Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

200 Sri Lankais bloqués aux Seychelles en raison du COVID-19 vont rentrer chez eux lundi

Victoria, Seychelles | | September 10, 2020, Thursday @ 21:13 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Daniel Laurence , Betymie Bonnelame et Rudie Bastienne | Views: 458
200 Sri Lankais bloqués aux Seychelles en raison du COVID-19 vont rentrer chez eux lundi

Le dernier vol de rapatriement depuis les Seychelles transportant 250 Sri Lankais a eu lieu en juin à bord d'un vol de SriLankan Airlines. (Seychelles Nation)

 

(Seychelles News Agency) - Environ 200 ressortissants sri-lankais bloqués aux Seychelles seront rapatriés lundi, a déclaré un représentant du haut-commissariat sri-lankais.

Le chargé d'affaires sri-lankais, Tharushi Gunathilake, a déclaré mercredi à la SNA que le groupe comprendra plusieurs dizaines de Sri Lankais qui ont envoyé une vidéo à une chaîne d'information internationale affirmant que leurs contrats de service avaient pris fin mais à cause du COVID-19, ils étaient bloqués aux Seychelles.

"Cette vidéo a attiré notre attention. Nous essayons d'aider ces travailleurs autant que nous le pouvons. Il est à noter que plus de 25 000 Sri Lankais sont restés bloqués dans le monde. Le pays s’occupe d’abord de ceux qui se trouvent dans les pays plus vulnérables », a déclaré M. Gunathilake.

Selon la chaîne de diffusion sri-lankaise News 1st, le groupe a déclaré avoir terminé sa période de contrat de deux ans aux Seychelles au début de 2020 et être resté bloqué pendant près de six mois avec aucun vol de rapatriement disponible.

Le dernier vol de rapatriement depuis les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, transportant 250 Sri Lankais, a eu lieu en juin à bord d'un vol de SriLankan Airlines.

M. Gunathilake a déclaré que pour être rapatriés, les ressortissants doivent d'abord s'enregistrer auprès du Haut-commissariat sri-lankais.

La plupart des expatriés sri-lankais rapatriés travaillent dans les secteurs de la construction, de la pêche et du tourisme.

Dans le même temps, le ministère de l'Emploi a mis en place un nouveau processus en août, suivi par les employeurs souhaitant renouveler le permis d'occupation rémunérateur (GOP) de leurs travailleurs non seychellois.

Dans une récente interview, la ministre de l'Emploi Myriam Telemaque a déclaré que « les employeurs doivent adresser une lettre au secrétaire principal à l'emploi et justifier pourquoi ils ont besoin de récupérer leurs travailleurs non seychellois. Les employeurs doivent informer le ministère de leur nombre de travailleurs expatriés et ceux qu’ils veulent garder. »

Le département de l'emploi a déclaré qu'il y avait environ 17 000 travailleurs expatriés aux Seychelles ; actuellement plus de 5 000 sont à l'étranger.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Sri Lanka, COVID-19

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search