Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Royaume-Uni: le procès intenté par les habitants des îles Chagos aux Seychelles sera diffusé en direct

Victoria, Seychelles | | May 12, 2020, Tuesday @ 20:54 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta et Traduit par Rudie Bastienne | Views: 386
Royaume-Uni: le procès intenté par les habitants des îles Chagos aux Seychelles sera diffusé en direct

Environ 2000 Chagossiens ont été expulsés de force de l'archipel des Chagos en 1960 après que le Royaume-Uni a loué l'île principale, Diego Garcia, aux États-Unis pour l'utiliser comme base militaire.  (Alvin Tirant)

 

(Seychelles News Agency) - Les insulaires déplacés des îles Chagos de l’océan Indien pourront suivre leur cas en ligne pour la première fois lorsque les High Courts du Royaume-Uni entendront un appel dans cette affaire à partir de mardi.

L'option de visualisation en ligne est conforme aux nouvelles mesures de santé en raison de COVID-19, où seul un nombre limité de personnes sont autorisées dans la salle d'audience et où les témoins peuvent témoigner où qu'ils soient.

Le tribunal commence à entendre l’appel du 12 mai du Comité des Chagossiens des Seychelles dans leur affaire contre le gouvernement britannique. L'audience sera en ligne à cette adresse: https://www.judiciary.uk/highcourt.

Un communiqué du président du comité local a déclaré que «l’appel fait suite à une longue série d’affaires portées devant les tribunaux pour trouver une solution juste à un problème historique; l'exil d'une population entière d'insulaires chagossien qui avaient une histoire et une culture s'étalant sur plus de 200 ans sur les îles. C'est le seul exemple d'expulsion de toute une population de citoyens britanniques. »

Le président de la République, Pierre Prosper, a déclaré lundi à la SNA que la communauté des Seychelles était représentée par Solange Houareau du cabinet d'avocats Leigh Day. Selon M. Prosper, l'équipe juridique chagossienne de Maurice participera également aux audiences avec des arguments partagés entre les deux groupes juridiques.

«Cet appel fait suite aux jugements d'une affaire antérieure contre les Chagossiens des Seychelles le 8 février 2019. Le jugement a maintenu l'interdiction constitutionnelle contre le règlement et, plus tard, le gouvernement britannique a fourni un fonds de soutien de 40 millions de livres pour les communautés», a expliqué M. Prosper.

M. Prosper a ajouté: "Nos principaux arguments se concentrent principalement sur les aspects juridiques du droit au retour, le fait de ne procéder à aucune évaluation des besoins auxquels le programme de soutien était destiné et de ne pas tenir compte du devoir d'égalité du secteur public, à savoir la discrimination raciale persistante contre les Chagossiens. "

Photo : Les luttes pour que les îliens retournent chez eux se poursuivent au milieu d'une petite victoire - mais sur papier seulement - en mai de l'année dernière. (Alvin Tirant) Photo License: CC-BY

Le président du Comité des Chagossiens des Seychelles, M. Prosper, encourage tous les Chagossiens, autant que possible, à consulter l'audience en ligne. "Nous continuerons sans relâche notre poussée légale contre le gouvernement britannique", a déclaré M. Prosper.

Environ 2000 Chagossiens ont été expulsés de force de l'archipel des Chagos dans le centre de l'océan Indien en 1960 après que le Royaume-Uni a loué l'île principale, Diego Garcia, aux États-Unis afin qu’ils l’utilisent comme base militaire.

Plus de 200 ont été déportés vers Mahé, la principale île des Seychelles - 115 îles dans l'ouest de l'océan Indien - entre 1967 et 1973 alors que le pays était encore une colonie britannique.

Les luttes pour que les îliens retournent chez eux se poursuivent au milieu d'une petite victoire - bien que sur papier seulement - en mai de l'année dernière. Lors d'un vote écrasant en faveur des droits des Chagossiens, l'Assemblée générale des Nations Unies a voté 116-6 pour condamner l'occupation britannique des îles Chagos, une défaite diplomatique cuisante pour le Royaume-Uni.

Le vote était en faveur d'une motion fixant un délai de six mois pour que la Grande-Bretagne se retire de la chaîne des îles Chagos et que les îles soient réunifiées avec l'île Maurice voisine, selon le journal Guardian. Cependant, les diplomates britanniques ont déclaré que la résolution non contraignante aurait peu d'impact pratique.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Chagos, Pierre Prosper

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search