Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

Aux Seychelles, les projets d'agriculture à grande échelle sur l'île de Coëtivy sont toujours en cours

Victoria, Seychelles | | August 23, 2021, Monday @ 22:03 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sedrick Nicette, Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 1027
Aux Seychelles, les projets d'agriculture à grande échelle sur l'île de Coëtivy sont toujours en cours

Coëtivy est une île corallienne à 290 km au sud de l'île principale de Mahé  (Aubrey Lesperance)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les projets de mise en œuvre d'un projet agricole à grande échelle sur l'île de Coëtivy sont toujours en cours malgré certains obstacles qui se sont posés, a déclaré lundi un haut responsable de l'Islands Development Company (IDC).

En août de l'année dernière, un groupe d'agriculteurs a fait le tour de Coëtivy, l'une des îles réservées à l'agriculture, pour voir le potentiel qu'elle a de produire des cultures et l’élevage du bétail pour la population seychelloise.

Coëtivy est l'une des nombreuses îles gérées par IDC et son directeur général, Glenny Savy, a déclaré à la SNA que ce projet se poursuivrait même si IDC devait le poursuivre seul.

Il a été rapporté que le projet était au point mort en raison d'un différend entre IDC et d'autres partenaires agricoles.

« Il n'y a aucun différend entre IDC et le ministère de l'Agriculture. IDC a demandé aux agriculteurs de louer les terres sur Coëtivy qu'ils utiliseront pour l'agriculture, mais certains d'entre eux ont demandé que les terres soient louées directement auprès du gouvernement au lieu d'IDC », dit M. Savy.

Il a expliqué que cela ne sera pas possible parce que la terre a déjà été louée à IDC par le gouvernement et que seule l'entreprise peut louer la terre aux agriculteurs.

Photo : En août de l'année dernière, un groupe d'agriculteurs a fait le tour de Coëtivy.  (Seychelles Nation)  Photo License: CC-BY

« Certains agriculteurs ont demandé des subventions au gouvernement, mais IDC veut créer une agriculture autonome et indépendante du gouvernement. Évidemment, certains agriculteurs ont refusé de participer à ce projet, mais il y en a d'autres qui restent très intéressé. IDC travaillera avec eux et bientôt certains accords seront signés », a ajouté M. Savy.

Le président de l'Association des producteurs agricoles des Seychelles, Barry Nourrice, a déclaré qu'à l'heure actuelle, ils attendaient que les choses soient réglées avant de pouvoir faire aucuns commentaires.

Coëtivy est une île corallienne à 290 km au sud de l'île principale de Mahé.

L'île était traditionnellement utilisée pour l'agriculture jusqu'en 2006, elle possédait la seule usine d'aquaculture du pays utilisé pour l'élevage de crevettes. Après cela, elle a été transformée en prison.

Le projet verra l'île devenir le principal producteur d'un certain nombre de cultures telles que les oignons, l'ail, le gingembre, la vanille et la pastèque.

"Nous devons cependant être prudents car IDC ne veut pas affecter les petits agriculteurs avec sa production agricole à grande échelle. Par conséquent, il y a certaines cultures, telles que les pastèques, les tomates, que nous ne voulons pas produire à grande échelle car cela entraînera des pertes pour les petits agriculteurs. Nous voulons donc nous concentrer sur des cultures plus commerciales », a déclaré M. Savy.

IDC a également l'intention d'apporter de nouvelles technologies sur l'île pour leur permettre de produire certaines cultures à contre-saison afin de réduire les importations.

"L'objectif de produire de la nourriture à grande échelle est d'assurer la sécurité alimentaire, en particulier en période de crise, comme avec la pandémie de COVID-19 et notre objectif principal est également de réduire la dépendance du pays vis-à-vis des produits importés", a ajouté le DG.

L'agriculture était autrefois pratiquée à grande échelle sur plusieurs îles, dont Coëtivy, Silhouette, Farquhar, Desroches et Providence, et les principaux produits étaient les légumes, le porc, le bœuf, le poulet, le coprah et l'huile de noix de coco.

Outre l'agriculture, l'élevage de crevettes devrait également redémarrer sur Coëtivy.

M. Savy a déclaré que les travaux ont commencé sur les infrastructures qui permettront la production d'environ 200 tonnes par an sur l'île, pour la consommation locale et comprendront également la production d'autres espèces aquacoles.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article
Tags: Coetivy, IDC, agriculture

More from Actualités Nationales →

Related Articles

general →

Top news


Archives

» Advanced search