Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

6 Seychellois ayant une connexion minime avec les marins de la flotte espagnole, testés positifs au COVID-19

Victoria, Seychelles | | July 8, 2020, Wednesday @ 21:45 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: joana Nicette, édite par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 613
6 Seychellois ayant une connexion minime avec les marins de la flotte espagnole, testés positifs au COVID-19

Dr. Gedeon a déclaré que "jusqu'à présent, nous avons retenu six personnes qui avaient été testées positives et un nouveau test a été effectué hier soir et il a été confirmé qu'il s'agissait de véritables cas positifs". (Wikipedia)

 

(Seychelles News Agency) - Six seychellois qui travaillent avec l'une des agences de la flotte de pêche espagnole opérant dans les eaux des Seychelles ont été testés positifs au COVID-19, a déclaré mercredi le commissaire à la santé publique.

Jude Gedeon a déclaré lors d'une conférence de presse que, dans le cadre des procédures en place, le ministère de la Santé avait effectué des tests de PCR sur des personnes ayant été en contact avec des marins qui avaient précédemment été testés positifs.

«Jusqu'à présent, au cours de ces tests, nous avons détecté six personnes qui avaient été testées positives et un nouveau test a été effectué la nuit dernière et il a été confirmé qu'il s'agissait de véritables cas positifs. Depuis le premier test, ils ont été admis dans le centre d'isolement. Ils ne présentent aucun symptôme mais sont maintenus sous observation et surveillance », a déclaré Dr. Gedeon.

Les six hommes sont des camionneurs et des hommes à tous faire qui assurent le transport terrestre, et Dr. Gedeon a déclaré que, selon les informations reçues, les six hommes n'avaient aucun contact avec les marins ou les navires.

Bien que l'on ne sache pas encore exactement comment les six Seychellois ont attrapé le virus, Dr. Gedeon a déclaré que ce sont des cas locaux, car il est possible d'identifier la source de leur infection. Cependant, ceux-ci pourraient se propager dans la communauté et c'est pour cette raison que la recherche des contacts est en cours.

Il a indiqué que les contacts étroits des six Seychellois sont en train d'être contactés et qu'ils seront placés en quarantaine.

"Ceux qui sont dans la deuxième et la troisième ligne de contacts sont également suivis et s'il y a lieu, ils seront également mis en quarantaine s'il y a de l'espace sinon ils seront placés en stricte quarantaine à domicile", a-t-il ajouté.

Pendant ce temps, l'un des Seychellois ayant eu des contacts avec un employé de l'Absa Bank Seychelles, la banque a confirmé qu'un membre de son personnel avait été exposé à un cas confirmé de COVID-19.

Mercredi, dans un communiqué de presse, la banque Absa a déclaré qu’avec le ministère de la Santé, «elle a pris des mesures pour garantir la sécurité de tous ses collègues, clients et leurs familles en facilitant immédiatement le test du collègue potentiellement affecté et en veillant à ce les membres s'auto-mettent en quarantaine en attendant le résultat des tests par mesure de précaution. »

Le département de la santé a déclaré que contrairement à la première vague d'infection au COVID-19 aux Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, cette fois-ci, il ne se précipitera pas pour mettre en œuvre des restrictions de mouvement et d'autres activités.

Dr. Gedeon a déclaré que cela est dû au fait que le département a fait beaucoup de préparatifs et que le personnel est mieux formé et équipé.

«Tous les secteurs et partenaires ont des directives qu'ils ont mises en œuvre pour contenir la propagation d'une deuxième vague. Le moment est donc venu de voir dans quelle ampleur ils ont mis en œuvre ces lignes directrices et mesures. Nous ne nous précipiterons pas pour fermer ceci, fermer cela. Nous traiterons le sujet d'une manière moins précipitée, en la prenant doucement, tout en surveillant la situation sur le terrain. »

Il a ajouté cependant que si les mesures nécessaires mises en œuvre et pratiquées ne suffisent pas à rompre la chaîne de transmission du virus «alors nous devrons passer à la phase suivante qui consiste à restreindre plus activement les déplacements de la population, en fermant certains services qui ne sont pas essentiels à notre vie quotidienne. "

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: COVID-19

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search