Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

La cuisine des Seychelles à portée de main des parisiens

Seychelles- France | October 12, 2014, Sunday @ 18:43 in En français » ARTS & CULTURE | By: Sharon Meriton Jean et Rassin Vannier | Views: 4179
La cuisine des Seychelles à portée de main des parisiens

 La daube de bananes, un dessert sucré, fait de lait de coco (Preshella Fabre)

Photo license  

(Seychelles News Agency) - C’est quand on est loin de son pays, que l’on ressent, à quel point touts nous manquent.

C’est par une journée d’hiver enneigée que Preshella Fabre a eu l’intuition d’écrire un livre sur la cuisine des Seychelles pour lui redonner le moral.

8 ans après être arrivée en France, en 2000, elle a décidé de chercher des épices qui pourraient lui rappeler les saveurs de son pays d’origine.

 Fabre qui est originaire de Praslin, la deuxième île de l’archipel des Seychelles avec une population de 90 000 habitants, avait la nostalgie des plats que les seychellois consomment dans la vie de tous les jours, comme « bouillon de bred, la daube de banane, curry de poulpe au lait de coco, etc. »

Les Seychelles sont connues à travers le monde pour leurs merveilleux paysages... mais la gastronomie seychelloise, elle aussi, mérite le détour.

C’est ce manque qui l’a poussé à écrire ce nouveau livre culinaire sur la cuisine des Seychelles intitulé «Voyage gourmand aux Seychelles ». 

 
 

Preshella Fabre au milieu en noir en avec son livre  (Preshella Fabre) Photo License: CC-BY

Ce livre de 90 pages, avec 35 recettes typiquement des Seychelles retrace, le parcourt de Fabre pour trouver les produits qui sont utilisés dans la cuisine des îles. 

"J'ai commencé par acheter des épices qui avaient la même saveur qu’aux Seychelles. J'ai essayé le filet de poisson avec de la poudre de curry, c’était bon, mais il manquait le poisson frais que l’on peut trouver à Praslin », a déclaré Fabre.

 Avec l’envie d’apporter une petite bouffée de son pays natale, Fabre qui était douée pour la cuisine grâce à sa mère, a transformé ses envies en un projet qui a duré un an.

 "Chaque fois que je cuisinais, je les écrivais. Mon mari et mon fils m’ont aidé. Ils ont proposé la grande partie des recettes que j'ai cuisinée", a-t-elle dit. "J'ai commencé avec la daube de bananes, un dessert sucré, fait de lait de coco. J'ai trouvé les bananes dans un marché africain appelé “marché château rouge de Barbés". 

Le poisson grillé à la seychelloise (Preshella Fabre) Photo License: CC-BY

Selon l'auteur, le projet a apporté beaucoup de joie à la famille en particulier à leur fils dont le plat préféré reste le plus facile ; le thon grillé accompagné d’une salade d'oignons rouges !

Après deux années de recherches, Fabre dit qu'elle avait découvert les Seychelles en France. « Il a fallu des initiatives et des bonnes adresses et parfois aussi quelques erreurs » a-t-elle expliqué, tout en ajoutant que la plupart des ingrédients pour faire une recette créole, qui se compose principalement de noix de coco, de poisson et d'épices,  peuvent se trouver en France.

La « petit feuille de bred » que l’on utilise dans le bouillon de poisson, les mangues pour les salades, du poulpe frais ou congelé se trouvent au métro la chapelle dans le XIXe arrondissement de Paris. Il y en a même qui se trouvent à côté de chez moi.

Le livre de recettes exotiques qui est publié par Amalthée a été présenté en France, en particulier à l’académie de l'art culinaire du monde  créole,  un événement qui a réuni une foule de professionnels de différents pays créoles.

Fabre n'a pas encore commencé à vendre son aux Seychelles qui coûte 12 €.

Ce livre peut aider les voyageurs à cuisiner directement leurs propres plats et se souvenir ainsi des saveurs des plats des Seychelles à la maison. 

Arts & Culture » Be a reporter: Write and send your article
Tags: la cuisine

More from Arts & Culture →

general →

Top news


Archives

» Advanced search