Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Début du procès des 5 pirates somaliens présumés aux Seychelles le 30 août

Victoria, Seychelles | | July 10, 2020, Friday @ 19:56 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 410
Début du procès des 5 pirates somaliens présumés aux Seychelles le 30 août

(Archives) Des pirates somaliens qui ont été transférés aux Seychelles par l'EU NAVFOR en avril et inculpés en mai.  (Rassin Vannier, Seychelles News Agency)

 

 

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Le procès de cinq pirates somaliens présumés qui ont été transférés aux Seychelles par l'EU NAVFOR en avril dernier débutera devant la Cour suprême des Seychelles le 30 août.

Les suspects ont comparu devant le juge Gustave Dodin à la Cour suprême par vidéoconférence et ont été informés de la date de début de leur procès et de l'audience qui se tiendra pendant quatre semaines.

Selon le ministère des Affaires étrangères, l'opération Atalanta de l'EU NAVFOR en Somalie a transféré les cinq suspects aux autorités seychelloises après avoir répondu aux attaques de piraterie le 21 avril dernier.

Les suspects ont été transportés par le navire amiral espagnol ESPS Navarra et transférés aux autorités seychelloises conformément à un accord de transfert entre les Seychelles et l'Union européenne avec le soutien de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC).

Selon l'EU NAVFOR, l'incident a commencé le 19 avril lorsque cinq pirates présumés ont capturé un boutre yéménite au large des côtes de la Somalie. Deux jours plus tard, les pirates ont attaqué le navire de pêche coréen Adria, le boutre faisant office de navire-mère dans l'océan Indien à quelque 280 milles marins au large des côtes de la Somalie.

Le 23 avril, l'ESPS NAVARRA, navire amiral de l'EU NAVFOR, a réussi à intercepter et à monter à bord du boutre capturé et à appréhender les cinq pirates présumés.

Les forces ont déclaré qu'il s'agissait du premier incident de piraterie notable depuis octobre 2018.

"Cet incident montre clairement que la piraterie et les vols à main armée en mer, au large des côtes de la Somalie, n'ont pas été éradiqués", a déclaré le commandant de l'opération, le contre-amiral Antonio Martorell.

Il a ajouté que "la nécessité d'une forte présence de sécurité maritime dans la zone à haut risque reste critique pour la dissuasion et la prévention des futurs incidents et attaques".

Outre les cinq Somaliens en attente de jugement, un ressortissant somalien purge une peine de prison dans le centre pénitentiaire des Seychelles.
Les Seychelles, archipel de l'océan Indien occidental, se trouvent à l'est de la côte somalienne et se placent à l'avant-garde de la lutte contre la piraterie depuis 2005. La nation insulaire travaille depuis lors avec des partenaires internationaux pour appréhender et poursuivre les pirates somaliens présumés.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: pirates somaliens, EU NAVFOR

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search