Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles veulent garantir que les quotas convenus pour les prises accessoires soient débarqués par les thoniers

Victoria, Seychelles | | February 17, 2021, Wednesday @ 20:52 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sharon Ernesta traduit par Rudie Bastienne | Views: 739
Les Seychelles veulent garantir que les quotas convenus pour les prises accessoires soient débarqués par les thoniers

Les produits de la pêche issus des prises accessoires sont vendus localement et sont également exportés  (Patrick Joubert) 

 

(Seychelles News Agency) - L'Autorité de la pêche des Seychelles prend des mesures pour garantir que les navires battant pavillon des Seychelles et de l'Union européenne (UE) qui pêchent du thon dans les eaux des Seychelles apportent leur quota de prises accessoires conformément à leur accord avec l'UE.

Le directeur général de l'autorité a récemment déclaré lors d'une conférence de presse que ces navires, conformément à la déclaration et à l'accord, devraient normalement rapporter 100% de leurs prises accessoires - poissons ou autres espèces marines qui sont capturés involontairement lors de la capture de certaines espèces cibles.

"C'est obligatoire. Et s'ils ne le font pas, des usines comme IOT (Indian Ocean Tuna) qui fait partie de l'accord ne sont pas censées acheter du poisson avec ces senneurs. Mais ce que nous avons constaté ces dernières années, c'est que le rapport entre les prises accessoires et les senneurs ne correspond pas », a expliqué Nicole Elisabeth.

M. Elisabeth ajoute que certains bateaux rapportent leur quota qui est d'environ 15 à 20 pour cent de leurs prises. « Par conséquent, la décision que nous prenons maintenant est d'écrire à ces entreprises et de leur faire comprendre que nous voyons ce qui se passe et que si nous devons agir, nous prendrons des mesures à l'avenir, en particulier pour celles battant le pavillon des Seychelles », a déclaré M. Elisabeth.

Le directeur général a ajouté que comme l'autorité réglemente ces thoniers, ils doivent garantir les meilleures pratiques en mer et garantir les revenus du pays.

La SNA s'est entretenue avec James Lesperance de la JHL Company, impliqué dans le secteur ajoutant de la valeur aux prises accessoires et transformant ces espèces en nouveaux produits, qui a déclaré qu'il y avait une demande pour ces poissons.

"Il n'y a pas de gaspillage avec les prises accessoires car les poissons en saumure ainsi que ceux qui ne le sont pas sont utilisés, bien que ceux en saumure ne puissent pas être utilisés localement", a déclaré M. Lesperance à la SNA vendredi, ajoutant que les produits fabriqués à partir des prises accessoires sont vendus localement et sont également exportés. Pour le moment, l'entrepreneur a déclaré que le poisson était transformé en une variété de produits allant des saucisses, des boulettes de poisson, des hamburgers, du fumé, au filet, entre autres.

Les prises accessoires qui sont ensuite transformées en produits de la pêche comprennent une variété de poissons tels que le marlin, le thazard, la Dorade et d'autres espèces pélagiques. (archives Joe Laurence, Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY  

"Actuellement le poisson en saumure, ne peut pas être acheté par les Seychellois, mais on le lave bien pour enlever le sel, il est ensuite emballé, congelé et exporté vers le Sri Lanka et certains pays africains où ils sont ensuite salés pour la consommation", a expliqué M. Lesperance.

Les prises accessoires comprennent une variété de poissons tels que le marlin, le thazard, la Dorade et d'autres espèces pélagiques. Selon M. Lesperance, cette activité est viable. "Mais pour l'instant, le problème que nous rencontrons est que nous n'obtenons aucune prise accessoire. Les bateaux n'en apportent pas."

Un autre enjeu qui pose un problème lors de l'exportation de produits de prises accessoires est le fait que le certificat d'exportation est délivré depuis l'Europe. "Les prises accessoires sont capturées dans les eaux des Seychelles et le permis doit être délivré localement", a ajouté M. Lesperance.

La valeur ajoutée dans le secteur de la pêche aux Seychelles - 115 îles de l'océan Indien occidental - devrait bénéficier d'un coup de pouce supplémentaire maintenant que le ministère de la Pêche a annoncé le mois dernier la démarcation d'une nouvelle zone de transformation du poisson sur l'île artificielle de Ile du Port.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: prises accessoires, Indian Ocean Tuna, JHL Company

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search