Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles seront en partie prêtes pour rouvrir aux touristes ; malgré le taux d'infection en hausse

Victoria, Seychelles | | February 18, 2021, Thursday @ 21:06 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 1208
Les Seychelles seront en partie prêtes pour rouvrir aux touristes ; malgré le taux d'infection en hausse

Les Seychelles ont déployé leur programme de vaccination le 10 janvier et deux vaccins sont en cours d'administration, le chinois Sinopharm et le Covishield.  (Marco Verch/ Flicker) Photo License: CC BY 2.0

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles sont en parties sur le point d'atteindre leur objectif de vacciner 70% de sa population locale afin de rouvrir ses portes aux visiteurs de partout dans le monde à la mi-mars, a déclaré un haut responsable de la santé.

Au 17 février, près de 41 840 personnes avaient reçu leur première dose de vaccin, ce qui représente 60 pour cent des 70 000 habitants ciblés. Quant à la deuxième dose, 19 513 personnes l’ont pris, soit 28% de l'objectif.

« Lorsque nous parlons d'immunité collective, c'est ce que nous recherchons et pour pouvoir atteindre 65 à 70%, nous devons vacciner la plupart des adultes et, lorsque le vaccin sera disponible pour les enfants, nous serons en mesure de vacciner une partie de cette population », a déclaré jeudi le commissaire à la santé publique, Jude Gedeon, lors d'une conférence de presse.

La réalisation de l'immunité collective permettra aux Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, de relancer son industrie du tourisme, prévue à la mi-mars.

Dr. Gedeon a déclaré que si sur certains points les Seychelles sont sur la bonne voie, cela dépend également de la manière dont les gens se font vacciner et de la manière dont ils réagissent dans l'industrie en termes de préparation.

Il a déclaré que la nation insulaire ne se comporte pas trop mal en ce qui concerne le nombre de personnes vaccinées "mais nous aurions pu faire mieux avec quelques ajustements et plus de coopération de la part du public".

"Cela dépend également de la vitesse à laquelle les gens sont vaccinés dans le monde. Nous pensons qu'avec la situation locale et celle d'autres pays, nous pourrons relancer l'industrie plus rapidement", a-t-il ajouté.
Cette semaine, les Seychelles ont enregistré son 10e décès lié au COVID-19, et le nombre de personnes infectées augmente, alors même que la nation insulaire continue de déployer son programme de vaccination.

Le directeur général de l'Agence des soins de santé, Danny Louange, a déclaré que "quand on regarde le taux de mortalité pour les cas que nous avons enregistrés et le fait que les Seychelles aient une petite population, la mortalité est assez élevée".

"Cela donne une indication que le nombre de cas continue d'augmenter et c'est pourquoi nous demandons aux gens de rester en sécurité et de continuer à observer les mesures mises en place. Si nous pouvons réduire le nombre de personnes infectées, cela réduira le nombre de décès. », a déclaré Dr. Louange.

Dr. Gedeon a déclaré que "si nous regardons cela en termes de durée de vie de l'épidémie, 10 décès sur 2 211 infectés représentent moins d'un pour cent. Le taux de mortalité global se situe entre deux et trois pour cent dans la plupart des pays".

Les Seychelles comptent actuellement 594 cas actifs, la plupart sur l'île principale, Mahé, avec 62 à Praslin et 53 à La Digue, les deuxième et troisième îles les plus peuplées respectivement.

Dr. Gedeon a déclaré que l'examen des chiffres quotidiens peut donner une fausse impression que les cas augmentent, il est donc important d'attendre des explications de l'autorité sanitaire.

"Les lundis, la tendance semble s'accélérer et cela est dû à la façon dont les gens accèdent aux services pendant les jours de travail et les week-ends. Quand nous regardons la moyenne quotidienne entre 60 et 75 cas par jour la semaine dernière, nous voyons qu'il semble y avoir un plateau. La tendance actuelle montre que la moyenne est assez stable et nous prévoyons que dans les semaines à venir, il y aura une tendance à la baisse », a déclaré Dr. Gedeon.

Le commissaire à la santé publique a déclaré que les Seychelles doivent se méfier des différentes variantes détectées dans différents pays et qu'il s'agissait d'une menace.

"Avec chaque nouvelle variante, nous ne savons pas si le vaccin administré sera efficace contre elle. Nous ne savons pas si elle sera plus agressive. Ce sont les inconnues avec lesquelles nous devons vivre et c'est pourquoi nous devons rester vigilant.

Les Seychelles ont déployé leur programme de vaccination le 10 janvier et deux vaccins sont en cours d'administration, le Sinopharm chinois et le Covishield AstraZeneca.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: COVID-19, Sinopharm, tourisme

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search