Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Enterrer le présent pour l'avenir : le centre de recherche d'Aldabra fête ses 50 ans avec une capsule temporelle

Victoria, Seychelles | | June 30, 2021, Wednesday @ 20:35 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | Views: 943
Enterrer le présent pour l'avenir : le centre de recherche d'Aldabra fête ses 50 ans avec une capsule temporelle

Mme. Fleischer-Dogley a déclaré que le centre est l'une des stations de recherche tropicales les plus anciennes et que c'est la raison pour laquelle le SIF a voulu rendre justice à cette étape importante.  (David Stanley, Flickr) Photo License: CC BY 2.0

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - La Seychelles Islands Foundation se prépare à enterrer une capsule temporelle sur Aldabra pour préserver une cache historique d'objets et d'informations qui documentera le fonctionnement et les opérations de la station de recherche de l'atoll telle qu'elle fonctionne actuellement.

L'enfouissement, qui était prévu pour le 30 juin, est l'une des nombreuses activités qui marqueront le 50e anniversaire du Centre de recherche d'Aldabra.

Dans son message de félicitations en tant que patron de la Seychelles Islands Foundation, le président Wavel Ramkalawan a remercié "ceux qui nous ont aidés à atteindre cette fière étape, ceux qui sont actuellement sur Aldabra ainsi que ceux qui soutiennent l'équipe de Praslin, Mahé et du monde entier. "

« La station, le cœur de l'aventure pour la protection de notre patrimoine naturel que nous avons légué au monde, raconte une histoire forte qui, je l'espère, inspirera les générations futures bien au-delà des 50 prochaines années. Mon souhait est que chaque Seychellois réalise et comprend que la coopération nationale et internationale peut nous aider à préserver notre planète tout en assurant la survie des espèces sensibles », a déclaré M. Ramkalawan.

La directrice générale du SIF, Mme. Frauke Fleischer-Dogley, a déclaré à la presse lors d'une interview virtuelle que la capsule contiendra "les engagements de notre personnel et de l'organisation, ainsi que 50 objets spécifiques qui seront choisies pour se souvenir de notre temps". "

Elle a déclaré que les 50 objets sont toujours en cours de sélection, mais qu'ils seront représentatifs de ce que la station représente et raconteront chacun une histoire.

« Il y aura à la fois des éléments naturels et des éléments fabriqués par l’homme liés au fonctionnement et aux opérations de la station. La partie la plus importante sont les messages qui y seront également intégrés. Chacun des membres du personnel qui est à la station aura désormais la chance d'écrire leurs propres messages et sentiments à ce stade », a déclaré Mme. Fleischer-Dogley.

Des informations sur les calendriers de surveillance du SIF seront également placées dans la capsule temporelle. Mme. Fleischer-Dogley a expliqué que cela est nécessaire car dans 50 ans, les méthodes de surveillance vont certainement changer et pourraient être effectuées à distance.

Photo : L'atoll d'Aldabra est l'un des deux sites du patrimoine mondial de l'UNESCO aux Seychelles. (Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY              

L'atoll d'Aldabra, l'un des deux sites du patrimoine mondial de l'UNESCO aux Seychelles, est sous les projecteurs internationaux de la conservation depuis la fin des années 1960. C'était aussi une époque où les gouvernements britannique et américain envisageaient de développer le plus grand atoll surélevé du monde comme base militaire.

Plusieurs scientifiques de la Royal Society, soutenus par d'autres organismes scientifiques tels que la Smithsonian Institution, ont organisé une manifestation, obtenant le soutien du public contre le développement connu sous le nom de « l’affaire Aldabra ».

La société a réussi à acheter le bail de l'atoll où elle a construit une station de recherche, qui a été achevée en 1971. Huit ans plus tard, la responsabilité de la protection de l'atoll a été confiée à la Seychelles Islands Foundation (SIF).

"Avec 50 ans de fonctionnement et d'exploitation, c'est l'une des stations de recherche tropicales les plus anciennes et c'est la raison pour laquelle nous pensons que nous devons vraiment rendre justice à cette étape importante. Ce n'est pas seulement d'importance internationale mais aussi quelque chose dont les Seychelles devraient et peuvent être très fières », a déclaré Mme. Fleischer-Dogley.

Entre autres activités pour marquer le jubilé d'or de la station de recherche d'Aldabra, l'équipe du SIF cherche à officialiser sa relation avec l'Université des Seychelles à travers la signature d'un protocole d'accord.

Le SIF lancera également la subvention de la station de recherche d'Aldabra pour les jeunes, qui se concentrera également sur le renforcement des capacités en recherche ainsi que dans l'art et le volontariat. Cette bourse sera ouverte aux personnes âgées de 18 à 30 ans.

"Nous avons un bon nombre d'abonnés sur les plateformes de médias sociaux dans l'ensemble, mais nous aimerions renforcer cela aux Seychelles et c'est pourquoi nous avons lancé, avec Raffles, un concours de médias sociaux réservé aux habitants et aux résidents. Grâce au concours, nous voulons pour s'assurer que ce que fait la station d'Aldabra est compris », a déclaré Mme. Fleischer-Dogley.

L'équipe du SIF travaille également au lancement d'une plateforme de dons en ligne afin que le travail en cours puisse être soutenu depuis n'importe quel coin du monde.

Vallée de Mai, l'autre site du patrimoine mondial de l'UNESCO aux Seychelles géré par le SIF, fournit une partie des revenus nécessaires au fonctionnement du centre de recherche d'Aldabra. Ainsi, différentes activités seront également organisées à la Vallée de Mai pour marquer l'occasion d'exprimer sa gratitude aux visiteurs.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Aldabra, SIF

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search