Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Près de 190 Seychellois pourraient perdre leur emploi dû au COVID

Victoria, Seychelles | | July 2, 2020, Thursday @ 20:30 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: joana Nicette, édite par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 406
Près de 190 Seychellois pourraient perdre leur emploi dû au COVID

Le ministre a déclaré que bien que le gouvernement offre une aide aux entreprises pour payer les salaires des employés, 91 demandes ont été traitées et approuvées.  (Archives : Joe Laurence, Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - Près de 190 travailleurs seychellois pourraient perdre leur emploi après que 91 entreprises aux Seychelles ont déposé une demande de licenciement car ils ne peuvent pas poursuivre leurs activités, a déclaré un haut responsable du gouvernement.

La pandémie de COVID-19 a fortement impacté l'économie touristique des Seychelles, provoquant une baisse drastique de la valeur de la monnaie de la nation insulaire et une contraction estimée de l'économie de 10,8%.

La ministre pour l'Emploi, Miriam Telemaque, a déclaré à la SNA que bien que le gouvernement offre une assistance aux entreprises pour payer les salaires de leur personnel "jusqu'à présent, 22 des 91 ont été traitées et approuvées. Les demandes émanaient d'entreprises de tous les secteurs et cela affectera 186 ouvriers Seychellois."

Le président Danny Faure a annoncé le 20 mars que le gouvernement des Seychelles allouerait des fonds pour aider à conserver les emplois dans les entreprises du secteur privé qui subissent des impacts négatifs importants de la pandémie COVID-19.

Un comité d'aide financière au maintien en emploi a ainsi été mis en place pour aider les entreprises à payer les salaires de leurs salariés pour les mois d'avril, mai et juin.

Un amendement à la loi sur l'emploi approuvé par l'Assemblée nationale au mois de mai prévoit que les employeurs, en particulier ceux qui n'ont pas été assistés par le gouvernement, entament des négociations avec leurs employés sur les licenciements et les réductions de salaire, entre autres.

L'amendement entre en vigueur le 1er juillet mais déjà certaines entreprises avaient entamé les procédures depuis mars.

Une entreprise doit déposer auprès du ministère de l'Emploi une demande d'autorisation de licenciement. La loi prévoit que toutes les cotisations de ces salariés leur soient payées si la demande est approuvée.

Entre-temps, un programme temporaire d'aide aux travailleurs licenciés a été mis en place.

Mme. Telemaque a déclaré que le gouvernement suivra ces employés dans le cadre d'un programme de recyclage, de requalification et de redéploiement, qui leur garantira de continuer à recevoir leur salaire de base tout en étant placé dans d'autres domaines où il y a une demande de travailleurs.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: COVID-19

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search