme. Abel. 

Concernant le taux de change, le gouverneur a indiqué qu'après une forte évolution des taux, les taux sont désormais plus ou moins stables. 

"Hier, en moyenne, un dollar était de 18,08 SCR et un euro de 19,45 SCR. Si nous comparons la position d'hier à celle du 31 mars, cela représente une dépréciation de 28,3% sur un dollar. Au fil du temps, cette dépréciation a baissé et si nous devons le comparer au 30 avril, il est de 1,2% sur un dollar ", a déclaré Mme. Abel. 

En termes de valeur, la comparaison du 31 mars au 7 mai représente une augmentation de SCR4 pour un dollar et de SCR3,83 pour un euro.

 

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Fitch Rating, devises étrangères, COVID-19

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search