Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Les Seychelles et la CTOI se réunissent autour de la durabilité du thon

Victoria, Seychelles | | March 9, 2021, Tuesday @ 20:42 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 887
Les Seychelles et la CTOI se réunissent autour de la durabilité du thon

Photo : Le thon albacore de l'océan Indien est actuellement le stock de thon le plus surexploité au monde. . (GrahamAndDairne/Flickr) Photo License: CC BY-NC 2.0

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles ont rejoint 30 autres pays membres de la Commission des thons de l'océan Indien (CTOI) lors d'une session spéciale d'une semaine qui a débuté lundi pour discuter de la durabilité de la pêche du thon albacore et remédier aux lacunes que présente la règle de contrôle sur la capture du thon listao.

Le thon albacore de l'océan Indien est actuellement le stock de thon le plus surexploité au monde. En 2016, la CTOI a adopté une résolution réduisant l'allocation de pêche de l'espèce de 15 pour cent afin de contribuer à la reconstitution de la population.

L'ambassadeur de l'Union européenne aux Seychelles, Vincent Degert, a déclaré à la SNA que l'UE soutenait fermement une réduction efficace des captures du thon albacore dans l'océan Indien afin de permettre la reconstitution et la gestion durable du stock.

"L'UE propose de partager les réductions de captures entre les membres de la CTOI de manière équitable et juste, en tenant compte de la différence entre les flottes industrielles et artisanales, la proportion de captures entre les petits et les grands pêcheurs et l'évolution des captures des dernières années. La proposition exclut explicitement la pêche de subsistance », a-t-il ajouté.

Le directeur général de Nature Seychelles, Nirmal Jivan Shah, a déclaré à la SNA que l'effort de pêche sur le stock est de 20 pour cent au-dessus du niveau auquel le stock peut être pêché de manière durable.

"Ne pas avoir de mesures de gestion appropriées signifiera que les stocks de thon albacore continueront d'être surexploitée de ce fait la population s'effondrera et l'écosystème marin ainsi que les Seychelles seront les plus grandes victimes", a déclaré M. Shah.

Au cours de la réunion virtuelle de cinq jours, les Maldives proposeront que la capture globale d'albacore dans l'océan Indien soit réduite et maintenue à 346438 tonnes, ainsi que de réduire le rôle des navires ravitailleurs dans les opérations à la senne coulissante afin de réduire la pression de pêche sur le thon d'albacore juvénile.

L'Union européenne (UE), qui exploite une flotte hauturière de 43 navires, demande de son côté que les captures soient réduites à 403 000 tonnes. Cela représente une réduction de 6 pour cent des prises de thon albacore sur la base des niveaux de capture de l'année de référence 2014.

M. Degert a déclaré que l'UE réduirait encore son propre niveau de captures, même si l'UE fait partie des rares membres de la CTOI à avoir systématiquement mis en œuvre des réductions d'environ 22 pour cent au cours des six dernières années.

M. Shah a déclaré que la menace était la dépendance excessive de la flotte de l'UE à l'égard des dispositifs de concentration de poisson.

"Ils capturent principalement des espèces juvéniles qui ne se sont manifestement pas encore reproduits. Les DCP ainsi que les navires de ravitaillement qui les gèrent doivent être éliminés et Nature Seychelles s'est associée à plus de 100 organisations pour appeler la CTOI à prendre des mesures contre les DCP", a-t-il ajouté.

M. Shah a souligné que les experts, les organisations à but non lucratif et le commerce du thon disent qu'il doit y avoir une réduction de 20 pour cent et que la proposition de l'UE est en fait un subterfuge car par rapport à 2019, elle lui permettrait de pêcher davantage.

L'ambassadeur Degert a déclaré à la SNA que toute décision prise devrait être basée sur la durabilité biologique des stocks de thon albacore conjuguée aux externalités économiques que le secteur de la pêche génère dans les économies des États côtiers.

M. Degert a déclaré que l'UE souhaitait voir une reconstitution et une gestion durable du stock de poissons.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: thon, CTOI, pêche

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search