Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Malgré les préoccupations environnementales, un nouvel hôtel devrait être construit sur l'île principale des Seychelles

Victoria, Seychelles | | February 5, 2021, Friday @ 21:24 in En français » ENVIRONNEMENT | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 1210
Malgré les préoccupations environnementales, un nouvel hôtel devrait être construit sur l'île principale des Seychelles

L'aménagement de Anse à la Mouche, qui est un projet à usage mixte, est une première pour la côte ouest de l'île principale de Mahé.   (Anse à La Mouche Development Company Seychelles) 

 

(Seychelles News Agency) - La construction d'un hôtel à Anse à La Mouche débutera le mois prochain malgré les inquiétudes soulevées par une organisation non gouvernementale (ONG) concernant la protection de la zone humide aux Seychelles.

Un membre du conseil d'administration de Sustainability 4 Seychelles (S4S), Marie-Therese Purvis, a écrit dans une lettre à la SNA que lorsque le projet a été proposé pour la première fois en 2019, un certain nombre d'ONG, dont S4S, ont fait part de certaines objections.

S4S travail à promouvoir un environnement durable aux Seychelles en collaboration avec les citoyens, le gouvernement, d'autres ONG et le secteur privé.

« Malgré nos divers efforts, en particulier pour sauver l'une des rares zones humides restantes et pour partager plus équitablement les terres, nous avons appris il y a plus d'une semaine que ce projet est en cours. Le détournement de route à travers les zones humides a été délimité avec des poteaux métalliques et les géomètres sur place nous ont dit que les travaux devaient commencer en mars 2021, et le contrat a été attribué à UCPS », a déclaré Mme. Purvis.

Lors de la présentation du projet aux membres du public en 2019, les habitants du quartier se sont vivement opposés au détournement de la route qui divisera la communauté. En outre, le détournement est destiné à être construit à travers les zones humides selon les plans présentés, causant de nouvelles destructions aux sols sensibles, aux plantes, aux animaux et à leurs habitats.

L'une des fortes objections des résidents de la région est le détournement de route qui divisera la communauté.  (Salifa Karapetyan, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY   

Le développement d’Anse à la Mouche, qui est un projet à usage mixte, est une première sur la côte ouest de l'île principale de Mahé et comprendra une zone de tourisme, de vente au détail, résidentiel et de divertissement. Il appartient à Anse La Mouche Development Company Seychelles (ALDMC) et sera développé par la Royal Development Company.

"Le site de l'hôtel détruira encore une autre grande partie des 10 pour cent de zones humides restant à Mahé, bien que les Seychelles soient signataires de la Convention de Ramsar depuis 2005. La proposition de projet ne fournit aucun détail sur ce que pourrait être leur plan de gestion de l'environnement pour une zone aussi sensible qu'une zone humide.

La seule suggestion est de construire des barrages qui sont connus pour être inefficaces dans les zones humides », a déclaré Mme. Purvis.

La directrice générale de l'application des déchets et des permis du ministère de l'Environnement, Nanette Laure, a déclaré à la SNA que lorsque le concept du projet a été présenté au ministère, une EIA de classe 1 a été demandée et ce processus a été complété avec un avis d'acceptation donné.

"Dans le cadre de l'EIA présentée, un programme de restauration est également inclus comme pour tous les autres projets. Le ministère travaillera en étroite collaboration avec le promoteur pour s'assurer que les conditions sont respectées", a déclaré Mme. Laure.

Au moment de la mise sous presse, la SNA n'avait reçu aucun commentaire de la part des développeurs.

Lors d'une conférence de presse jeudi, le président Wavel Ramkalawan, en poste depuis un peu plus de trois mois, a déclaré que "lorsque nous sommes entrés en fonction le 26 octobre, le terrain de Anse à la Mouche avait déjà été vendu, le projet avait déjà passé au travers du processus d'EIA et était arrivé devant l'autorité de planification, et l'autorité avait déjà donné son approbation. "

Il a ajouté qu'à moins de raisons vraiment valables, le gouvernement ne peut empêcher la construction d'avoir lieu.

La première phase comprendra la construction d'un hôtel quatre étoiles de 120 chambres, un détournement de route, des équipements publics sur la plage, ainsi que l'hébergement pour le personnel de l'hôtel, entre autres.

Parlant de cet aspect du projet, Mme. Purvis a déclaré que «le projet est présenté comme un« développement à usage mixte »mais que l’accent est mis uniquement sur la« première phase », le reste peut ou peut ne pas se produire dans un avenir lointain, dépendant de comment l’hôtel fixera ses tarifs"

Mme. Purvis et les autres membres de l'ONG demandent que le gouvernement examine la proposition de projet et prenne en considération tous les points soulevés avant de donner l'autorisation finale au projet d'aller de l'avant.

Alors que le tourisme est le principal contributeur à l'économie de la nation insulaire de l'océan Indien occidental, il existe déjà plusieurs grands établissements touristiques sur la côte ouest de Mahé, notamment Kempinski Seychelles Resort, Four Seasons Resort Seychelles et Constance Ephelia.

 

Environnement » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Sustainability 4 Seychelles, zone humide

More from Environnement →

Related Articles

Business →

Top news


Archives

» Advanced search