Subscribe for free: News alert
  • Follow us:
Go to mobile version:

L'obtention de la nationalité seychelloise passe à 15 ans de mariage

Victoria, Seychelles | | September 13, 2021, Monday @ 20:49 in En français » ACTUALITÉS NATIONALES | By: Sedrick Nicette, Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | Views: 3977
L'obtention de la nationalité seychelloise passe à 15 ans de mariage

M. Volcere a déclaré que depuis le début de l'année, il y a eu une baisse des demandes de citoyenneté. (Seychelles News Agency)

 

Photo license  

(Seychelles News Agency) - Les amendements proposés à la loi sur la citoyenneté des Seychelles permettront aux anciens citoyens seychellois de récupérer leur citoyenneté plus facilement, mais ce sera plus difficile pour un étranger qui a épousé un insulaire, a déclaré mercredi un haut responsable du gouvernement.

La proposition, qui a déjà été approuvée par le Conseil des ministres des Seychelles, sera soumise au vote de l'Assemblée nationale.

Les modifications proposées incluent un changement majeur de la citoyenneté par naturalisation. Dans les amendements, une personne sera éligible à la citoyenneté seychelloise après avoir été mariée à un Seychellois pendant 15 ans et avoir résidé aux Seychelles pendant une période cumulée de cinq ans.

"Actuellement, une personne peut demander la citoyenneté si elle est mariée à un Seychellois depuis 10 ans et habiter dans le pays pendant une période de cinq ans", a déclaré à la SNA le secrétaire principal pour l'Immigration, Alain Volcere.

En vertu de la loi actuelle, il existe des circonstances particulières dans lesquelles le président peut garantir l'enregistrement d'une personne en tant que citoyen des Seychelles. Il s'agit notamment du mariage, des étudiants non seychellois, des travailleurs prioritaires, des investisseurs et d'un ancien citoyen seychellois.

"Avec ces amendements, seul un ancien citoyen des Seychelles pourra désormais demander la citoyenneté dans des circonstances particulières. Un ancien citoyen est une personne qui, pour une raison quelconque, a quitté les Seychelles pour un pays où la double nationalité n'est pas autorisée et a donc dû renoncer à sa nationalité seychelloise pour le pays dans lequel ils se trouvaient", a ajouté M. Volcere.

Il existe également un certain nombre d'évaluations que tout candidat à la citoyenneté seychelloise doit passer et M. Volcere a déclaré que les anciens citoyens souhaitant récupérer leur citoyenneté seychelloise n'auront pas à passer ces tests.

"En tant qu'ancien citoyen, il est logique qu'une personne passe un test de géographie et sur l'histoire des Seychelles, car elle devrait déjà connaître ces détails", a déclaré M. Volcere, qui a ajouté que cela faciliterait le processus pour cette classe de candidats.

Un autre changement majeur à la loi sera une certaine considération accordée aux enfants nés en dehors des Seychelles de mères seychelloises qui ont quitté le pays avant l'indépendance le 29 juin 1976 et également entre 1976 et le 5 juin 1979. Les candidats de cette catégorie recevront également la nationalité seychelloise sans avoir à en faire la demande.

« Auparavant, la citoyenneté n'était accordée qu'aux enfants dont les pères étaient seychellois, mais pas à ceux dont les mères étaient citoyennes seychelloises. Nous voulons remédier à ces anomalies, pour garantir que ces personnes puissent également devenir des citoyens seychellois », a déclaré le secrétaire principal.

Le processus d'obtention de la citoyenneté aux Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, prend normalement environ six mois, à condition que tous les documents soient en règle. Les candidats doivent répondre à 25 questions sur un pool de 100 questions dans l'une des trois langues nationales, anglais, français ou créole. Une note de passage de 80 pour cent est requise avant de soumettre une demande de citoyenneté.

M. Volcere a déclaré que depuis le début de l'année, il y a eu une baisse des demandes de citoyenneté. Une vingtaine de candidatures seulement ont été déposées à ce jour.

L’obtention de la nationalité seychelloise a été un sujet largement débattu à l'Assemblée nationale par les membres du Linyon Demokratik Seselwa, le parti d'opposition à l'époque. Les membres de LDS ont estimé que les lois sur la citoyenneté doivent être révisées pour garantir que les Seychelles ne deviennent pas un territoire où les étrangers peuvent facilement entrer, rester et obtenir la citoyenneté.

 

Actualités Nationales » Be a reporter: Write and send your article

More from Actualités Nationales →

general →

Top news


Archives

» Advanced search