Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L'Inde défendra sa "fierté" dans son litige frontalier avec la Chine

Inde | June 1, 2020, Monday @ 10:18 in En français » MONDE | By: AFP | Views: 347
L'Inde défendra sa "fierté" dans son litige frontalier avec la Chine

Sur cette photo prise le 10 juillet 2008, un soldat chinois monte la garde du côté chinois de l'ancien poste frontière de Nathu entre l'Inde et la Chine. AFP PHOTO/Diptendu DUTTA

(AFP) - L'Inde entend ne pas voir sa "fierté" être affectée par le litige frontalier avec la Chine et se dit déterminée à résoudre ce conflit grâce à des pourparlers, a déclaré le ministre de la Défense Rajnath Singh.

M. Singh a également indiqué samedi soir, lors d'une interview à la télévision, que l'Inde a rejeté l'offre de  médiation proposée par le président américain Donald Trump. 

Des centaines de soldats chinois et indiens ont été engagés dans le dernier affrontement en date, dans la région du Ladakh (nord de l'Inde).

Les deux voisins connaissent plusieurs différends le long des quelque 3.500 kilomètres de leur frontière commune.

Il se sont affrontés dans une guerre-éclair en 1962, et depuis, des affrontements ont régulièrement lieu. Aucun coup de feu n'a cependant été tiré depuis les années 70.

Le 9 mai, dans l'Etat de Sikkim (est de l'Inde), des dizaines de militaires des deux pays avaient été blessés dans des affrontements à coups de poings et pierres. De nombreux soldats indiens demeurent hospitalisés.

Le principal conflit se déroule désormais au Ladakh, autour de la vallée de Galwan, qui mène à des points stratégiques de la frontière himalayenne. 

Les deux parties se rejettent la responsabilité de ces événements. Selon des spécialistes, la construction de nouvelles routes par l'Inde dans la région en serait la cause.

Des renforts ainsi que des équipements lourds ont été envoyés dans la zone par les deux nations.

"Je tiens à assurer le pays qu'en aucune circonstance, nous ne laisserons la fierté de l'Inde être blessée", a déclaré le ministre de la Défense sur la chaîne Aaj Tak.

Il faisait référence à une confrontation similaire en 2017 sur le plateau de Doklam, rappelant que la situation avait été "très tendue" mais "nous n'avons pas reculé".

"L'Inde a suivi une politique claire de maintien de bonnes relations avec les pays voisins. Ce n'est pas une nouvelle approche", a-t-il souligné.

"Parfois, il peut arriver que de telles situations se produisent avec la Chine", a déclaré M. Singh, tout en insistant sur le fait que l'Inde s'efforce de faire en sorte que les tensions "ne s'intensifient pas".

"Des négociations sont en cours entre les deux pays au niveau diplomatique et militaire", a-t-il ajouté.

Donald Trump a proposé mercredi sur Twitter sa médiation dans ce conflit.

M. Singh a indiqué s'être entretenu vendredi avec le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, pour lui rappeler que l'Inde et la Chine peuvent résoudre leurs "problèmes" à travers des pourparlers.

tw/je/juf/stb

Monde » Be a reporter: Write and send your article

More from Monde →

general →

Top news


Archives

» Advanced search