Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L’enseigne britannique Tesco menace de cesser d'acheter le thon jaune de l'Océan Indien à défaut d’une meilleure gestion

Victoria, Seychelles | | October 5, 2020, Monday @ 19:36 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 767
L’enseigne britannique Tesco menace de cesser d'acheter le thon jaune de l'Océan Indien à défaut d’une meilleure gestion

Dans un blog sur son site Web, Tesco a déclaré que le thon présentait l'un des plus grands défis en termes de durabilité  (Tesco PLC/Flickr) Photo License: CC BY-NC-SA 2.0

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - La chaîne de supermarchés britannique Tesco a menacé de cesser de s'approvisionner en thon jaune de l'océan Indien en raison de la surexploité et l'échec de la gestion du stock dans la région.

Pour éviter que cela ne se produise, la Commission des thons de l'océan Indien (CTOI), dont les Seychelles sont un pays des membres, doit adopter un plan pour renouveler les stocks lors de leur prochaine réunion, a déclaré la chaîne de supermarchés.

Dans un blog sur son site Web, Tesco a déclaré que le thon présentait l'un des plus grands défis en termes de durabilité. Au sein de la chaîne, l'albacore est vendu sous forme de steaks congelés ou réfrigérés, tandis que le listao entre dans des boîtes et des sandwichs.

« Les pratiques de gestion des pêches de la CTOI se sont révélées inefficaces et des plans de rétablissement solides n'ont pas été établis. Sans eux, le déclin des populations de thoniers menacerait d'avoir un impact sur l'ensemble de l'écosystème marin. Si les États membres à la réunion ne parviennent pas à convenir d'un plan de rétablissement crédible et efficace pour la reconstruction de la population d'ici deux générations, Tesco cessera de s'approvisionner en thon de l'Océan Indien pour sa propre marque jusqu'à ce qu'un tel plan soit adopté », indique le blog.

Nirmal Jivan Shah, directeur général de Nature Seychelles, a déclaré vendredi à la SNA que le problème clé était de savoir si d'autres entreprises feront des menaces similaires et quels effets cela aurait sur l'économie des Seychelles. La pêche est le deuxième pilier de l’économie de la nation insulaire de l'Océan Indien occidental.

"Le géant des supermarchés appartient à la Global Tuna Alliance, un groupe de détaillants et d'entreprises de la chaîne d'approvisionnement du thon créé pour garantir que le thon vendu répond aux normes les plus élevées de performance environnementale et de responsabilité sociale. Si d'autres membres qui s'approvisionnent auprès de la flotte de senneurs de l'Océan Indien occidental prennent des mesures similaires, ce que je pense ils feront, quel impact cela aura-t-il sur l'économie des Seychelles ? " demanda Jivan Shah.

Si Tesco fait face à la menace, IOT verra une réduction du nombre de poissons qu'il peut vendre aux chaînes de supermarchés. (Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY          

Il a déclaré que le marché répondait à toutes les nouvelles négatives concernant la pêche au thon dans l'océan Indien, y compris le récent rapport des États-Unis mettant en évidence l'esclavage ou le travail forcé dans les thoniers palangriers chinois et taïwanais dans l'océan Indien.

Le secrétaire exécutif de la CTOI, Christopher O'Brien, a déclaré vendredi à la SNA qu '"un message de Tesco a été reçu au Secrétariat le 3 mars et transmis aux membres de la CTOI. Le message de Tesco n'est actuellement pas à l'ordre du jour de la réunion de la Commission qui aura lieu au mois de novembre. "

La prochaine réunion de la CTOI se tiendra par vidéoconférence du 2 au 6 novembre. Au cours de la 24e session, différents comités de la commission présenteront leurs rapports et les mesures de conservation et de gestion seront examinées.

En 2016, l'allocation de pêche du thon a été réduite de 15 pour cent suite à un rapport de surexploitation du comité scientifique.

Le secrétaire principal pour la pêche des Seychelles, Jude Talma, a déclaré à la SNA que chaque année, lors de la réunion de la CTOI, il y a toujours des organisations non gouvernementales ou des chaînes de supermarchés qui font de telles déclarations.

"Je pense qu'ils le font pour faire pression sur la CTOI pour qu'elle prenne de meilleures décisions en ce qui concerne la durabilité du thon dans la région, ce que je pense être une bonne chose. Cette décision est prise conjointement avec les pays membres de la commission. Bien que je ne puisse pas dire quel sera le résultat, il y aura une révision de l'allocation des quotas de thon qui sera faite », a déclaré M. Talma.

Il a ajouté que si Tesco devait mettre la menace à exécution, "il y aura une réduction du nombre de poissons que IOT (Indian Ocean Tuna Limited) vendra à Tesco car la chaîne de supermarchés achète du thon en conserve à IOT. Cependant, IOT a d'autres marchés qu’il peut promouvoir afin de pouvoir vendre leur thon. "

Les trois principaux marchés d'exportation européens d'IOT - une conserverie aux Seychelles - sont le Royaume-Uni, la France et l'Italie.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Tesco, thon CTOI

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search