Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles parmi les 8 pays africains ayant amélioré leur gouvernance au cours de la dernière décennie

Victoria, Seychelles | | November 18, 2020, Wednesday @ 21:39 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta et Traduit par Rudie Bastienne | Views: 714
Les Seychelles parmi les 8 pays africains ayant amélioré leur gouvernance au cours de la dernière décennie

Les Seychelles font partie des huit pays qui ont réussi à s'améliorer dans les quatre catégories au cours de la décennie (Joe Laurence, Seychelles News Agency)

 

 

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Photo : Les Seychelles font partie des huit pays qui ont réussi à s'améliorer dans les quatre catégories au cours de la décennie

Les Seychelles sont répertoriées dans l'indice Mo Ibrahim 2020 comme l'un des huit pays d'Afrique ayant réussi à améliorer leur gouvernance au cours de la dernière décennie. La nation insulaire est troisième sur 54 pays africains pour la bonne gouvernance globale.

L'Indice Ibrahim 2020 de la gouvernance africaine (IIAG), lancé lundi au Sénégal et au Royaume-Uni par la Fondation Mo Ibrahim, met en évidence une baisse des performances de la gouvernance africaine pour la première fois depuis 2010.

Les nouvelles données, a déclaré la Fondation Mo Ibrahim, lancent un avertissement clair : « Les progrès de la gouvernance en Afrique ont ralenti depuis 2015 et diminuent pour la première fois en 2019. La détérioration de la participation, des droits, de l'état de droit et de la sécurité menace les améliorations réalisées dans le domaine des opportunités économique et développement humain. Ceci est particulièrement préoccupant avec la pandémie du COVID-19 qui va augmenter les défis existants et réduire les gains durement acquis. "

Le déclin récent est déclenché par la détérioration des performances dans trois des quatre catégories de l’IIAG : participation, droits et inclusion, sécurité et état de droit et développement humain.

« C’'est une période éprouvante pour l'Afrique. Les faiblesses et les défis préexistants de la gouvernance africaine, tels que découverts par l'IIAG 2020, sont exacerbés par le COVID-19, qui menace également le progrès économique" a déclaré Mo Ibrahim, président de la Fondation.

Selon M. Ibrahim, « les États africains ont l'occasion de démontrer à la fois leur détermination à sauvegarder la démocratie et leur capacité à conduire un nouveau modèle de croissance plus résilient, plus équitable, plus durable et plus autonome ».

Cependant, au cours de la décennie, la performance globale de la gouvernance a légèrement progressé et, en 2019, 61% de la population africaine vit dans un pays où la gouvernance globale est meilleure qu'en 2010.

Seuls huit pays ont réussi à s'améliorer dans les quatre catégories au cours de la décennie : l'Angola, le Tchad, la Côte d'Ivoire, l'Éthiopie, Madagascar, le Soudan, le Togo et les Seychelles - 115 îles de l'océan Indien occidental.

"La nouvelle concernant les Seychelles est venue comme un encouragement pour beaucoup et aussi comme une surprise pour plusieurs autres en raison de la situation dans laquelle se trouvaient les Seychelles au cours de la dernière période", a déclaré mardi à la SNA Marie Nella Azemia, de la société civile.

"Beaucoup de choses ont été exprimés, y compris par les partis d'opposition et la presse locale, sur la mauvaise gouvernance du pays, en particulier pendant la période du parti unique et aussi les années qui ont suivi après la démocratie multipartite", a-t-elle ajouté.

Mme. Azemia, qui fait partie du comité de gouvernance de la Plateforme d'engagement des citoyens, a déclaré que le paysage politique aux Seychelles avait changé après que le parti d'opposition, Linyon Demokratik Seselwa, ait remporté la majorité aux élections législatives de 2016.

"De nombreux citoyens ont estimé que les questions abordées par les débats de l'Assemblée nationale ont pris une tournure différente qui a forcé l'exécutif à devenir plus ouvert avec les affaires publiques ainsi que plus ouvert d'esprit dans la manière dont les affaires étaient menées", a-t-elle déclaré.

Mme. Azemia a ajouté que la création d'institutions telles que la Commission anti-corruption et la Commission vérité, réconciliation et unité nationale, a en quelque sorte fourni beaucoup d'informations qui n'étaient pas du domaine public auparavant.

L'IIAG 2020 est l'évaluation la plus complète de la performance de la gouvernance dans 54 pays africains. Le nouvel IIAG intègre trois améliorations importantes : un périmètre de gouvernance élargi, y compris de nouveaux domaines tels que l'environnement et l’égalité ; des indicateurs renforcés, grâce à une meilleure disponibilité des données ; et une nouvelle section entièrement consacrée à la voix des citoyens africains.

La Fondation Mo Ibrahim a été créée en 2006 avec un accent sur l'importance cruciale du leadership politique et de la gouvernance publique en Afrique. En fournissant des outils pour soutenir les progrès en matière de leadership et de gouvernance, la Fondation vise à promouvoir un changement significatif sur le continent.

Celles-ci sont réalisées à travers cinq initiatives principales : l'Indice Ibrahim de la gouvernance africaine, le Prix Ibrahim pour la réussite en leadership africain, le week-end de gouvernance Ibrahim, les bourses Ibrahim et le réseau Now Generation.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Mo Ibrahim, gouvernance

More from Actualités Nationales →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search