Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les entreprises aux Seychelles qui souhaitent garder des travailleurs étrangers doivent informer le gouvernement

Victoria, Seychelles | | June 15, 2020, Monday @ 21:00 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 465
Les entreprises aux Seychelles qui souhaitent garder des travailleurs étrangers doivent informer le gouvernement

La construction est un des secteurs où la demande de travailleurs expatriés est plus importante.   (Joe Laurence, Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - Les employeurs qui ont l'intention de retenir les services de travailleurs étrangers titulaires d'un permis de travail rémunéré (GOP) qui se trouvent actuellement en dehors des Seychelles en raison de la fermeture des frontières doivent en informer le service de l'emploi avant le 30 juin.

Ces employeurs doivent écrire une lettre au secrétaire principal de l'emploi, Jules Baker, donnant les détails du travailleur qu'ils souhaitent garder dans leur organisation. Cela doit également être fait pour les travailleurs non seychellois qui doivent retourner dans le pays pour récupérer leurs effets personnels.

Le service de l'emploi a noté qu'aucune demande de renouvellement des GOP pour les employés non seychellois actuellement à l'étranger ne sera pas prise en compte tant que l'employeur n'aura pas soumis toutes les exigences.

La nouvelle obligation pour les employeurs s'inscrit dans un cadre de GOP temporaire introduit le 2 juin pour garantir que la pandémie de COVID-19 a un minimum d'effets négatifs sur le marché du travail.

La directrice générale de la migration des travailleurs au ministère de l'Emploi, Benilda Cupidon, a déclaré vendredi à la SNA que "l'autorisation pour les titulaires de GOP de retourner aux Seychelles sera accordée par le ministère sur la base des directives des Autorités Sanitaire".

Elle a ajouté que cet exercice fournira au ministère des données sur le marché des travailleurs étrangers aux Seychelles.

"Cela nous permettra de savoir pourquoi les employeurs veulent garder les services de ces expatriés, combien de travailleurs étrangers ne seront pas licenciés, combien reviendront dans le pays une fois la frontière ouverte", a déclaré Mme. Cupidon.

Elle a ajouté qu'elle fournirait également au ministère des informations sur "le nombre d'expatriés dans le pays, la position qu'ils occupent par rapport aux Seychellois que nous avons sur le marché, les domaines dans lequel ils ont des compétences et des qualifications, et quel travail ils recherchent."

Photo : L'exercice fournira au ministère des informations sur le nombre d'expatriés dans le pays et le poste qu'ils occupent. . (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY 

Le ministère reconnaît qu'il existe diverses raisons pour lesquelles une personne emploie des travailleurs étrangers, car il pourrait y avoir une pénurie dans un domaine particulier, il n'y a pas suffisamment de réserves ou un manque de compétences, entre autres.

"Pour le moment, nous maintenons notre processus de renouvellement dans des secteurs où nous constatons une pénurie. Nous devons nous assurer que nous ne déstabilisons pas un secteur par la mise en place de politiques. L'enseignement, la santé, la construction sont quelques exemples d’une plus grande demande de travailleurs expatriés, cependant, cela n'empêche pas notre travail afin que nous puissions voir si les Seychellois pourraient être absorbés dans ces secteurs ", a déclaré Mme. Cupidon.

Elle a souligné que pour les travailleurs non seychellois dont le GOP expire ou a expiré et qui, avec l'employeur, souhaitent continuer à travailler dans le pays, le renouvellement devra être fait pendant que le ressortissant étranger est encore dans le pays.

La procédure antérieure au COVID-19 pour le renouvellement du GOP signifiait qu'un travailleur étranger devait quitter le pays pendant que l'employeur suivait les procédures de renouvellement du permis.

Si un employeur décide de ne pas renouveler le GOP de son travailleur non seychellois, une prolongation du GOP jusqu'à trois mois sera accordée, pour légaliser le statut du travailleur dans le pays jusqu'à ce que la personne puisse être rapatriée. Cette prolongation sera gratuite et applicable entre le 1er juillet et le 31 décembre. Dans ce cas, l'employeur devra fournir de la nourriture et un abri à la personne.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: GOP, COVID-19

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search